Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

Renaud GHIA, TIXEO : Pour envisager un avenir serein, la cybersécurité doit être pensée au quotidien par tous, pour tous et s’intégrer dans la culture commune

janvier 2020 par Marc Jacob

Pour sa nouvelle participation aux FIC, TIXEO sera sur le pavillon d’HEXATRUST car elle a rejoint cette association en 2019. En outre, elle présentera TixeoFusion, son nouveau mode de collaboration qui permet d’organiser plusieurs groupes de discussion indépendants au sein d’un même espace de vidéo-collaboration. Renaud GHIA, CEO de TIXEO estime que pour envisager un avenir serein, la cybersécurité doit être pensée au quotidien par tous, pour tous et ainsi s’intégrer dans la culture commune.

Global Security Mag : Quelle sera votre actualité lors du Forum International de la Cybersécurité 2020 ?

Renaud GHIA : Cela fait plusieurs années que Tixeo participe au FIC, mais cette édition sera particulière car nous avons rejoint Hexatrust cet automne. Les visiteurs pourront donc nous retrouver sur l’espace Hexatrust (stand A7-17) à l’entrée du salon.
Nous profiterons de cette édition pour présenter TixeoFusion, notre nouveau mode de collaboration avancée qui permet d’organiser plusieurs groupes de discussion indépendants au sein d’un même espace de vidéo-collaboration. Ce mode est parfaitement adapté aux cellules de crise ou au War Rooms : il permet une conduite globale et sécurisée d’opérations sensibles tout en offrant une gestion ciblée en plusieurs groupes d’action distincts. Cette organisation procure un ressenti réaliste proche d’une réunion en présentiel et suscite l’engagement des participants. La fonctionnalité supprime notamment certains inconvénients comme les discussions croisées qui rendent les communications impossibles.

Global Security Mag : Selon-vous, comment l’humain peut-il être acteur de la cybersécurité, alors qu’il est essentiellement regardé aujourd’hui comme victime ou comme auteur ?

Renaud GHIA : Le défi est immense ! Nous évoluons dans un environnement numérique en constante mutation caractérisé par une croissance exponentielle des objets connectés et un déploiement massif des réseaux. La menace est donc toujours plus forte.
Dans ce contexte, la cybersécurité doit tout d’abord s’adapter à l’humain en proposant des solutions ergonomiques et simples d’utilisation.
Tous les acteurs du secteur ont également un important travail d’accompagnement, d’exemplarité et de pédagogie à réaliser dans les prochaines années. L’ANSSI mène par exemple de nombreuses missions dans ce sens en diversifiant ses messages et ses cibles. Pour envisager un avenir serein, la cybersécurité doit être pensée au quotidien par tous, pour tous et ainsi s’intégrer dans la culture commune.

Global Security Mag : Quels conseils pourriez-vous donner aux organisations pour qu’elles parviennent à impliquer les décideurs et sensibiliser leurs utilisateurs ?

Renaud GHIA : J’opterais tout d’abord pour une plus grande ouverture du secteur et davantage de pédagogie à destination des utilisateurs et du grand public. Une prise de conscience massive incitera les décideurs et les institutions à mener les actions adaptées aux menaces.
Une clarification et une harmonisation du discours partagé par les acteurs français de la cybersécurité sont également nécessaires. Les notions d’indépendance et de souveraineté sont des valeurs essentielles à mettre en avant dans les messages à délivrer.
Enfin il faut rassurer et accompagner : il existe des solutions certifiées et qualifiées par l’ANSSI qui garantissent la qualité d’une offre de produits et de services de confiance pour les administrations et les acteurs économiques.

Global Security Mag : Comment les technologies doivent-elles évoluer pour une sécurité au plus près de l’utilisateur ?

Renaud GHIA : Comme je l’ai dit, l’une des qualités essentielles d’une solution vraiment sûre est sa facilité d’utilisation. Il faut donc simplifier le parcours utilisateur, mais également optimiser son intégration dans le SI des organisations. La sécurité ne doit pas entraver l’expérience utilisateur et doit être intégrée à toutes les étapes de la conception d’une solution (Secure by Design).

Global Security Mag : Quelles actions les acteurs de la cybersécurité peuvent-ils mettre en place pour attirer de nouveaux talents ?

Renaud GHIA : Bien sûr il faut proposer la juste rémunération et challenger toujours plus les collaborateurs. Il faut également savoir cultiver la confiance et donner plus d’autonomie : les nouveaux modes et outils de collaborations permettent d’aller dans ce sens. Chez Tixeo nous avons par exemple fait le choix de dématérialiser intégralement notre organisation. Les collaborateurs ont accès à un véritable espace de collaboration virtuel basé sur notre solution de visioconférence sécurisée. En généralisant le télétravail nous optimisons le recrutement et la fidélisation de nos collaborateurs. La recherche de nouveaux talents ne se limite ainsi plus à un secteur géographique : on embauche le meilleur et non celui qui vit le plus près. Il est donc possible de recruter dans toute l’Europe sans imposer un déménagement au futur collaborateur et à sa famille. Les salariés jouissent d’ailleurs d’une totale liberté de mobilité leur permettant à tout moment de changer de région à la simple condition d’avoir une bonne connexion internet et de disposer d’un endroit calme.

Global Security Mag : Selon vous, à quoi pouvons-nous nous attendre en termes d’attaques et de défense pour 2020 ?

Renaud GHIA : Cette année encore, le contexte géopolitique apparaît très tendu : élections américaines, conflits au proche orient, guerre commerciale entre les USA et la Chine. En Europe La suprématie des GAFA et le déploiement des nouvelles infrastructures 5G par la chine inquiètent. Dans ce contexte il faut donc s’attendre à une recrudescence des écoutes et plus généralement du cyber-espionnage de la part des organisations et des Etats. Le chiffrement apparaît aujourd’hui comme l’une des solutions efficaces pour protéger l’industrie européenne et ainsi garantir souveraineté et indépendance au vieux continent.

Global Security Mag : Quel message souhaitez-vous transmettre aux RSSI ?

Renaud GHIA : Je tiens d’abord à vous souhaiter une bonne année et un excellent FIC 2020.
Nous vous donnons rendez-vous sur le village Hexatrust (stand A7) pour vous présenter toutes nos solutions de visioconférence ainsi que notre kit VideoTouch Compact qui simplifie l’organisation des visioconférences depuis les salles de réunions. Vous pourrez également tester le mode TixeoFusion avec certains membres de l’équipe Tixeo répartis en France et en Espagne.


Articles connexes:


Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants