Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

Joël Mollo, Skyhigh Networks : nous souhaitons restaurer la confiance des entreprises vis à vis du Cloud

septembre 2016 par Marc Jacob

Skyhigh Networks s’est implanté en 2015 en France et participera pour la première fois aux Assises de la Sécurité. A cette occasion, la société présentera Cloud Access Security Brokers (CASB) qui permet aux entreprises d’adopter les services Cloud en toute sécurité. Les solutions de Skyhigh Networks offrent un éventail de fonctionnalités de sécurité qui comprend la visibilité des applications - spécifiquement pour lutter contre le Shadow IT -, le contrôle d’accès aux applications, la protection des données (DLP), le chiffrement, et la détection des anomalies grâce à l’UEBA (User and Entity Behavior Analytics). Joël Mollo, Directeur EMEA de Skyhigh Networks souhaite restaurer la confiance des entreprises vis à vis du Cloud.

Global Security Mag : C’est votre première participation aux Assises de la Sécurité, pourquoi venir à cet événement ?

Joël Mollo : La France est un territoire important pour Skyhigh Networks qui s’y est implanté l’année dernière. Les Assises c’est l’événement phare de la sécurité informatique en France qui nous permet, sur trois jours, de rencontrer l’ensemble de l’écosystème de la sécurité informatique. Mais surtout c’est une opportunité de rencontrer un grand nombre de RSSI et de DSI dans un cadre professionnel unique et de leur présenter la manière dont Skyhigh Networks peut les aider à relever les challenges liés à la sécurité du Cloud.

GS Mag : Pouvez-vous nous présenter votre entreprise et ses produits ?

Joël Mollo : Skyhigh Networks se positionne comme leader sur le marché en plein développement des Cloud Access Security Brokers (CASB) qui permet aux entreprises d’adopter les services Cloud en toute sécurité. Nos solutions permettent de garantir la sécurité des données placées dans le Cloud quelles que soient les applications utilisées par l’entreprise ou ses employés, agissant comme un point de contrôle unique pour sécuriser l’ensemble des services Cloud. Placées entre les utilisateurs et les services Cloud, dans le Cloud ou On-Premise, nos solutions offrent un large éventail de fonctionnalités de sécurité y compris la visibilité des applications - spécifiquement pour lutter contre le Shadow IT -, le contrôle d’accès aux applications, la protection des données (DLP), le chiffrement, et la détection des anomalies grâce à l’UEBA (User and Entity Behavior Analytics).

GS Mag : Qu’allez-vous présenter à l’occasion des Assises de la Sécurité ?

Joël Mollo : Nous allons mettre en avant notre offre de CASB et sa base de connaissance de plus de 21 000 services Cloud (SaaS, PaaS, IaaS). C’est la base la plus complète à ce jour et nous l’enrichissons de 300 à 500 nouveaux services chaque mois. Nous mettrons également en avant nos solutions plus spécifiques de remédiation et de sécurisation des services Cloud tels que Office365, SalesForce, Box, Dropbox, ServiceNow, etc... tout en garantissant confidentialité et sécurité des données grâce à la tokenisation des adresses IP et identités utilisateurs et au chiffrement à la volée des données tant structurées que non structurées. Et nous aurons le plaisir d’avoir le RSSI du groupe Etihad Airways qui animera notre atelier relatif à la pertinence de mise en œuvre de Skyhigh Networks pour leurs applications Cloud Office365, SalesForce et Box.

GS Mag : Quelles sont les grandes tendances du marché de la sécurité dans votre domaine ?

Joël Mollo : A l’ère de la transformation numérique, l’adoption du Cloud par les entreprises n’est plus une option. Les solutions de sécurité offertes par la technologie CASB permettent de convaincre les entreprises qui étaient encore hésitantes de sauter le pas.

L’autre tendance forte est également inhérente au Cloud avec la disponibilité d’une multitude de services SaaS. Pour partager des fichiers, convertir un fichier au format PDF, réaliser une présentation sous un format particulier, etc. une simple recherche sur le web permet de trouver toute une liste d’applications que l’employé peut utiliser, parfois même sans avoir à créer de compte. Cette facilité est appréciée par les employés car ils n’ont plus l’obligation de passer par le service informatique ou leur direction pour formuler une demande afin de bénéficier d’une application ou d’un service répondant à un besoin ponctuel. Le problème est que ces nouvelles pratiques se font le plus souvent sans le consentement de l’équipe informatique et que cela échappe même à leurs radars. C’est que l’on appelle plus couramment le Shadow IT.

GS Mag : Comment va évoluer votre offre pour 2016/17 ?

Joël Mollo : Nous continuerons à ajouter de nouveaux services web à notre base de connaissance, à développer les fonctionnalités de notre solution qui a récemment reçu un nouveau brevet pour sa capacité de chiffrement dans le cloud et à développer les capacités de Skyhigh Cloud Security Labs qui intègre désormais un service de Cloud Threat intelligence.

GS Mag : Quelle sera votre stratégie commerciale pour 2016/17 ?

Joël Mollo : Nous avons signé plusieurs clients au cours de l’année écoulée et notre principal objectif sera de poursuivre sur la même lancée afin d’asseoir la présence de Skyhigh Networks en France mais également en Europe du Sud.
Nous comptons également pour cela sur l’appuie de plusieurs partenaires stratégiques tels que I-Tracing, Nomios, Novidys, Cheapset, ACENSI, Arcatem, Interdata Avanade, EI Technologies.

GS Mag : Quel est votre message aux RSSI ?

Joël Mollo : N’ayez plus peur du Cloud ! Il est désormais possible d’obtenir une visibilité complète des services Cloud utilisés aus sein de l’entreprise, de sécuriser les données dans le Cloud avnt même qu’elles y soient envoyées (chiffrement avec les clés de l’entreprise) et de détecter les comportements et évènements suspects grâce à l’UEBA.
La volonté de Skyhigh Networks est de restaurer la confiance des entreprises vis à vis du Cloud.


Articles connexes:


Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants