Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

Sébastien Faivre, Brainwave GRC : l’auto-immunité du SI repose sur le monitoring en continu de la gestion des accès

septembre 2016 par Marc Jacob

Selon Sébastien Faivre, Directeur général et Chief Technology Officer de Brainwave GRC les applications et leurs accès est un pan de la sécurité souvent négligé. Pourtant les nouvelles législations déjà en vigueur et qui annoncent pour les années à venir devraient faire prendre conscience aux entreprises de l’importance de la Gestion des rôles et des habilitations. C’est pour cela que lors de sa nouvelle participation aux Assises de la Sécurité Brainwave GRC l’évolution de ses offres en matière de GRC. Pour Sébastien Faivre, les récentes brèches qui ont défrayé la chronique ces deux dernières années nous ont beaucoup appris. Il en résulte que les bases d’une auto-immunité du SI, repose en particulier sur la capacité de ‘’monitorer’’ en continu ce qu’il s’y passe, en matière d’applications, de données, de privilèges d’accès, d’utilisateurs et d’activité de ces derniers.

GS Mag : Quelles évolutions constatez vous concernant les nouveaux besoin des entreprises en terme de sécurité ?

Sébastien Faivre : Si chacun s’accorde sur l’insuffisance de la sécurité périmétrique, se focaliser sur ce niveau de sécurité est nettement insuffisant. Hors on constate qu’un pan entier de la sécurité du système d’information est négligé : celui des applications et de leurs accès.

Cette évidence est révélée par ce que nous constatons vis à vis des entreprises avec lesquelles nous travaillons en Europe ou en Amérique du nord et confirmé par plusieurs études récentes.

Les entreprises n’ont pas de visibilité réelle sur l’état des accès aux applications, ni aux données. Et les utilisateurs disposent, toujours d’accès largement supérieurs à leurs besoins légitimes avec pour conséquences :
o Des impacts gigantesques engendrés par la compromission de comptes utilisateurs
o Des brèches béantes qui favorisent la fraude interne

A l’heure où les risques sont plus fréquents, plus importants et plus dévastateurs que jamais, que le réglementaire impose un carcan de gouvernance (ex : OIV/LPM, DGPR, Audit IT, etc), il devient indispensable d’industrialiser et d’automatiser l’audit, les contrôles et la remédiation de la sécurité applicative et des accès.

Global Security Mag : Qu’allez-vous présenter à l’occasion des Assises de la Sécurité ?

Sébastien Faivre : 2016 est une année très riche en terme d’évolutions de nos offres et nous aurons plaisir à échanger avec les participants des Assises sur notre stand (ndlr : stand n°9 dans l’espace Hexatrust).
Nous venons d’introduire un ensemble de nouvelles solutions ou d’évolutions dont je peux vous livrer quelques exemples en synthèse :
• Intégration de l’analyse des processus métier de bout en bout en mode « cross-applications » afin d’accéder à un niveau d’analyse en profondeur des risques potentiels et avérés.
• Les évolutions de Brainwave UBA qui introduit une architecture pour l’analyse comportementale des utilisateurs basée sur l’intelligence artificielle (machine learning) et qui propose de nouvelles fonctionnalités pour vraiment s’imposer comme pivot de la sécurité moderne.
• Une nouvelle offre pour la gouvernance des données structurées et non-structurées intégrée sous la forme de ‘’Booster » à notre solution Identity GRC qui s’appuie sur une puissante gestion des logs d’accès pour procurer un niveau d’analyse en ligne avec les exigences de la DGPR.
• Le lancement officiel de la ‘’Marketplace’’ Brainwave pour pouvoir accéder facilement et économiquement à plus de fonctionnalités (techniques et fonctionnelles) en provenance de Brainwave GRC et de nos partenaires. Aujourd’hui il y déjà plus de 50 modules de deux types disponibles : les Boosters comme pour la gouvernance des données non-structurées ou pour la gouvernance des risques sur SAP, ou les add-ons comme pour l’intégration des workflows avec ServiceNow, ou l’extraction native des données dans Active Directory,…

GS Mag : Quelle va être le thème de votre atelier cette année ?

Sébastien Faivre : Cette année, pour notre atelier qui a lieu le jeudi 6 octobre à 11h00, nous aurons le plaisir d’accueillir un grand acteur mondial du luxe pour partager un retour d’expérience par la voix de la personne en charge du projet de Governance, Risk & Compliance. Ce retour d’expérience présentera la stratégie mise en œuvre par l’entreprise ainsi que le déploiement mondial de Brainwave Identity GRC pour la soutenir.
Les deux objectifs principaux de ce projet tiennent à la mise en place d’une démarche préventive et détective relative à la séparation des tâches (SoD) dans SAP, et à la définition et l’outillage de la gouvernance de la sécurité et des accès sur un périmètre international.
Au-delà de ce retour d’expérience, je prendrai quelques minutes pour présenter la vision et les nouveautés 2016/2017 de l’offre Brainwave GRC.

GS Mag : Comment va évoluer votre offre pour 2016/2017 ?

Sébastien Faivre : Comme j’ai pu l’évoquer plus tôt dans notre discussion, nos investissements R&D nous permettent de présenter des évolutions significatives de l’offre Brainwave GRC. Plutôt que de lister à nouveau des nouveautés techniques ou fonctionnelles, je préfère mettre en exergue les travaux que nous avons mené afin de rendre l’offre beaucoup plus modulaire pour la rendre encore plus attrayante et facile pour nos clients.
En effet, nous devons reconnaître que les entreprises doivent se battre pour investir dans une multitude de directions et il est important que nos offres apportent la flexibilité nécessaire pour être compatibles avec les échéances de nos clients (besoins, projets, budget) ainsi qu’avec leurs capacités de déploiement.

GS Mag : Quelle sera votre stratégie commerciale pour 2016/2017 ?

Sébastien Faivre : Notre stratégie commerciale vise à soutenir notre forte croissance sur 2016 et 2017. Nous avons consolidé notre présence en Amérique du nord et en Europe du nord avec des recrutements locaux et enregistrons, dans ces régions, plusieurs signatures significatives et une croissance de notre chiffre d’affaires.
En 2017 nous poursuivons naturellement notre développement en France et à l’international, que ce soit sur un modèle direct ou indirect avec nos partenaires revendeurs, intégrateurs et conseil dans le but de supporter la vente des nouvelles solutions que nous mettons en place. Nous allons aussi préparer notre expansion sur les pays nordiques et sur le continent asiatique.

GS Mag : Quel est votre message aux RSSI ?

Sébastien Faivre : A l’instar du système de défense du corps humain, nous pensons que le système d’information doit d’abord être protégé par l’application de règles d’hygiène simples, avant d’envisager des remèdes extrêmes.
Les récentes brèches qui ont défrayé la chronique ces deux dernières années nous ont beaucoup appris. Il en résulte que les bases d’une auto-immunité du SI, repose en particulier sur la capacité de ‘’monitorer’’ en continu ce qu’il s’y passe, en matière d’applications, de données, de privilèges d’accès, d’utilisateurs et d’activité de ces derniers.
Pour permettre l’auto-immunité du SI, nous investissons en R&D pour proposer un socle analytique efficace et fiable permettant la corrélation et l’analyse des informations concernant chacun des utilisateurs, leurs responsabilités (au sens métier), comportements (au travers des logs), droits fins (rôles et permissions d’accès), informations qui sont par nature dispersées et hétérogènes dans l’entreprise. Notre finalité, c’est votre sécurité et de vous procurer une capacité de contrôle continu de votre SI tout en vous préservant de multiplier les ressources humaines et techniques ou vos dépenses pour atteindre vos buts.


Articles connexes:


Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants