Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

Jean-Charles Labbat, Radware : Pensez sécurité applicative !

septembre 2016 par Marc Jacob

Pour sa nouvelle participation aux Assises de la Sécurité, Radware ses solutions de protections contre les DDoS et les attaques applicatives qui fonctionnent en multimode, sur site, dans le Cloud ou de façon hybride. Pour Jean-Charles Labbat, directeur France de Radware le DDoS applicatif est aussi impactant que le DDoS Volumétrique, et le WAF (Pare-feu Applicatif) devient aussi important que le Firewall-NG dans un monde ou les applications cloud sont légion et hébergées dans le Cloud. Il faut donc que les RSSI et leurs équipes sécurité pensent sécurité applicative !

GS Mag : Qu’allez-vous présenter à l’occasion des Assises de la Sécurité ?

Jean-Charles Labbat : Les cyber-menaces ne cessent d’évoluer dans la forme, et de progresser dans le nombre. Radware présente un système de protection en temps réel contre les attaques DDoS (centre de données) ou les attaques Web (Applications) qui fonctionne sur site, dans le cloud ou en modèle hybride, avec une possibilité de management complet de l’infrastructure si nécessaire par des équipes Radware.

GS Mag : Quelle va être le thème de votre conférence cette année ?

Jean-Charles Labbat : Daniel Smith, ancien Hacker, aujourd’hui Responsable de la Recherche Sécurité chez Radware, démontrera comment les pirates accèdent au Darknet. Terrain de jeu pour toutes les activités illégales, le Darknet est une place de marché pour qui veut, moyennement finances, se procurer des produits illicites, acheter des bases de données, lancer des cyber-attaques…. Vous pouvez assister à cette « visite virtuelle » et voir les différents services d’attaques et outils que l’on peut se procurer. Suite à cela, un grand client partagera son expérience sur la sécurisation de ses infrastructures. #Darknet

GS Mag : Quelles sont les grandes tendances du marché de la sécurité dans votre domaine ?

Jean-Charles Labbat : Des solutions hybrides de blocages des attaques qui associent la flexibilité et la rapidité des systèmes sur site, avec la puissance des infrastructures dans le cloud. Une capacité unique à traiter dans le cloud les attaques encryptées liée à l’accroissement du trafic SSL sans avoir besoin des certificats d’entreprise. Un management centralisé et facile des politiques de sécurité pour les clients qui vont migrer certaines applications dans les cloud publics, en conservant d’autres applications dans leur cloud privé.

GS Mag : Comment va évoluer votre offre pour 2016/2017 ?

Jean-Charles Labbat : Nous allons faire évoluer nos solutions de sécurité vers un modèle de consommation cloud, qu’il s’agisse du DDoS, en mode « Always-on » ou « On-Demand », et de Cloud WAF. Hybridation des solutions entre les appliances chez les clients, et services additionnels/complémentaires dans le cloud, Virtualisation des fonctions de sécurité pour le DDoS et pour le WAF pour les hébergeurs avec automatisation des process de provisionnement.

GS Mag : Quelle sera votre stratégie commerciale pour 2016/2017 ?

Jean-Charles Labbat :Une approche 100% indirecte en s’associant à des partenaires spécialisés sécurité, en développant des offres de services managés avec des fournisseurs de services sécurité qui revendent des solutions Cloud Radware (DDoS et WAF), ou construisent leur propre infrastructure pour la revente de produit en propre, et en travaillant en OEM avec deux des plus grands équipementiers de sécurité que sont Checkpoint et Cisco qui proposent tous les deux les offres DDoS radware dans leur gamme d’équipement.

GS Mag : Quel est votre message aux RSSI ?

Jean-Charles Labbat : Pensez sécurité applicative, et pas seulement sécurité d’infrastructure. Le DDoS applicatif est aussi impactant que le DDoS Volumétrique, et le WAF (Pare-feu Applicatif) devient aussi important que le Firewall-NG dans un monde ou les applications cloud sont légion et hébergées dans le Cloud.


Articles connexes:


Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants