Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

Christian Pijoulat, Logpoint : Notre SIEM offre une vision claire des dépenses grâce à sa tarification à l’IP

septembre 2018 par Marc Jacob

Lors des Assises de la Sécurité, Logpoint présentera la version 6,5 de sa Solution SIEM. Christian Pijoulat, Directeur Régional SEMEA de Logpoint estime que son SIEM offre une solution flexible, facile à prendre en main et surtout une vision claire des dépenses grâce à sa tarification à l’IP.

Global Security Mag : Qu’allez-vous présenter à l’occasion des Assises de la Sécurité ?

Christian Pijoulat : Les Assises seront l’occasion de présenter la version 6.5 de notre solution SIEM qui intègre des nouveautés majeures dont notre module UEBA (analyse comportementale) ainsi que l’intégration avec notre partenaire technologique DFLabs pour gérer la réponse à incidents. Cette année a été riche en nouveautés pour LogPoint, que cela soit d’un point de vue produit ou corporate. Nous avons notamment étendu notre champ d’activité à tout le territoire nord-américain et créé une nouvelle identité visuelle.

GS Mag : Quel sera le thème de votre conférence cette année ?

Christian Pijoulat : Notre client Cédric CHEVREL, Responsable de la Sécurité Informatique Opérationnelle de la Matmut interviendra cette année lors de notre atelier, le jeudi 11 octobre à 14h00. La Matmut souhaitait mettre en place un outil de gestion des logs à la fois simple d’utilisation et avec un coût maîtrisé. La solution SIEM LogPoint a été utilisée dans un premier temps pour obtenir des vues corrélées afin de faciliter la recherche sur incidents. Le périmètre a ensuite été étendu aux éléments de l’architecture sécurité pour développer la partie lead forensics. Parmi les premiers bénéfices, la Matmut a pu constater un gain de temps conséquent dans le diagnostic des incidents, une résolution plus rapide de ces derniers et donc une qualité de service auprès de ses utilisateurs finaux renforcée.

GS Mag : Quelles sont les principales menaces que vous avez pu identifier en 2018 ?

Christian Pijoulat : Les ransomwares demeurent cette année encore parmi les préoccupations majeures dans le monde de la sécurité informatique. On voit également apparaître de plus en plus les virus de cryptominage profitant de la montée en puissance du marché des cryptomonnaies. Les menaces sont de plus en plus intelligentes d’où l’intérêt croissant de la part des entreprises et acteurs du marché pour le machine learning et l’IA afin de contrer ces nouvelles formes de menaces.

GS Mag : Quid des besoins des entreprises ?

Christian Pijoulat : Le besoin de détecter et répondre toujours plus vite aux menaces est un réel enjeu pour les entreprises, les risques financiers et en termes d’image pouvant leur coûter très cher. Parallèlement le volume de données générées par les entreprises est de plus en plus important et les ressources pour les analyser toujours aussi limitées, d’où la nécessité d’orchestrer et automatiser la gestion des incidents. Il est capital d’avoir une approche proactive de la sécurité et de rester vigilant. L’analyse des fichiers de logs est un premier indicateur d’une potentielle compromission du SI.

GS Mag : De quelle manière votre stratégie est-elle amenée à évoluer pour adresser ces enjeux ?

Christian Pijoulat : La stratégie de LogPoint est d’offrir un SIEM de nouvelle génération afin de proposer aux entreprises une solution qui permettra d’orchestrer et d’automatiser, d’une part la collecte de données, mais également l’analyse et la réponse aux nombreuses alertes de sécurité que peuvent recevoir chaque jour les analystes. C’est pourquoi la version 6.5 de notre produit qui sortira fin octobre intègre des modules d’analyse comportementale (UEBA) et de réponse à incident.

GS Mag : Avec l’entrée en vigueur du RGPD, la « security et la privacy by design » deviennent quasi incontournables. Quel sera votre positionnement en ce domaine ?

Christian Pijoulat : Nous avons anticipé ces demandes bien avant l’entrée en vigueur du RGPD puisque LogPoint est depuis 2015, la seule solution de SIEM européen à détenir la certification EAL3+. Celle-ci exige pour son obtention de réussir des tests rigoureux afin de garantir la fiabilité du produit lors de sa conception et à toutes les étapes de la réalisation.

Quant au « privacy by design », la mise en œuvre du Règlement Général sur la Protection des Données a obligé presque toutes les organisations à réévaluer la manière dont elles collectent et stockent les données personnelles. Le mode étendu de confidentialité des données de LogPoint permet de savoir qui est autorisé à voir quelles données et de dissimuler des informations particulièrement délicates à quiconque, exceptées les personnes ayant une autorisation. LogPoint, applique une couche de sécurité supplémentaire et prendre des mesures pour s’assurer que le traitement des données s’effectue de manière légitime.

GS Mag : Quel est votre message aux RSSI ?

Christian Pijoulat : La plupart des RSSI que nous rencontrons associent un projet SIEM avec complexité et imprévisibilité. Nous souhaitons leur montrer que LogPoint peut leur offrir une solution flexible, facile à prendre en main et surtout une vision claire de leurs dépenses grâce à notre tarification à l’IP et non à la volumétrie/eps comme la plupart des acteurs du marché. Un argument qui aide souvent à convaincre les directions.
J’ajouterai enfin qu’un projet SIEM se prépare et que les cas d’usages sont multiples et peuvent même aller au-delà de la sécurité. Je les invite donc à venir nous rencontrer sur le stand 175 des Assises de la Sécurité. Nous nous ferons un plaisir de les accueillir.


Articles connexes:


Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants