Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

Agnieszka Bruyère, et Hugo Madeux, IBM France : les RSSI doivent devenir des acteurs actifs de la transformation digitale

septembre 2016 par Marc Jacob

Pour sa nouvelle participation aux Assises de la Sécurité IBM mettra l’accent sur les trois phases majeures de la cybersécurité la protection, la détection et la remédiation. Ces experts feront un focus sur la gestion des incidents de bout en bout, de la détection à la remédiation. Pour Agnieszka Bruyère, Directrice des services de sécurité et Hugo Madeux, Directeur des solutions de sécurité chez IBM France face à la transformation digitale, les RSSI doivent devenir des acteurs actifs.

Global Security Mag : Qu’allez-vous présenter à l’occasion des Assises de la Sécurité ?

Agnieszka Bruyère et Hugo Madeux : Nous couvrons les trois phases majeures de la cyber-sécurité : la protection, la détection et la remédiation. Dans le cadre des Assises de la sécurité nous aborderons des sujets d’actualité que sont : l’intelligence artificielle, la sécurité cognitive (Watson), la sécurité des objets connectés, la sécurité du cloud, et la protection des données dans le cadre de la nouvelle règlementation européenne (GDPR).
Nous ferons un focus sur la gestion des incidents de bout en bout, de la détection à la remédiation. Ce processus implique des aspects organisationnels touchant l’ensemble de l’entreprise : la production informatique, les métiers, etc… Notre approche est globale et inclut les solutions et les services qui supportent un tel projet.

GS Mag : Quelle va être le thème de votre conférence cette année ?

Agnieszka Bruyère et Hugo Madeux : L’atelier du 5 octobre sera assuré par Bruce Schneier, Gourou de la sécurité et cofondateur de Resilient, qui apportera son éclairage sur la réponse aux incidents. La prévention et la détection aident à défendre l’entreprise, mais ce n’est pas suffisant. Pour être prêt à parer à toute éventualité, et être capable de répondre à une attaque, les entreprises doivent maitriser les bonnes pratiques et avoir les bonnes procédures en place.
L’atelier du 6 octobre présentera l’expérience d’IBM sur les enjeux organisationnels et techniques auxquels une entreprise fait face dans le cadre de la mise en place d’un dispositif de réponse aux incidents de sécurité. Celui-ci doit traiter la problématique de bout en bout et doit aboutir à une mitigation des risques grâce à une amélioration en continu, ce qui permet un réel retour sur investissement.
Durant la Keynote du 7 octobre, notre PDG interviendra sur sa vision d’une entreprise en pleine transformation numérique et sur la place que doivent prendre les acteurs de la sécurité dans cette démarche. L’architecte en chef de la sécurité de Watson, quant à lui, développera ce que l’intelligence artificielle peut apporter à la cyber-sécurité en se basant sur une démonstration concrète.

GS Mag : Comment va évoluer votre offre pour 2016/2017 ?

Agnieszka Bruyère et Hugo Madeux : Nous allons d’une part pousser encore plus loin l’intégration entre nos offres et celles pouvant être déjà installées chez nos clients, et d’autre part développer l’usage du cognitif à l’intérieur de notre portefeuille. Nous avons déjà annoncé Watson for Cybersecurity pour être plus réactif dans l’analyse des incidents. Nos services s’étendent de la même façon, avec par exemple X-Force Red pour les tests de pénétrations poussés. Enfin nous répondons à l’évolution engendrée par les nouvelles réglementations/obligations : LPM, GDPR, NIS, …

GS Mag : Quelle sera votre stratégie commerciale pour 2016/2017 ?

Agnieszka Bruyère et Hugo Madeux : Nous allons asseoir notre position de leader de la cyber-sécurité pour les entreprises avec une approche globale et holistique de la sécurité. Nous souhaitons être le partenaire de choix de ceux qui veulent mettre la sécurité au service de la transformation de leur entreprise et maximiser son efficacité tout en répondant aux nouvelles réglementations.

GS Mag : Quel est votre message aux RSSI ?

Agnieszka Bruyère et Hugo Madeux : Prenez le pouvoir ! Devenez un acteur actif de la transformation de votre entreprise.


Articles connexes:


Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants