Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

Romain Quinat, Nomios : Commencez à implémenter de l’automatisation de réponses à incidents

novembre 2019 par Marc Jacob

Pour sa nouvelle participation au FIC, Nomios, fort de son agrément UGAP, souhaite présenter l’intérêt de ses solutions d’intégration, de support et de services managés. Devant la recrudescence des menaces, Romain Quinat, Directeur Marketing et Communication de Nomios conseille de commencer à implémenter de l’automatisation de réponses à incidents.

Global Security Mag : Quelle sera votre actualité lors du Forum International de la Cybersécurité 2020 ?

Romain Quinat : Nous sommes depuis cette année titulaire du marché UGAP cybersécurité avec les solutions d’UTM Stormshield, de Firewall Palo Alto Networks et Fortinet, de load-balancing F5, de VPN SSL Pulse Secure, de NAC Forescout, de WAF Imperva, de sonde réseau Vectra et d’anti DDOS Radware. Nous venons spécialement pour discuter avec les bénéficiaires de l’UGAP pour leur démontrer notre valeur ajoutée en intégration, support et services managés.

Global Security Mag : selon vous, comment l’humain peut-il être acteur de la cybersécurité, alors qu’il est essentiellement regardé aujourd’hui comme victime ou comme auteur ?

Romain Quinat : L’humain est absolument essentiel, car c’est encore lui qui prend l’essentiel des décisions, ne serait-ce qu’en matière de choix des outils puis de leurs implémentations.

Global Security Mag : Quels conseils pourriez-vous donner aux organisations pour qu’elles parviennent à impliquer les décideurs et sensibiliser leurs utilisateurs ?

Romain Quinat : Le premier conseil est celui de la visibilité. Vous ne pouvez pas faire les bons choix sans maitriser votre SI et vos utilisateurs. Si vous devez investir, en premier, faites-en sorte d’avoir un outil de cartographie temps réel de vos infrastructures et vos applications. Vous serez alors en maitrise de votre parc, pour ses mises à jour ainsi que pour l’ajout des outils nécessaire à votre sécurisation.

Global Security Mag : Comment les technologies doivent-elles évoluer pour une sécurité au plus près de l’utilisateur ?

Romain Quinat : La quantité d’informations à analyser étant de plus en plus importante au fil des ans, les outils doivent implémenter de l’intelligence artificielle pour repérer l’aiguille dans la botte de foin. Chaque outil doit faire sa part de corrélation pour ne pas démultiplier le travail du SIEM et donc des analystes.

Global Security Mag : Quelles actions les acteurs de la cybersécurité peuvent-ils mettre en place pour attirer de nouveaux talents ?

Romain Quinat : La recette n’est pas facile, car la concurrence est dure. Je mettrais comme ingrédient principal une culture de l’excellence et du service. L’agilité est un facteur essentiel pour garder les jeunes talents qui n’aiment pas les réunions et les process lourds.

Global Security Mag : Selon vous, à quoi pouvons-nous nous attendre en termes d’attaques et de défense pour 2020 ?

Romain Quinat : Le déploiement des infrastructures vers le Cloud s’accélère et les biens des entreprises se déplacent aussi dans le Cloud. Il faut donc s’attendre à ce que les attaques évoluées aussi vers cette nouvelle cible.

Global Security Mag : Quel message souhaitez-vous transmettre aux RSSI ?

Romain Quinat : Les outils que vous choisirez doivent être adaptés à votre capacité à les utiliser et non seulement à leur valeur intrinsèque. Autrement dit, faites attention à ce que les nouveaux outils ne rajoutent pas de nouvelles contraintes.

Nous vous conseillons en particulier de commencer à implémenter de l’automatisation de réponses à incidents. Si vous ne l’avez pas encore débuté parce que ce sujet vous semble cher et dangereux, commencez par un tout petit périmètre, vous ne pourrez plus vous en passer.




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants