Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

Benoit Grunemwald, ESET France : Prévoir, Prévenir, Détecter et Répondre

juillet 2016 par Marc Jacob

ESET participera une nouvelle fois aux Assises de la Sécurité pour présenter l’évolution de sa gamme de solutions antimalware. Avec cette nouvelle solution, ESET renforce son positionnement « 360 ». Ainsi ses maîtres mots sont : Prévoir, Prévenir, Détecter et Répondre comme l’explique Benoit Grunemwald, Directeur Commercial & Marketing, ESET France.

Global Security Mag : Qu’allez-vous présenter à l’occasion des Assises de la Sécurité ?

Benoit Grunemwald : L’offre ESET s’enrichit de nouveaux services destinés aux entreprises d’importance. En effet, afin de contrer les nouvelles menaces type cryptolocker et APT, nos laboratoires et technologies doivent se rapprocher des clients. A ce titre, les SOC de nos clients auront accès à des outils en lien direct avec nos chercheurs, leur permettant d’être au cœur de l’analyse des nouvelles menaces.

La protection du « Endpoint » telle que nous l’avons connue n’est plus suffisante. Fort de ce constat, ESET étoffe son offre : Amélioration des capacités de protection et technologies multicouche, authentification forte, chiffrement de données, protection contre la fuite de données, gestion des terminaux mobiles… seront présentés cette année.

GS Mag : Quel va être le thème de votre conférence cette année ?

Benoit Grunemwald : Cryptolockers et APT font l’actualité. Ces menaces ciblent principalement les machines Windows. Or, pour fonctionner les menaces nécessitent une infrastructure qui ne repose pas forcément sur Windows. Le thème de notre conférence portera sur l’évolution des logiciels malveillants hors de l’écosystème purement Windows. Nous exposerons les recherches menées par les laboratoires ESET sur les menaces ciblant en particulier les serveurs et présenterons nos travaux sur des familles de logiciels malveillants : Mumblehard, Moose, Windigo. Enfin, nous aborderons les recommandations pour s’en protéger.
En plus de notre conférence, nous organisons une rencontre sur notre stand avec Maître Olivier ITEANU le 6 octobre pour une matinée d’échange autour du RGPD.

GS Mag : Quelles sont les grandes tendances du marché de la sécurité dans votre domaine ?

Benoit Grunemwald : SPAM, phising, cryptolockers, objets connectés, APT… la liste est longue. La professionnalisation des cyber-attaquants marque un tournant dans la complexité des menaces.
Au-delà des menaces et de l’inventivité toujours plus prolifique des pirates, il convient de ne pas oublier que la sécurité recouvre d’autres aspects tout aussi important : le cadre légal qu’imposent le RGPD et NIS doit sérieusement être étudié. Les moyens technologiques d’ESET sont la partie émergée de la réponse aux contraintes réglementaires, il convient de s’assurer que les processus et les directions s’approprient les textes et leurs contraintes. Nous travaillons en collaboration avec différents acteurs afin d’accompagner nos clients dans ce but.

GS Mag : Comment va évoluer votre offre pour 2016/2017 ?

Benoit Grunemwald : ESET renforce son positionnement « 360 ». Ainsi nos maîtres mots sont :
Prévoir, Prévenir, Détecter et Répondre.

L’important est de protéger l’existant et d’anticiper les futures menaces. Nos technologies continuent d’évoluer sans s’alourdir. La notion de légèreté est primordiale quand on aborde un sujet aussi complexe et vaste que la cyber-sécurité. Non seulement sur le poste de travail ou le serveur, mais également dans son pilotage. Le mouvement initié par les nouvelles solutions pour entreprises début 2016 s’accélère afin de garantir la simplicité de déploiement et d’administration. Le défi étant de conserver cette simplicité tout en assurant une stabilité permettant de gérer plusieurs dizaines de milliers de postes. Les environnements particuliers tels que SCADA et postes atypiques restent couverts par nos solutions peu gourmandes en ressources.

L’adjonction de services permet à nos clients de bénéficier plus encore des connaissances et de l’expertise ESET pour répondre aux nouvelles formes de menaces. L’objectif est d’anticiper et d’apporter une réponse aux questions suivantes en cas d’APT : Depuis combien de temps la menace est présente, quels sont les dispositifs affectés, quels sont les moyens mis en ouvre par les pirates pour pénétrer….

GS Mag : Quelle sera votre stratégie commerciale pour 2016/2017 ?

Benoit Grunemwald : Nous conservons un mode de commercialisation indirect. A ce titre, nous continuons à recruter des partenaires commerciaux à valeur ajouté. Ces partenaires se voient proposer une certification technique et un accompagnement fort : La qualité et l’engagement que nous apportons aux clients et partenaires nous amène à renfoncer l’équipe commerciale, celle-ci assure le suivi des projets afin de fusionner les connaissances des partenaires avec l’expertise d’ESET. Afin de répondre au mieux aux exigences des clients, nous allons augmenter le maquettage de nos solutions en phase d’avant-vente. Ceci permet au client de confronter nos solutions avec leurs besoins. Une demi-journée suffit pour se rendre compte des qualités d’ESET.

En d’autres termes, notre volonté est de pénétrer plus encore le marché des grandes entreprises et les services associés occuperont une part importante de notre offre sur ce segment particulièrement exposé aux menaces ciblées.

GS Mag : Quel est votre message aux RSSI ?

Benoit Grunemwald : 5ème éditeur mondial, Européen et de conception légère, ESET évolue pour protéger au-delà du simple antivirus. Nous vous invitons à nous solliciter pour tester nos solutions, elles sauront vous convaincre.


Articles connexes:


Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants