Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

Barbara Goarant, CS : la clé du succès pour une cyberdéfense efficace réside dans l’utilisation de standard

septembre 2016 par Marc Jacob

Pour sa nouvelle participation aux Assises de la Sécurité, CS présentera PRELUDE SIEM sa solution de supervision en temps réel les événements de sécurité et les résultats des travaux du projet SECEF. Barbara Goarant, Directrice Marketing & Communication chez CS incite les RSSI et leurs entreprises à travailler sur les standards d’échanges et d’interopérabilité, qui sont la clé du succès pour une cyberdéfense efficace.

Global Security Mag : Qu’allez-vous présenter à l’occasion des Assises de la Sécurité ?

Barbara Goarant : CS propose des solutions innovantes de confiance numérique et de lutte contre la cybercriminalité pour une protection de bout en bout du Système d’Information et des infrastructures de communication.

A l’occasion des Assises de la Sécurité, nous présenterons notamment :
• PRELUDE SIEM : solution de supervision en temps réel les événements de sécurité. PRELUDE s’adresse aux grandes organisations, OIV, ETI et PME et peut être proposé dans le cadre d’un SOC avec ses services de prévention, remédiation, forensics et intervention rapide.

• Les résultats des travaux du projet SECEF : ce projet vise à promouvoir et à améliorer les 2 standards existants (IDMEF - Intrusion Detection Message Exchange Format et IODEF - Incident Object Description Exchange Format) pour favoriser les échanges en matière de cyber-détection.

• TrustyBox : plateforme sécurisée intégrant l’ensemble des services de confiance nécessaires à la sécurisation des données et des échanges dématérialisés.

GS Mag : Quelle va être le thème de votre conférence cette année ?

Barbara Goarant : Le thème de la conférence est « retour d’expérience sur la mise en œuvre et l’exploitation d’un SOC avec Prelude ». A l’heure de l’application de la loi de programmation militaire (LPM) et des systèmes de supervision qualifiés "PDIS", cet atelier abordera les différents aspects de la mise en œuvre d’un SOC : définition de la stratégie de surveillance, identification des risques, choix des solutions, définition des processus (traitement des incidents, gestion de crise, reporting), définition des interfaces entre les acteurs de l’entité, définition des rôles, accompagnement à la gouvernance,... Ce retour d’expérience sera accompagné d’un témoignage sur la MOE d’un SOC visant à terme la qualification PDIS. Nous interviendrons avec notre partenaire Sodifrance.

GS Mag : Comment va évoluer votre offre pour 2015/2016 ?

Barbara Goarant : Nous travaillons beaucoup, dans le cadre du projet SECEF, sur l’adoption de standards pour favoriser l’interopérabilité en matière de cyber sécurité et répondre ainsi aux nouveaux enjeux des opérateurs d’importance vitale (OIV). Dans ce cadre, nous avons lancé l’IDMEF Partner Program qui consiste à assister les éditeurs de sondes de sécurité à rendre leur produit compatible au format IDMEF en lien avec le SIEM PRELUDE pour faciliter la remontée des alertes. Plusieurs partenaires, éditeurs de sondes, ont déjà rejoint le programme.
Nous sommes convaincus que ce mode de collaboration permet au client final de bénéficier d’un déploiement et d’une exploitation de solutions de supervision de sécurité grandement simplifiés.
Au-delà de la standardisation des échanges, nous travaillons également sur des thèmes majeurs comme la sécurisation des systèmes industriels et embarqués.

GS Mag : Quelle sera votre stratégie commerciale pour 2015/2016 ?

Barbara Goarant : Nous poursuivons notre stratégie de développement auprès des 4 secteurs stratégiques du Groupe (Défense & Sécurité, Espace, Aéronautique, Energie et Industries) et assurons la promotion de notre expertise et de nos solutions innovantes de confiance numérique et de lutte contre la cybercriminalité pour apporter, en particulier aux Organismes d’Importance Vitale, des réponses adaptées à leurs enjeux opérationnels.

GS Mag : Quel est votre message aux RSSI ?

Barbara Goarant : Nous accompagnons les RSSI dans leurs démarches de transformation sécuritaire avec une approche parfaitement adaptée aux enjeux, à l’environnement de l’entreprise et en leur proposant des solutions et des services correspondant à leurs justes besoins pour une sécurité intelligente.

Par ailleurs, et en lien avec les travaux du projet SECEF, je les inciterais à contribuer à imposer les standards d’échanges et d’interopérabilité, c’est la clé du succès pour une cyberdéfense efficace.


Articles connexes:


Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants