Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

Olivier Quiniou, F-Secure : Face aux menaces il est encore d’agir !

septembre 2016 par Marc Jacob

F-Secure a décidé de participer aux Assises de la Sécurité afin de soutenir sa stratégie de développement initialisée en 2014. Ce spécialiste de la protection end-point, de la cyber sécurité et de la protection de la vie privée présentera l’ensemble de ses solutions. Pour Olivier Quiniou, Head of Corporate Sales, France, Benelux, UK & Ireland de F-Secure face aux menaces il est encore temps d’agir !

Global Security Mag : C’est votre première participation aux Assises de la Sécurité, pourquoi venir à cet événement ?

Olivier Quiniou : Tout simplement car c’est un événement important, et c’est pour F-Secure l’opportunité de rencontrer nos clients et des prospects. Les Assises de la Sécurité, c’est une rencontre en cohérence avec notre projet de développement lancé en 2014, avec la présence de commerciaux en région. Notre réseau s’est depuis considérablement élargi, et pour continuer sur notre qualité de service et notre plan de marche, il est primordial d’être présent cette année aux Assises.

GS Mag : Pouvez-vous nous présenter votre entreprise et ses produits ?

Olivier Quiniou : F-Secure est une société spécialisée dans la protection end-point, la cyber sécurité et la protection de la vie privée, depuis presque 30 ans. F-Secure est forte d’une croissance à deux chiffres, aussi bien en France qu’au niveau mondial. Notre croissance est constante, ainsi que notre réseau de revendeurs.

GS Mag : Qu’allez-vous présenter à l’occasion des Assises de la Sécurité ?

Olivier Quiniou : Notre vision et nos solutions, qui associent à la fois notre capacité de protection end-point et notre savoir-faire en matière de cyber sécurité : test, audit, analyses et correctifs en temps réel.
Sur notre stand (numéro M), nous présenterons en exclusivité nos dernières solutions en matière de cyber sécurité, notamment F-Secure Radar, une solution d’analyse des vulnérabilités des réseaux d’une entreprise. Nous montrerons également Rapid Detection Service, qui capture et modélise toute l’activité sur un réseau pour détecter et bloquer si besoin les intrusions et attaques
Un spécialiste de notre département Cyber Sécurité, Tom Van de Wiele, animera un atelier le vendredi 7 à 14h, intitulé « Comment se préserver et réagir face à une cyber-attaque ? ».

GS Mag : Quelles sont les grandes tendances du marché de la sécurité dans votre domaine ?

Olivier Quiniou : La confirmation des tendances récentes, notamment les ransomware et les crypto-lockers, quel que soit l’appareil et l’OS. On note également les tentatives de pénétration des systèmes informatiques pour y voler des données sensibles, toujours et toujours plus sophistiquées, comme la presse en fait écho régulièrement.
Mais nous notons néanmoins une prise de conscience, à la fois des entreprises et des particuliers sur ces problématiques.

GS Mag : Comment va évoluer votre offre pour 2016/17 ?

Olivier Quiniou : Notre offre va évoluer vers une convergence des différentes plateformes ou solutions.
L’offre va évoluer pour répondre à l’ensemble des problématiques précitées dans la question 4 : multi-OS, multi-plateformes, multi-formes de management pour les solutions End-Point, associée à des solutions logicielles et humaines en ce qui concerne la cyber sécurité.
Nous comprenons bien l’importance de la ressource humaine sur cette activité, associée à des processus et des logiciels.

GS Mag : Quelle sera votre stratégie commerciale pour 2016/17 ?

Olivier Quiniou : Nous avons deux axes principaux :
Le premier étant de toujours poursuivre et améliorer notre présence commerciale sur le territoire, ainsi qu’auprès de nos revendeurs.
Le deuxième est de permettre à ces derniers, via des formations et des certifications, de pouvoir étendre leur gamme de solutions et de services.

GS Mag : Quel est votre message aux RSSI ?

Olivier Quiniou : Il est encore possible d’agir maintenant.


Articles connexes:


Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants