Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

Christophe Marnat, Bertin IT : la collaboration avec les RSSI permet de mieux détecter les fuites d’information

septembre 2016 par Marc Jacob

Pour Bertin IT, les Assises de la Sécurité seront l’occasion de présenter ses offres de Sécurité et de Cyber Threat Intelligence dédiées en particulier aux OIV et la nouvelle version de Cyber Threat Intelligence, MediaCentric®, qui permet d’exercer une vigilance numérique 24/7 sur le Web et ses profondeurs pour détecter des signes de futures attaques ou repérer a posteriori des fuites d’information. Pour Christophe Marnat, Strategic Line Manager Security Solutions de Bertin IT la collaboration avec les RSSI permet de mieux détecter les fuites d’information.

Global Security Mag : Qu’allez-vous présenter à l’occasion des Assises de la Sécurité ?

Christophe Marnat : Les Assises de la Sécurité seront tout d’abord pour nous l’occasion de rappeler que Bertin IT est une filiale autonome, dédiée aux technologies de l’information, dans laquelle le Groupe industriel CNIM a regroupé l’ensemble de ses compétences en cybersécurité et en intelligence numérique. Le Groupe affirme ainsi son ambition de faire de notre entreprise un leader européen de l’édition logicielle des solutions d’analyse de l’information stratégique et de protection des systèmes d’information et des systèmes industriels. Bertin IT possède en effet une expertise et un savoir-faire qui lui permettent d’accompagner en toute sécurité la transformation numérique des entreprises et notamment celle de ces clients.
Forts de cette position, nous présenterons nos offres de Sécurité et de Cyber Threat Intelligence que nous avons fait évoluer afin de répondre aux mieux aux attentes de nos clients et en particulier des OIV (Opérateurs d’Importance Vitale). Seront notamment à l’honneur, notre passerelle d’interconnexion de réseaux, CrossinG®, et notre sas de neutralisation de la menace USB, WhiteN®. Ces deux solutions de défense en profondeur des réseaux sensibles et des systèmes critiques nous permettent de valoriser notre position de leader national dans les technologies de virtualisation et de systèmes d’exploitations sécurisés.
Nous présenterons également la nouvelle version de notre solution de Cyber Threat Intelligence, MediaCentric®, qui permet d’exercer une vigilance numérique 24/7 sur le Web et ses profondeurs pour détecter des signes de futures attaques ou repérer a posteriori des fuites d’information.

GS Mag : Quel va être le thème de votre conférence cette année ?

Christophe Marnat : Nous aurons le plaisir d’animer un atelier intitulé « Anticiper les cyber menaces, de la surface aux profondeurs du web » qui nous permettra de partager notre expertise en matière de « Cyber Threat Intelligence ». Face à la forte augmentation des attaques et leur médiatisation croissante, et aux nouvelles contraintes réglementaires qui leur sont imposées, les entreprises sont de plus en plus vigilantes face à ce risque. Cet atelier sera l’occasion d’échanger sur les méthodes mises en place par les cyberpirates et sur les techniques et solutions élaborées pour détecter leurs actions.
Nous pourrons ainsi partager le retour d’expérience que nous avons acquis autour de notre solution MediaCentric®.

GS Mag : Comment va évoluer votre offre pour 2016/2017 ?

Christophe Marnat : Notre positionnement unique d’éditeur logiciel intégrant des compétences tant en anticipation de la menace qu’en sécurisation en profondeur des systèmes d’information, nous permet de proposer à nos clients une approche adaptée à leurs enjeux. Pour l’enrichir, nous travaillons avec des sociétés partenaires, notamment celles d’Hexatrust, ainsi qu’avec des laboratoires de recherche. L’objectif est de fournir aux RSSI des offres complètes et intégrées visant à simplifier les tâches d’administration et de supervision. L’heure est à l’innovation collective.

A titre d’illustration, et comme nous l’avions présenté lors d’un atelier au FIC 2016 avec la société Sentryo, nous poursuivons le développement de notre offre de cybersécurité industrielle. La valorisation de cette expertise est clé pour notre Groupe pour lequel la cybersécurité est devenue un enjeu majeur dans le déploiement de ses projets industriels. De ce fait, notre solution CrossinG® a été notamment conçue pour sécuriser les interconnexions entre les réseaux industriels (énergie, environnement, etc.) et les systèmes d’information.

GS Mag : Quelle sera votre stratégie commerciale pour 2016/2017 ?

Christophe Marnat : Le développement international est au cœur de notre stratégie de développement. Notre Groupe réalisant plus de 60% de son chiffre d’affaires à l’international, nous sommes naturellement poussés dans cette voie. Nous disposons d’ores et déjà d’une filiale en Angleterre à Cambridge, d’un bureau de représentation en Allemagne à Francfort et d’une filiale au Maroc à Casablanca. Pour le reste du monde, nous avons la chance de pouvoir nous appuyer sur le réseau du groupe CNIM au Moyen-Orient, en Asie ou aux Etats-Unis. Nous serons ainsi présents à Dubaï en octobre 2016 pour le salon des nouvelles technologies GITEX avec l’appui de notre équipe locale.

Là aussi, nous souhaitons travailler encore davantage avec nos partenaires français et étrangers pour promouvoir à l’international des offres communes et intégrées nous permettant de nous positionner face à nos concurrents américains et israéliens.

GS Mag : Quel est votre message aux RSSI ?

Christophe Marnat : Travaillons ensemble pour mettre en œuvre des solutions de sécurité et d’intelligence numériques permettant d’anticiper les menaces, de mieux protéger et superviser les réseaux, et de détecter les fuites d’informations préjudiciables aux intérêts économiques des entreprises


Articles connexes:


Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants