Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

Laurent Lecroq, Symantec France : Face aux GDPR les entreprises devront devront allier proactivité et rapidité

septembre 2016 par Marc Jacob

Symantec pour sa nouvelle participation aux Assises de la Sécurité mettra l’accent sur la protection contre les menaces, avec son offre Symantec Advanced Threat Protection et sur la protection de l’information, avec son offre de DLP. Pour Laurent Lecroq, Directeur Général de Symantec France il est important de rappeler que face aux impératifs liés au GDPR, qui entre en vigueur dans moins de deux ans, les RSSI et leurs entreprises devront allier proactivité et rapidité.

Global Security Mag : Qu’allez-vous présenter à l’occasion des Assises de la Sécurité ?

Laurent Lecroq :Symantec est toujours spécialiste et leader en sécurité. A ce titre, nous devons à la fois être pertinent dans notre discours et dans notre offre, soutenir et accompagner nos clients en leur permettant de faire face aux défis des menaces présentes et à venir.

Suite aux discussions que nous avons eu tout au long de l’année avec nos clients et partenaires, nous allons mettre l’accent cette année sur :

- La protection contre les menaces, avec tout d’abord notre offre Symantec Advanced Threat Protection, qui est la première solution capable de détecter les menaces ciblées sur l’ensemble des points de contrôle et d’y remédier très facilement et sans aucun déploiement de nouveaux agents sur les terminaux. Avec la multiplication des attaques ciblées, notamment des ransomware, dont la fréquence a été multipliée par 2,6 l’an dernier, il est en effet plus que nécessaire d’optimiser la détection des données de menaces sur les passerelles de terminaux, de réseaux et de messagerie électronique.

- Côté protection de l’information, notre offre DLP qui rend visible les informations stockées dans le cloud et les protège, sera mise en valeur, ainsi que la gestion des identités. Avec les obligations liées au GDPR, ce sont des solutions qui démontrent leur véritable valeur et utilité at apportent une réponse à la protection des données de l’entreprise et de ses clients.
Enfin, la sécurité du cloud et dans le cloud sera également à l’honneur, mais nous en reparlerons très prochainement…

GS Mag : Quel va être le thème de votre conférence cette année ?

Laurent Lecroq :Nous allons présenter un retour d’expérience sur une attaque persistante avancée et comment l’utilisation du Big Data et du Cloud a permis d’y remédier. Nous souhaitons ici présenter un cas concret et envoyer un signal positif.
S’il est vrai que le nombre de menaces croit de façon exponentielle (plus d’un million de nouveau malware détectés chaque jour en 2015 par nos services d’intelligence de sécurité, des attaques toujours plus ciblées en augmentation constante…), il est possible de les contrer en conjuguant une télémétrie nécessairement très étendue et les derniers outils que le Cloud permet. Et au-delà de l’aspect purement technologique, il est bien sûr nécessaire de mettre en place les bons process et une formation du personnel adéquate.

GS Mag : Comment va évoluer votre offre pour 2016/2017 ?

Laurent Lecroq :Notre focus à la fois mondial et en France va se concentrer sur trois points essentiels :
• Être en amont, voire devancer les menaces avancées en protégeant les postes de travail, le cloud et les infrastructures contre celles-ci en combinant l’efficacité des solutions et celle des investissements en sécurité,
• Sécuriser le personnel nomade, à travers l’authentification et le monitoring des terminaux, l’assurance de la bonne utilisation des applications cloud et leur protection contre les menaces avancées.
• Aider nos clients à tirer pleinement parti de leurs investissements dans le cloud, et ce en toute sécurité, en s’assurant que les données critiques et les applications sont protégées.

GS Mag : Quelle sera votre stratégie commerciale pour 2016/2017 ?

Laurent Lecroq :Sur l’année qui vient, nous continuerons de nous appuyer sur notre réseau de partenaires, dont le programme a été revu l’an passé pour coller au plus près du marché de la sécurité, des expertises requises et des opportunités présentes et futures.
Nous continuerons également à proposer des produits de pointe, qui correspondent aux besoins réels de nos clients et proposent un investissement pertinent au regard des défis auxquels ils sont confrontés et des obligations qu’ils doivent satisfaire. Nous entendons nous appuyer pleinement sur notre dimension véritablement mondiale, notre vision en temps réel des menaces et notre télémétrie extensive pour en faire bénéficier nos clients, qu’ils soient de grandes entreprises, des ETI, des PME ou des start-ups prometteuses.

GS Mag : Quel est votre message aux RSSI ?

Laurent Lecroq : Les RSSI comprennent très bien les enjeux et les défis de la cyber-sécurité. Ils ont surtout besoin d’être soutenus et accompagnés dans leur mission d’éducation sur ces sujets, tant sur l’éducation en interne que sur la démonstration de la valeur des investissements en sécurité et sur la nécessaire proactivité.
Il nous semble cette année très important de rappeler les impératifs liés au GDPR, qui entre en vigueur dans moins de deux ans. Là, il s’agit d’allier proactivité et rapidité, car très peu d’entreprises sont prêtes, voire même réalisent les vraies transformations à réaliser pour s’assurer que leurs données critiques et celles de leurs clients sont sécurisées. A nous, en tant qu’éditeur, de les accompagner et de leur proposer des solutions pertinentes.


Articles connexes:


Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants