Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

Hervé Rousseau, Openminded : Le RSSI va devoir maintenant séduire et devenir le responsable du marketing de la sécurité !

septembre 2016 par Marc Jacob

Pour sa 4ème participation consécutive aux Assises de la Sécurité, Openminded présentera ses offres et réalisations sur les domaines de l’Audit, de l’Expertise/Conseil, de l’Intégration, des Services Managés et du SOC. Cette année, elle mettra un accent particulier sur la sécurité du Cloud, la sensibilisation et la sécurité opérationnelle. Pour Hervé Rousseau, Fondateur et dirigeant d’Openminded les RSSI doivent osez la rupture en cherchant des solutions nouvelles. Ils vont devoir maintenant séduire et devenir le responsable du marketing de la sécurité !

Global Security Mag : Qu’allez-vous présenter à l’occasion des Assises de la Sécurité ?

Hervé Rousseau : Nous en sommes à notre 4e participation consécutive aux Assises, avec pour objectif de faire connaître notre positionnement aux clients qui ne nous connaissent pas encore. Faisant partie des quelques fournisseurs de service en sécurité indépendants de taille intermédiaire, nous présenterons nos offres et réalisations sur les domaines de l’Audit, de l’Expertise/Conseil, de l’Intégration, des Services Managés et du SOC. Nous aurons notamment une actualité forte autour des thématiques suivantes :
- Sécurité du Cloud : avec l’un des premiers déploiements de CASB en environnement grand compte.
- Sensibilisation : avec notamment notre partenariat sur la solution Phishme, à partir de laquelle nous avons développé une offre complète.
- Sécurité opérationnelle : l’une de nos spécialités historiques, sujet sur lequel nous revenons d’ailleurs pour notre atelier 2016 constatant les difficultés des grands comptes, surtout dans un contexte réglementaire pressant.
D’autres actualités fraîches dont nous pourrons parler, devraient arriver d’ici l’évènement, gardons donc encore une part de mystère !

Global Security Mag : Quel va être le thème de votre conférence cette année ?

Hervé Rousseau : Nous avons choisi l’année dernière de proposer un sujet de « veille » autour du CASB, mais après de nombreuses discussions avec des RSSI et responsables sécurité opérationnels cette année, nous avons choisi de revenir sur le thème du SOC.
Le parti pris du titre « SOC : Security Operation Chimère ? Comment bâtir une sécurité défensive efficiente ? », volontairement un peu provocateur, a déjà attiré de nombreux participants, puisqu’un mois avant, l’atelier est déjà quasiment plein ! L’atelier sera fortement inspiré par les échanges que nous avons aussi bien avec les clients qu’avec nos confrères sur cette thématique, mais se basera aussi et surtout, sur notre vécu sur la sécurité opérationnelle. Nous présenterons ainsi une vision pragmatique et actuelle de ce que devrait être, selon nous, la sécurité opérationnelle des grands comptes aujourd’hui.

Global Security Mag : Comment va évoluer votre offre pour 2016/2017 ?

Hervé Rousseau : Nous souhaitons tout d’abord finaliser plusieurs évolutions de nos offres, notamment les certifications ANSSI. Nous espérons pouvoir finaliser la certification PASSI avant la fin de l’année (nous sommes en cours de qualification), mais également initier les dossiers PRIS & PDIS pour lesquels nous avons fait acte de candidature cet été.
Nous prévoyons également une assez forte montée en capacité de nos équipes Pentest, SOC & Managed Services, offres pour lesquelles nous sommes de plus en plus sollicités. Toujours dans une logique de veille et de couverture de service croissante, nous finalisons actuellement plusieurs partenariats technologiques avec des sociétés innovantes et en ligne avec notre approche (orientée Cloud & Service avant tout).
Enfin, nous prévoyons d’ouvrir en 2017 l’ « OPMD’Academy », notre centre de formation qui aura d’abord une vocation interne (comme notre CERT initié l’année dernière) et que nous envisageons d’ouvrir à nos clients dans un second temps, une fois notre expertise sur le transfert de connaissance éprouvée.

Global Security Mag : Quelle sera votre stratégie commerciale pour 2016/2017 ?

Hervé Rousseau : Nous souhaitons clairement rester des pure players indépendants en sécurité, mais allons, pour mieux accompagner nos clients sur l’ensemble de leurs besoins, étendre progressivement nos offres sur ce domaine de spécialité. La gestion des identités, fait partie par exemple des domaines sur lesquels nous envisageons d’étendre notre expertise.
Nous étions historiquement assez spécialisés sur l’accompagnement des très grands comptes (type CAC40) mais notre expertise et nos offres de service séduisent également beaucoup les ETI. L’actualité de la sécurité que tous les lecteurs de GSMag connaissent évidemment très bien, fait qu’aujourd’hui, la taille de l’entreprise importe peu dans la typologie des besoins à adresser. Une offre de bout en bout comme celle que nous proposons, trouve ainsi une résonnance particulière dans ces entreprises : nous allons chercher à mieux nous faire connaître de ces dernières, tout en conservant bien sûr la même cible grand compte que nous avons toujours adressé.

Global Security Mag : Quel est votre message aux RSSI ?

Hervé Rousseau : Si on écoute trop régulièrement les actualités en sécurité, on a d’abord envie de leur dire « bon courage » ! Nous avons la chance de pouvoir côtoyer quotidiennement des responsables sécurité (RSSI, SOC & CSIRT Manager, responsables sécurité infrastructure…) et clairement leur tâche est de plus en plus complexe. La menace augmente tout autant que la pression réglementaire et la diversité de solutions des offreurs, et on leur demande à côté de faire plus avec moins ! Il semblerait que tous convergent pour dire que l’efficience va devenir un maître mot à l’avenir. Les choix des batailles devront être les bons, et elles devront permettre d’améliorer progressivement le niveau de sécurité du SI. Notre message va donc dans ce sens : Osez aller chercher la rupture, travaillez avec des spécialistes pointus et innovants. Certaines offres permettent aujourd’hui de réaliser des « Quick Wins » qui changeront la vision du top management de la sécurité du SI. Le RSSI va devoir maintenant séduire et devenir le responsable du marketing de la sécurité !


Articles connexes:


Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants