Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

Coralie Héritier, IDnomic : la PKI répond aux besoins de sécurisation de l’identité numérique mais aussi aux nouveaux usages comme le Cloud et l’IoT

septembre 2016 par Marc Jacob

Pour sa nouvelle participation aux Assises de la Sécurité, IDnomic misera tout sur son offre de services de certification électronique pour la protection des identités, des données, des communications. La société profitera de cette édition pour renforcer son positionnement en mettant en lumière des usages innovants et sécurisés dans le Cloud et l’IoT. Coralie Héritier, Directrice Générale d’IDnomic considère que la PKI répond aux besoins de sécurisation de l’identité numérique mais aussi aux nouveaux usages comme le Cloud et l’IoT.

Global Security Mag : Qu’allez-vous présenter à l’occasion des Assises de la Sécurité ?

Coralie Héritier : Nous allons tout d’abord rappeler notre métier et notre expertise depuis plus de douze ans, à savoir la fourniture de services de certification électronique pour la protection des identités, des données, des communications. Nous proposons des solutions de sécurité à forte valeur ajoutée, fondées sur nos logiciels de PKI (Public Key Infrastructure) délivrées en mode Cloud service ou sous forme de licence logicielle installée directement chez le client.

Notre expertise adresse les besoins de trois grands segments :
• L’entreprise où les collaborateurs doivent disposer d’un accès sécurisé à leurs données (postes de travail, ordinateurs portables, Smartphones …), via tout type de réseau et où qu’ils soient (au bureau, dans une filiale ou depuis un point extérieur à l’entreprise).
• Le régalien : nous protégeons l’identité numérique des citoyens qui ont besoin de documents électroniques d’identité et de voyage lors de leurs déplacements ou pour accéder à un e-service administratif sécurisé.
• Les objets connectés, en pleine expansion et qui doivent être déployés dans un environnement sécurisé et maitrisé pour être utilisés, en toute confiance, par le grand public.

Aux Assises 2016, nous souhaitons renforcer ce positionnement en mettant en lumière des usages innovants et sécurisés dans le Cloud et l’IoT.

GS Mag : Quelle va être le thème de votre conférence cette année ?

Coralie Héritier : Notre atelier s’intitule : « Comment migrer les usages de la PKI dans l’aéronautique connectée ? Airbus témoigne ». Avec l’omniprésence du tout connecté et les exigences croissantes de ses utilisateurs, il est primordial pour les compagnies aériennes d’intégrer de nouveaux services dans les avions, autant pour les systèmes avioniques que pour la distraction des passagers. La mise en place de ces systèmes doit évidemment tenir compte d’un environnement sécuritaire très strict et fortement réglementé où les échanges d’informations confidentielles entre l’air et le sol doivent être, en permanence, protégés.

Afin d’apporter le confort nécessaire aux utilisateurs ainsi qu’une sécurité optimale, Airbus a déployé au sein du Groupe une PKI flexible, évolutive et interopérable aujourd’hui déployée auprès de plus de 20 000 utilisateurs. Cette infrastructure de confiance qui répond à des usages variés de maintenance, d’authentification forte et de chiffrement des données va maintenant être portée dans l’IoT afin de proposer de nouveaux services communicants et totalement innovants et en toute sûreté.

Avec le témoignage de M. Philippe Laflandre, Consultant sécurité d’Airbus, nous allons découvrir et comprendre quelques aspects concrets et opérationnels de l’usage de cette PKI Groupe.

GS Mag : Comment va évoluer votre offre pour 2016 ?

Coralie Héritier : IDnomic s’adapte en continu à l’évolution des technologies et des besoins du marché. Un nouveau paradigme, qu’on pourrait résumer en parlant d’ultra connexion des personnes et des objets, nous a naturellement conduits à définir une nouvelle feuille de route. C’est notamment l’insertion dans la stratégie européenne qui est en jeu avec la mise en place d’un système d’identités numériques nationales conforme au projet de règlement européen. Les technologies sont disponibles et un acteur français comme IDnomic les maîtrisent.

Le mouvement vers de nouveaux sujets comme la sécurité de l’IoT qui est pour nous un axe de développement fort, n’implique pas de délaisser les segments historiques que nous adressons (protection de l’identité numérique des citoyens et des collaborateurs d’entreprise). Bien au contraire, nous nous appuyons sur ces fondamentaux, qui continuent à être les piliers de notre activité et sur lesquels nous avons bâtis les première fondations de nos offres d’avenir.

GS Mag : Quelle sera votre stratégie commerciale pour 2015/2016 ?

Coralie Héritier : Notre équipe commerciale en France est essentiellement organisée en vente directe par secteur d’activité permettant de répondre au plus près aux usages métiers de nos clients. Nos équipes à l’export, quant à elles, animent beaucoup notre réseau de partenaires et revendeurs qu’elles accompagnent dans la détection de projets et leur déploiement. Toutes les équipes auront pour vocation d’identifier, auprès de nos clients comme chez les prospects, le champ d’application de plus en plus large de nos technologies, pour leur proposer des solutions aux besoins croissants de sécurité associés à leur transformation digitale.

GS Mag : Quel est votre message aux RSSI ?

Coralie Héritier : Nous comptons sur ce rendez-vous incontournable que sont les Assises pour partager avec les RSSI les usages et qu’ils puissent nous donner leur vision des enjeux de l’identité numérique et de la protection des identités des personnes, du patrimoine et des systèmes d’information des entreprises, et ce dans le contexte d’expansion du Big Data, de la protection de la privacy ou celle des Objets Connectés.


Articles connexes:


Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants