Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

Emmanuel Jacque, SAS Institute : La sécurité doit être vue de façon globale et transverse

octobre 2017 par Marc Jacob

SAS Institute présentera à l’occasion des Assises de la Sécurité sa plateforme de renseignements. Cette plateforme sera commercialisée en 2017/2018 à la fois sur site, en mode « Software as a Service » et en mode « Results as a Service ». Pour Emmanuel Jacque, Principal – Fraud & Security Intelligence solutions de SAS, la sécurité doit être vue de façon globale et transverse.

Global Security Mag : Qu’allez-vous présenter à l’occasion des Assises de la Sécurité ?

Emmanuel Jacque :Pour cette nouvelle édition des Assises de la Sécurité, nous allons présenter une plateforme de renseignement regroupant les capacités d’intégration et de mise en qualité des données, d’analyse statistique avancée (descriptive, predictive, prescriptive), de traitement naturel du langage et d’analyse relationnelle. Elle permet la création de modèles sur la base de règles métiers, et leur déploiement intégré à des fins d’automatisation. Ainsi, les acteurs travaillent plus sur l’analyse et moins sur la manipulation des données et le déploiement des modèles.

GS Mag : Quel va être le thème de votre conférence cette année ?

Emmanuel Jacque :Notre conférence sera sur la détection et l’évaluation des menaces au sein des organisations (radicalisation, cyber,..). Elle aura lieu le vendredi 13 octobre à 10 en salle Auric 2.

GS Mag : Comment va évoluer votre offre pour 2017/2018 ?

Emmanuel Jacque :Elle sera commercialisée à la fois « sur site », en mode « Software as a Service » et en mode « Results as a Service ».

GS Mag : Comment votre produit permet aux entreprises de répondre aux nouveaux besoin de compliance issue de la LPM, la Directive NIS ou encore le RGPD ?

Emmanuel Jacque :Notre produit permet aux entreprises de répondre à leurs obligations de protection de leurs salariés et de leurs clients. Elle contribue par ailleurs à la protection des sites et des données de l’entreprise.

GS Mag : Quelle sera votre stratégie commerciale pour cette année ?

Emmanuel Jacque : Au profit des directions de sûreté, sécurité des entreprises, nous privilégions une commercialisation en mode Software as a service ou Result as a service, afin de bénéficier de la puissance de calcul et de la « scalabilité » offertes par les hébergements cloud.

GS Mag : Quel est votre message aux RSSI ?

Emmanuel Jacque :Le temps où la sécurité informatique était du seul ressort de l’IT est révolu. La sécurité doit être vue de façon globale et transverse avec, en particulier, l’implication des directions sûreté. La menace est proteïforme et les conséquences d’une négligence ou d’une malveillance d’origine humaine peuvent être désastreuses pour l’entreprise, peut-être plus qu’une attaque provenant de l’extérieur.


Articles connexes:


Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants