Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

Florian Malecki, StorageCraft : n’oubliez pas de déployer des solutions de de protection et de restauration des données et des systèmes

janvier 2020 par Marc Jacob

L’édition 2020 du FIC sera l’occasion pour StorageCraft de présenter les mises à jour des produits phares dont ShadowXafe->http://storagecraft.com/fr/produits...], DRaaS, OneXafe et Office 365 Cloud backup et G Suite, mais également d’introduire nos nouvelles solutions dont OneXafe Solo 300, une appliance plug and play pensée pour répondre aux défis humains, technologiques et financiers des PME. Florian Malecki, International Product Marketing Sr. Director de StorageCraft conseille aux entreprises en plus du déploiement de solutions de prévention de ne pas oublier de mettre en place des solutions de protection et de restauration des données et des systèmes, et de bien les tester de façon régulière.

Global Security Mag : Quelle sera votre actualité lors du Forum International de la Cybersécurité 2020 ?

Florian Malecki : Pour StorageCraft (stand E35), l’édition 2020 du FIC sera l’occasion de présenter les mises à jour des produits phares dont ShadowXafe, DRaaS, OneXafe et Office 365 Cloud backup et G Suite, mais également d’introduire nos nouvelles solutions dont OneXafe Solo 300, une appliance plug and play pensée pour répondre aux défis humains, technologiques et financiers des PME. La lutte contre les ransomwares est également au cœur de notre actualité puisque ce type d’attaques touche de plus en plus d’entreprises malheureusement. De plus, nous avons récemment souligné leur manque de préparation face à ces menaces à travers une étude dédiée permettant de comprendre le positionnement des décideurs français sur le sujet.

Global Security Mag : Selon-vous, comment l’humain peut-il être acteur de la cybersécurité, alors qu’il est essentiellement regardé aujourd’hui comme victime ou comme auteur ?

Florian Malecki : Déployer des outils de stockage, sauvegarde et de protection des données devient aujourd’hui une véritable priorité pour toutes les entreprises. Cependant, elles doivent comprendre que même avec les meilleures technologies du marché, leur stratégie ne peut être efficace sans des phases de tests et d’évaluations où les équipes doivent pouvoir protéger, localiser et restaurer les données critiques.

Global Security Mag : Quels conseils pourriez-vous donner aux organisations pour qu’elles parviennent à prévenir ces attaques ?

Florian Malecki : Toute organisation doit aujourd’hui disposer d’un plan efficace de prévention, de récupération et de restauration des données. StorageCraft rappelle ainsi les 4 éléments essentiels à la réussite d’un tel plan : • Les snapshots immuables : pour « geler » les données afin qu’elles ne puissent pas être réécrites ou supprimées par le pirate informatique. • L’orchestration : pour prioriser l’ordre de récupération des données et application et garantir un temps d’arrêt minimal. • La restauration immédiate : pour limiter les coûts d’interruption d’activité et restaurer instantanément les infrastructures virtuelles et physiques, données structurées ou non structurées. • La reprise : pour réintégrer l’infrastructure à son état initial et relancer les opérations habituelles de manière rapide et efficace.

Global Security Mag : Comment les technologies doivent-elles évoluer pour assurer la sécurité de toutes les entreprises ?

Florian Malecki : Chez StorageCraft, nous développons plusieurs solutions pour nous adapter aux différents besoins des entreprises, selon leurs activités et leurs tailles. Notre expertise nous permet de comprendre les attentes des PME mais également celles des entreprises du marché intermédiaire ou des multinationales.

Notre offre OneXafe Solo 300 par exemple a été conçue pour les PME et propose une solution de continuité des opérations basée dans le cloud, extrêmement simple sous forme d’appliance plug and play ne nécessitant aucun support IT et limitant les coûts sans compromettre la protection des données.

Global Security Mag : Selon vous, à quoi pouvons-nous nous attendre en termes d’attaques et de défense pour 2020 ?

Florian Malecki : De nos jours, les entreprises génèrent une quantité considérable de données - qui n’ont pas la même importance selon leur activité – et surtout des données non structurées, ce qui agrandi énormément la surface d’attaque pour les hackers.

De ce fait, les ransomwares resteront un véritable fléau pour toutes les entreprises. Et parce que les pirates ont réalisé la valeur des données stockées sur les baies de stockage en réseau, leurs attaques se feront de plus en plus sophistiquées et ciblées. Cette situation est très problématique puisque les données de sauvegarde constituent généralement la dernière ligne de défense. Les pirates attaquent également les données non structurées et d’obliger les entreprises à verser une rançon pour les récupérer. La probabilité qu’une organisation, sans plan de récupération spécifique et immuable en place, paie une rançon pour reprendre le contrôle de ses données s’en trouve alors accrue.

La question n’est pas de savoir si, mais quand une entreprise aura besoin de se remettre d’une attaque de ransomware. Par conséquent, il est plus important que jamais de protéger ces données grâce à un stockage en mode objet immuable et à une protection continue. Les entreprises doivent rechercher une solution de stockage qui protège continuellement les informations en prenant notamment des snapshots aussi fréquemment que possible (par exemple, toutes les 90 secondes). De cette façon, même lorsque les données sont écrasées, il est possible de restaurer une version originale enregistrée grâce au snapshot. Puisque le stockage en mode objet est immuable, même si le ransomware infecte le stockage, il existera toujours une autre copie des objets originaux qui constituent les données de l’entreprise et qui pourra être récupérée instantanément ... et ce, même s’il s’agit de centaines de térabytes.

Global Security Mag : Quel message souhaitez-vous transmettre aux RSSI ?

Florian Malecki : La plupart des entreprises ont énormément investi dans des solutions de prévention (Anti-virus, Pare-feu de nouvelle génération, sécurité email, etc.), et elles ont bien raison !

Cependant, comme on le voit tous les jours, ça ne suffit pas pour protéger leurs données … !

Il est donc aujourd’hui absolument essentiel pour les entreprises, en plus de la prévention, de déployer des solutions de protection et de restauration des données et des systèmes, et de bien les tester de façon régulière, pour assurer la continuité de leurs activités, de ne pas payer d’éventuelles rançons, et d’avancer sereinement dans un environnement de plus en plus innovant mais également menaçant.

Contact :

Frédéric Zayan
Tel : 01 73 44 33 42
frederic.zayan@storagecraft.eu
www.storagcraft.fr


Articles connexes:


Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants