Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

Paul Tolmer, Mailinblack : Il est temps de miser sur un acteur Made in France !

janvier 2020 par Marc Jacob

Pour sa première participation au FIC, Mailinblack annoncera deux innovations : l’intégration d’algorithmes d’Intelligence Artificielle dans son moteur de détection des menaces par email et une application mobile (sur iPhone et Android), qui offre un contrôle immédiat et permanent aux utilisateurs pour combiner leurs besoins de réactivité avec une sécurité sans compromis. Paul Tolmer, Directeur Produit de Mailinblack considère quil est temps de miser sur un acteur Made in France !

Global Security Mag : Quelle sera votre actualité lors du Forum International de la Cybersécurité 2020 ?

Paul Tolmer : Nous avons de multiples actualités ! Nous annonçons deux innovations majeures au sein de notre produit :
• L’intégration d’algorithmes d’Intelligence Artificielle de pointe dans notre moteur de détection des menaces par email, pour une refonte technologique en profondeur,
• Une application mobile (sur iPhone et Android), qui donne un contrôle immédiat et permanent à nos utilisateurs pour combiner leurs besoins de réactivité avec une sécurité sans compromis.

De plus, nous venons présenter notre vision du futur des menaces en cybersécurité. Au-delà des menaces actuelles (phishing, spear-phishing, ransomwares), les lames de fond technologiques (Deep Fake, génération de texte et de voix passant le test de Turing) impliquent une réflexion en profondeur, et une démarche d’innovation pour toujours garder une longueur d’avance.

Global Security Mag : Selon-vous, comment l’humain peut-il être acteur de la cybersécurité, alors qu’il est essentiellement regardé aujourd’hui comme victime ou comme auteur ?

Paul Tolmer : L’humain est au contraire une part essentielle de la cybersécurité ! Chez Mailinblack, nous avons un postulat fort : l’humain doit être au centre du processus de sécurité grâce à l’éducation et à la sensibilisation. C’est pourquoi nous fournissons les interfaces les plus perfectionnées du marché, nous sommes d’ailleurs les seuls à avoir une application mobile. Nos clients s’appuient aussi beaucoup sur nos contenus éducatifs et de formation, et nous préparons des innovations sur ces sujets.

Global Security Mag : Quels conseils pourriez-vous donner aux organisations pour qu’elles parviennent à impliquer les décideurs et sensibiliser leurs utilisateurs ?

Paul Tolmer : La sécurité est l’affaire de tous. Les exemples d’impacts des attaques informatiques sur des entreprises ou hôpitaux font régulièrement les gros titres, et les PME ne sont pas à l’abri : 92% ont subi au moins une attaque dans l’année écoulée. Une petite structure est plus vulnérable car l’impact (perte et vol de données, indisponibilité des outils informatiques…) peut être grand sur son activité. En tant que leader français sur le marché de la sécurité, et premier partenaire des PME, nous sommes particulièrement sensibles à ce sujet.

Global Security Mag : Comment les technologies doivent-elles évoluer pour une sécurité au plus près de l’utilisateur ?

Paul Tolmer : Les technologies doivent apporter de la sécurité, mais aussi du contrôle. L’Intelligence Artificielle ne doit pas remplacer la prise de décision de l’humain, mais au contraire apporter le contrôle et l’information à l’utilisateur. C’est d’ailleurs tout le sens du lancement de notre application mobile – avoir la sécurité au bout de doigts.

Global Security Mag : Quelles actions les acteurs de la cybersécurité peuvent-ils mettre en place pour attirer de nouveaux talents ?

Paul Tolmer : Les talents réclament à la fois des sujets intéressants et une culture d’entreprise bienveillante mais exigeante. Notre Lab d’Intelligence Artificielle est au pieds des Calanques, les sujets y sont passionnants (traitement automatique du langage naturel, Deep Learning), et nous travaillons avec Great Place to Work pour créer un environnement de travail d’excellence. Nous avons d’ailleurs mis en place une pratique de droit à la déconnexion dont vous entendrez parler très prochainement.

Global Security Mag : Selon vous, à quoi pouvons-nous nous attendre en termes d’attaques et de défense pour 2020 ?

Paul Tolmer : En tirant parti des réseaux sociaux et des objets connectés, les hackers ont aujourd’hui accès à plus de données. Leur capacité de calcul est de plus en plus avancée, et grâce aux algorithmes de Machine Learning et aux outils d’automatisation (techniques telle que le Deep Fake, la génération automatique de texte de qualité égale à celle d’un humain), la sophistication des attaques est de plus en plus poussée. Elles sont plus nombreuses, plus performantes et personnalisées. Je pense que nous allons voir apparaître en 2020 des attaques informatiques basées sur ces nouveaux outils, et que seule une combinaison de technologies de pointe et d’éducation des utilisateurs saura y répondre efficacement.

Global Security Mag : Quel message souhaitez-vous transmettre aux RSSI ?

Paul Tolmer : Il est temps de miser sur un acteur Made in France ! C’est le meilleur moyen d’avoir un accès direct à ceux qui contribuent à votre sécurité, votre souveraineté et le respect de la confidentialité.
Les RSSI sont nos premiers interlocuteurs et nous faisons énormément évoluer notre produit selon leurs retours car ce sont eux qui ont la connaissance la plus fine des besoins de sécurité des entreprises.


Articles connexes:


Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants