Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

Frédéric Benichou, SentinelOne : Nous sécurisons les Endpoint

octobre 2017 par Marc Jacob

Lors des Assises de la Sécurité, SentinelOne présentera EPP version 2.0, Deep Visibility et Vigilance. Frédéric Benichou, Directeur Régional Europe du Sud de SentinelOne présente sa stratégie.

Global Security Mag : Qu’allez-vous présenter à l’occasion des Assises de la Sécurité ?

Frédéric Benichou : SentinelOne est le seul acteur sur le marché à offrir une solution EPP (Endpoint Protection Platform) + EDR (Endpoint Detection and Response) au travers d’un agent unique. Lors des Assises, nous présenterons les bénéfices clients d’une telle solution ainsi que les dernières nouveautés des produits lancés en Septembre dernier : EPP version 2.0, Deep Visibility et Vigilance.

GS Mag : Quel va être le thème de votre conférence cette année ?

Frédéric Benichou : Nous proposons un atelier intitulé « Protection et Visibilité du End-Point - face aux attaques les plus avancées » qui sera illustrée par le retour d’expérience de Crédit Agricole - Pacifica. Les terminaux sont le nouveau « périmètre » et l’objectif de cet atelier est de le démonter au travers d’exemples concrets et d’une démo de la solution de SentinelOne avec d’une part des scenarii en live des attaques récentes, y compris attaques ciblées « sans fichier », et d’autre part les fonctionnalités avancées d’EDR pour mettre en avant la visibilité sans précédent offerte par la solution mais aussi ses capacités forensics.

GS Mag : Comment va évoluer votre offre pour 2017/2018 ?

Frédéric Benichou : SentinelOne fait évoluer son offre de EPP vers EPP+ EDR afin de permettre à ses clients de mieux répondre à leur besoins en sécurité.

GS Mag : Comment votre produit permet aux entreprises de répondre aux nouveaux besoin de compliance issue de la LPM, la Directive NIS ou encore le RGPD ?

Frédéric Benichou : Notre solution offre à nos clients la protection, la détection et la visibilité du endpoint fournissant des informations relatives aux demandes de la LPM, la Directive NIS ou encore le RGPD.

GS Mag : Quelle sera votre stratégie commerciale pour cette année ?

Frédéric Benichou : Le marché de la sécurité est arrivé à un moment clé où les solutions historiques que sont les antivirus traditionnels sont désormais obsolètes et inefficaces. Notre stratégie vise à accompagner les organisations qui souhaitent évoluer vers une nouvelle génération de produits pour optimiser leur protection. Nous continuerons également de développer notre réseau de revendeurs et de partenaires stratégiques aussi bien en France qu’à l’international.

GS Mag : Quel est votre message aux RSSI ?

Frédéric Benichou : Vous avez ou aurez tous à faire face à des attaques sophistiquées sur vos terminaux (ex. : attaques en mémoire, sans fichier, mouvements latéraux…) et nous vous proposons une solution complète de protection et de détection, sur un agent unique, reconnue par des analystes indépendants tels que Gartner et NSS comme proposant le meilleur TCO.


Articles connexes:


Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants