Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

Arnaud Cassagne, Cheapset : Le service est l’avenir de notre profession !

septembre 2016 par Marc Jacob

Cheapset participera pour la première fois aux Assises de la Sécurité. L’objectif d’Arnaud Cassagne de faire découvrir l’offre de son groupe Newlode qui regroupe 5 entités. Pour lui, le service est l’avenir de sa profession.

Global Security Mag : C’est votre première participation aux Assises de la Sécurité, pourquoi venir à cet événement ?

Arnaud Cassagne : Les Assises sont pour nous un événement incontournable pour tout acteur du monde de la cybersécurité. C’est un formidable lieu d’échange entre professionnels du domaine, que nous soyons fournisseurs de services, clients finaux, éditeurs de solutions, journalistes, …
Nous faisons en outre en 3 jours un très grand nombre de rencontres qui nous permettent de juger la pertinence de notre positionnement et de notre expertise, c’est indispensable dans une industrie qui est toujours en pleine croissance et en permanente évolution.

GS Mag : Pouvez-vous nous présenter votre entreprise et ses produits ?

Arnaud Cassagne : Le groupe Newlode est un fédérateur de sociétés expertes dans les grands domaines IT, qui permet à nos clients d’avoir un guichet unique, tout en étant certain de trouver les compétences clés pour les aider sur leurs projets. Newlode regroupe aujourd’hui 5 entités :
- Optalia, qui a rejoint le groupe, récemment est notre entité spécialisée dans la cybersécurité. L’équipe dispose d’une grande expérience dans le domaine, et a travaillé sur un grand nombre de projets structurants.
- Cheapset, la société historique, est positionnée sur des métiers plus traditionnels du datacenter : depuis le réseau jusqu’au stockage en passant par la fourniture de serveurs.
- Skyloop, elle, accompagne nos clients dans leurs projets d’infrastructures Cloud, qu’il s’agisse d’externalisation des services, ou de cloud interne.
- Et enfin Datalode, spécialisé dans le Big Data, et Reboot Partners, notre cabinet RH, spécialisé dans la recherche de profils techniques

Cet écosystème nous permet d’accompagner nos clients dans la mise en place d’infrastructures IT, depuis les phases de conseil, jusqu’au déploiement en passant par l’intégration et le support technique.

GS Mag : Qu’allez-vous présenter à l’occasion des Assises de la Sécurité ?

Arnaud Cassagne : C’est notre première édition, nous allons donc en profiter pour nous faire connaître, partager notre passion et notre savoir-faire, échanger sur les problématiques du moment, bref, ces trois jours risquent d’être bien occupés !
Par ailleurs nous avons un atelier (jeudi 06 Octobre à 17h) lors duquel nous allons nous projeter dans quelques mois, quelques années, et présenter les technologies de cybersécurité de demain. On va présenter les startups qui demain devraient venir renforcer les rangs des partenaires des Assises de la Sécurité, mais également évoquer les tendances en matière d’organisation.

GS Mag : Quelles sont les grandes tendances du marché de la sécurité dans votre domaine ?

Arnaud Cassagne : Un très grand nombre d’acteurs mise de plus en plus sur un travail collaboratif pour faire face aux cyber-attaques. On sort de plus en plus souvent d’une compétition basée sur les fonctions de tel ou tel produit, on parle de plus en plus souvent de la capacité des solutions à interagir entre elle.
Les entreprises en ont assez d’avoir à empiler des briques hétérogènes, et se rendent compte que ce modèle n’est plus suffisant. Il faut aujourd’hui un vent nouveau, des solutions capables d’apporter du lien entre les briques déjà installées. On passe d’une protection périmétrique, basée sur des couches successives, à une approche nommée Cyber Kill Chain, qui mise sur la complémentarité des solutions, et au partage de l’information.
Les entreprises sont par ailleurs de plus en plus enclin à partager des informations sur ce qu’elles ont pu détecter avec leurs homologues. C’est la aussi une tendance assez nouvelle, preuve qu’un vieil adage a encore de beaux jours devant lui : l’union fait la force…

GS Mag : Comment va évoluer votre offre pour 2016/17 ?

Arnaud Cassagne : On va continuer à passer du temps chez nos clients, à nous imprégner de leurs besoins pour faire évoluer notre offre dans le bon sens. Nous finalisons par ailleurs une vaste étude sur les problématiques de sécurité actuelles, et sur les nouveaux axes de protection, qui va nous permettre d’apporter une offre toujours plus pertinente aux entreprises.

GS Mag : Quelle sera votre stratégie commerciale pour 2016/17 ?

Arnaud Cassagne : Nous sommes convaincus que le service est l’avenir de notre profession, on va donc continuer à miser dessus. Nous allons également continuer à travailler pour des entreprises très différentes, des startups, des grands comptes, des organisations gouvernementales,… Cette diversité nous permet de travailler sur différentes problématiques, de découvrir les nouvelles menaces très en amont, et de pouvoir plus facilement partager avec nos autres clients et prospects.

GS Mag : Quel est votre message aux RSSI ?

Arnaud Cassagne : Mon message s’adresse à un auditoire un peu plus large, à tous les professionnels du domaine. Remettez en cause les choix que vous avez fait jusqu’à maintenant ! Les menaces évoluent, et les barrières érigées ne sont plus suffisantes. On détecte seulement aujourd’hui des attaques qui ont débutées il y a 5 ans, on ne peut plus se contenter d’attendre qu’un équipement de sécurité nous alerte pour commencer à investiguer. On doit partir du postulat que l’entreprise est déjà sous attaque, et aller chercher des indices de compromission, des portes d’entrées possibles, des vulnérabilités exploitables


Articles connexes:


Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants