Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

Ghaleb Zekri, VMware : Le challenge des RSSI est de supporter la transformation numérique

septembre 2017 par Marc Jacob

VMware pour sa nouvelle participation aux Assises de la Sécurité proposera sa vision de la cybersécurité au travers de deux conférences. En outre, elle présentera sa nouvelle offre VMware AppDefense qui sécurise les applications. Ghaleb Zekri, Security Specialist EMEA de VMware estime qu’aujourd’hui le challenge des RSSI est de supporter la transformation numérique.

GS Mag : Quelle va être le thème de votre conférence cette année ?

Ghaleb Zekri : VMware lancera le débat aux Assises de la Sécurité cette année aux travers de deux interventions :
Tom Corn, SVP Security Products VMware, présentera lors de la keynote VMware le vendredi matin, notre vision de la transformation de la sécurité, avec pour objectif, soutenir les entreprises dans leur transformation digitale et les accompagner dans l’adoption du Cloud hybride.
Ghaleb Zekri, EMEA Security Specialist, animera un atelier autour de la synchronisation des silos dans les équipes IT et les challenges sécurité induits. Il présentera une architecture sécurité réconciliant agilité business, réglementation, mobilité et adoption des Clouds.

GS Mag : Comment va évoluer votre offre pour 2017/2018 ?

Ghaleb Zekri : VMware s’inscrit dans la continuité de sa stratégie sécurité pour répondre aux nouvelles exigences des applications métiers (dont Cloud-Native-Apps), de la mobilité et de l’adoption des technologies Cloud.
La nouvelle offre VMware AppDefense sécurise les applications en se basant sur l’analyse de leurs comportements par rapport au fonctionnement attendu ainsi que la détection et la réponse à toute déviation. VMware AppDefense représente une innovation à 3 échelles :
Un positionnement au niveau du noyau de la couche de virtualisation, lui permettant un contrôle du contexte global des applications (réseaux et systèmes) ;
Un mécanisme d’analyse heuristique différent des technologies existantes puisqu’il se concentre sur l’apprentissage de l’état attendu des applications (appelé « intended state ») et sur la réponse à toute déviation comportementale détectée (Alerte, suspension de la VM, snapshot, mise en quarantaine grâce à l’intégration avec NSX).
AppDefense construit le lien entre les développeurs métiers et les équipes de sécurité permettant ainsi l’intégration de la protection dans le cycle de vie des applications ; son interfaçage avec les outils de provisionnement (de type Ansible, Puppet et vRealize Automation) lui permet une connaissance complète du contexte d’exécution des applications.

GS Mag : Comment votre produit permet aux entreprises de répondre aux nouveaux besoins de compliance issue de la LPM, la Directive NIS ou encore le RGPD ?

Ghaleb Zekri : VMware apporte aux entreprises le bénéfice d’une architecture de sécurité intégrée, concentrée sur les applications et indépendantes des infrastructures. Se basant sur le principe de « least privilege » tant au niveau système que réseau, cette architecture offre un contrôle granulaire des applications et ses différents composants afin d’être en conformité avec la politique de sécurité et les exigences des régulations. La solution VMware apporte une hygiène de sécurité pour les applications dans les environnements virtualisés et dans le cloud.

GS Mag : Qu’elle sera votre stratégie commerciale pour cette année ?

Ghaleb Zekri : VMware continue à investir sur un réseau de partenaires spécialisés à forte expérience et valeur ajoutée, en réseau et sécurité, stockage et mobilité autour de nos solutions VMware NSX, vSAN et End-User Computing / AirWatch.
VMware développe aussi des accords stratégiques avec son écosystème au travers des annonces majeures du VMworld 2017 Europe avec OVH, IBM, AWS, Pivotal et Google Cloud.

GS Mag : Quel est votre message aux RSSI ?

Ghaleb Zekri : La transformation digitale au sein des entreprises est aujourd’hui bien engagée. L’adoption d’une stratégie cloud qu’il soit public, privé ou hybride n’est plus qu’une question de temps pour celles qui n’ont pas encore pris ce chemin.
Le challenge des RSSI est de supporter cette transition, si critique pour les métiers, en appliquant une hygiène de sécurité centrée sur les applications tout en capitalisant sur l’existant.

Il en va de la transformation de la sécurité pour permettre :
- De synchroniser les différentes équipes tant du côté métiers que celui de des infrastructures, de la mobilité et du cloud.
- De disposer d’une architecture unifiée supportant l’agilité business sans compromettre sa sécurité
- D’automatiser l’application de la politique de sécurité et adapter le niveau de protection au contexte des applications.

La virtualisation représente le socle de cette architecture. Il faut évoluer la mentalité de « comment sécuriser les environnements virtuels ? » vers « comment utiliser la virtualisation pour sécuriser les applications ? »


Articles connexes:


Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants