Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

François Feugeas, Oxibox : Il est temps de se pencher sur la résilience de votre SI !

décembre 2019 par Marc Jacob

A l’occasion de l’édition 2020 du FIC ? Oxibox présentera ces solutions de cyber-résilience qui permettent de garantir la pérennité de toutes les données et de tous les systèmes. Devant la recrudescence des cyber-attaques, François Feugeas, Président & Fondateur d’Oxibox estime qu’il est temps de se pencher sur la résilience des SI !

Global Security Mag : Quelle sera votre actualité lors du Forum International de la Cybersécurité 2020 ?

François Feugeas : Oxibox présentera ses solutions innovantes de cyber-résilience qui permettent de garantir la pérennité de toutes les données et de tous les systèmes, quel que soit leur mode et leur lieu de stockage : postes de travail, serveur, machines virtuelles, environnements cloud...

Les données critiques sont chiffrées à la source et sauvegardées dans des silos isolés des attaques et des intrusions. Notre solution permet de protéger toutes les données sans exception, en une seule installation pilotable depuis une interface unifiée, avec une configuration minimale et en exploitant les ressources de stockage disponibles au sein du SI.

Nos solutions permettent ainsi une restauration immédiate en cas de sinistre, en redémarrant les systèmes affectés sous formes de machines virtuelles en un seul clic.

Global Security Mag : Selon-vous, comment l’humain peut-il être acteur de la cybersécurité, alors qu’il est essentiellement regardé aujourd’hui comme victime ou comme auteur ?

François Feugeas : C’est aux solutions de cybersécurité de s’adapter à l’humain et non l’inverse. C’est à ce sens que l’humain soit être replacé au coeur de la politique de cybersécurité.

Rendre l’humain acteur de la cybersécurité, c’est d’abord travailler sur l’ergonomie et la facilité de prise en main des outils afin qu’il ne subisse plus la cybersécurité comme une contrainte - une de plus !

Global Security Mag : Quels conseils pourriez-vous donner aux organisations pour qu’elles parviennent à impliquer les décideurs et sensibiliser leurs utilisateurs ?

François Feugeas : La formation est trop souvent négligée. C’est pourtant un excellent outil permettant d’impliquer l’ensemble des collaborateurs, qui deviennent ainsi acteurs des sujets de cybersécurité en acquérant une compétence valorisable.

Global Security Mag : Comment les technologies doivent-elles évoluer pour une sécurité au plus près de l’utilisateur ?

François Feugeas : Les technologies doivent évoluer pour faciliter la vie des utilisateurs, en intégrant des mécanismes d’auto-configuration par exemple. L’amélioration de l’ergonomie et de la facilité d’utilisation est un autre axe : de manière générale pour que la sécurité globale s’améliore, il est important que les solutions soient faciles à déployer et faciles à administrer afin d’améliorer leur pénétration du marché et ainsi offrir une sécurité au plus près de l’utilisateur.

Global Security Mag : Quelles actions les acteurs de la cybersécurité peuvent-ils mettre en place pour attirer de nouveaux talents ?

François Feugeas : L’informatique jouit encore d’une image peu valorisante auprès des étudiants. Il est capital de valoriser les compétences et les profils sur un plan stratégique et pas uniquement technique afin de briser l’image du “geek”.

Un autre axe est de mieux communiquer sur les formations labellisées et accompagner les candidats au plus tôt dans leur démarche de formation.

Global Security Mag : Selon vous, à quoi pouvons-nous nous attendre en termes d’attaques et de défense pour 2020 ?

François Feugeas : En 2020, il faut s’attendre à des attaques plus ciblées, plus fréquentes et plus lourdes en conséquences pour les ETI et les PME qui n’ont pas anticipé leurs vulnérabilités et sous-estiment le risque qu’elles encourent (cf. enquête IFOP novembre 2019 “Les dirigeants d’ETI face à la menace cyber”).

Le risque ransomware est de retour avec Ryuk et il faut s’attendre à des variantes encore plus perfectionnées tout au long de l’année : cette criminalité reste très rémunératrice et les acteurs s’orientent de plus en plus vers une démarche “éditeur” : le concepteur du ransomware n’est plus l’attaquant mais un vrai éditeur de ransomwares pouvant produire des variantes spécialisées de son produit massivement.

Global Security Mag : Quel message souhaitez-vous transmettre aux RSSI ?

François Feugeas : Etes-vous sûrs que vos sauvegardes seront exploitables en cas de cyberattaque ? Une sauvegarde « naïve » ne suffit plus et des attaques de premier plan l’ont prouvé : Saint-Gobain ou Norsk Hydro ont démontré la faiblesse des approches classiques et “backup-less”. Il est temps de se pencher sur la résilience de votre SI !


Articles connexes:


Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants