Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

Hervé Liotaud, SailPoint : la gouvernance des identités permet de lutter contre les menaces tout en respectant les obligations réglementaires de conformité

octobre 2018 par Marc Jacob

Les Assises de la Sécurité, seront l’occasion pour SailPoint de présenter l’ensemble de » sa gamme de solutions de de gestion et de gouvernance des identités composé de son offre logicielle on Prem, IdentityNow et sa solution SecurityIQ. Hervé Liotaud, Directeur Régional Europe du Sud de SailPoint considère que la gouvernance des identités permet aux RSSI et à leurs équipes, de lutter contre les menaces et de réagir aux violations de droits d’accés et de données tout en respectant les obligations réglementaires de conformité.

Global Security Mag : Qu’allez-vous présenter à l’occasion des Assises de la Sécurité ?

Hervé Liotaud : SailPoint continue d’innover et d’ajouter de la valeur à son offre de gestion et de gouvernance des identités et est naturellement le partenaire de la transformation digitale de ses clients.

En complément de notre offre logicielle on Prem, nous constatons un réel intérêt pour notre offre de gestion des identités dans le cloud (IdentityNow). Cette offre apporte énormément d’avantages : reprise des Best Practices et déploiement très rapide avec mises à jour et ajouts de fonctionnalités toutes les semaines pour la globalité des clients, infrastructure cloud multi-tenant…

L’offre de management des données non structurées (pour les FileShares, Sharepoint, Cloud, AD….) apporte un complément stratégique à la gestion des identités. Notre solution, SecurityIQ, permet de donner une grande visibilité à qui a accès à quelles données dans l’entreprise, peut se déployer comme plateforme de DAG autonome (Data Access Gouvernance) et apporte aussi une plus-value sensible à la plateforme de gestion des identités car ces 2 solutions sont totalement intégrées (notre décision d’avoir intégré une offre DAG à notre offre IAM voici 4 ans est renforcée par le fait que certains concurrents, n’ayant qu’une offre DAG, doivent signer des partenariats avec des editeurs IAM pour combler leurs lacunes). Les réglementations et l’inadaptation des solutions historiques nous aident à positionner notre solution auprès des entreprises françaises.

GS Mag : Quel sera le thème de votre conférence cette année ?

Hervé Liotaud : Nous avons le plaisir de présenter cette année, le retour d’expérience du Groupe Alstom.
François Bidondo et Ludovic Mazella du département sécurité de l’information d’Alstom partageront leur retour d’expérience sur le déploiement de la solution SailPoint. Ce projet, né de la création de la nouvelle DSI, fut mené en prenant en compte les enjeux de transformation de l’entreprise et les contraintes de calendrier imposées par l’entreprise. La solution SailPoint, en production depuis maintenant un an, permet de délivrer un processus de gestion des identités unifié et performant pour 40000 collaborateurs et partenaires. L’atelier aura lieu le mercredi 10 à 16h.

GS Mag : Quelles sont les principales menaces que vous avez pu identifier en 2018 ?

Hervé Liotaud : La première tendance que nous observons est que les identités s’étendent au-delà des humains et que les programmes d’identité doivent suivre ce changement. Dans le paysage informatique en pleine évolution, les utilisateurs non-humains, tels que les robots logiciels, sont introduits comme un nouveau type d’identité, au-delà des trois principaux utilisateurs sur lesquels les programmes de gouvernance d’identité d’entreprise se concentrent traditionnellement : employés, sous-traitants et partenaires. De plus, les entreprises sont actuellement chargées de gérer des centaines d’applications (SaaS ou traditionnelles). Ces applications, et ceux qui y ont accès, doivent être gérés correctement et à grande échelle pour répondre à ces nouvelles réalités commerciales.

Enfin, la plupart des données sensibles d’entreprise ont toujours été stockées dans des applications et des bases de données structurées. Aujourd’hui, les utilisateurs téléchargent, extraient et copient ces données dans des fichiers non structurés tels que les outils de partages de fichiers et dans le cloud (Box, Dropbox, Google Drive, OneDrive), laissant les données largement non protégées. Cela ouvre une vaste zone d’exposition pour les entreprises car les données sensibles non sécurisées et non gérées en sont une cible de choix pour les hackers.

GS Mag : Quid des besoins des entreprises ?

Hervé Liotaud : La pression de la transformation numérique des entreprises grandit alors que celles-ci luttent pour conserver leurs avantages concurrentiels et apporter continuellement de la valeur à leurs clients, et relever les défis posés par les violations de données et les exigences croissantes de conformité. Le nombre d’utilisateurs (employés, partenaires, freelance…) et d’applications est en augmentation et en mutation, les données explosent et évoluent également vers de nouveaux formats et sont stockées dans de nouveaux fichiers. Les entreprises doivent trouver un moyen d’aborder ce nouveau monde dans lequel nous vivons, en contrôlant l’accès des utilisateurs aux applications et aux données.

GS Mag : De quelle manière votre stratégie est-elle amenée à évoluer pour adresser ces enjeux ?

Hervé Liotaud : SailPoint innove constamment pour répondre aux derniers défis auxquels les entreprises sont confrontés. En ce qui concerne le défi des identités « non-humaines », nous avons modifié notre plate-forme de gouvernance des identités pour permettre aux entreprises de gérer les identités des bots de la même manière qu’elles gèrent leurs autres identités.
En ce qui concerne l’explosion des applications, notre plate-forme aide les sociétés à adapter leur mise en œuvre à un environnement d’applications de plus en plus vaste et hybride et à prendre des mesures instantanées et ciblées pour mettre fin à l’accès aux applications en cas de violation des données.
Enfin, en ce qui concerne les données stockées dans des fichiers, notre plate-forme localise les données sensibles et applique les contrôles de gouvernance appropriés.

GS Mag : Avec l’entrée en vigueur du RGPD, la « security et la privacy by design » deviennent quasi incontournables. Quel sera votre positionnement en ce domaine ?

Hervé Liotaud : Nous pensons que le meilleur moyen de respecter et de maintenir la conformité GDPR consiste à faire de la gouvernance de l’identité la priorité de la stratégie de sécurité et de conformité d’une entreprise. Les outils de gouvernance des identités permettent aux entreprises d’évaluer en toute confiance leurs risques, de renforcer leurs contrôles, de réduire les vulnérabilités et d’automatiser leurs processus de détection et d’audit. Étendre la gouvernance des identités aux données sensibles stockées dans des fichiers, garantissant que seuls ceux qui devraient y avoir accès peuvent réellement y accéder, augmente ainsi la sécurité des applications et des données. En demeurant pragmatique, sur les 99 articles du règlement GDPR, seuls 15 articles couvrent les demandes dites techniques. Parmi ces 15 articles, les solutions IAM et DAG de SailPoint en couvrent 12, soit 80%.

GS Mag : Quel est votre message aux RSSI ?

Hervé Liotaud : La gouvernance des identités permet aux RSSI et à leurs équipes, de lutter contre les menaces et de réagir aux violations de droits d’accés et de données tout en respectant les obligations réglementaires de conformité. Avec un programme de gouvernance des identités, les RSSI peuvent être certains que seules les personnes concernées ont accès aux informations dont elles ont besoin. Mettre l’identité au centre de la sécurité et des opérations informatiques les aidera à mieux se préparer aux défis de demain et à répondre aux 3 questions fondamentales : « qui a accès à quoi ? » , « qui doit avoir accès à quoi ? » et « comment cet accès est-il utilisé ? ». Si vous ne parvenez pas à maitriser ces 3 questions, SailPoint et ses partenaires intégrateurs sont à votre disposition pour vous accompagner.


Articles connexes:


Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants