Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

Cyrille Barthélémy, PDG d’Intrinsec : du SOC à la Cyber Threat Intelligence

octobre 2018 par Marc Jacob

Pour sa quatrième participation aux Assises de la Sécurité, Intrinsec présentera son approche globale en matière de services SSI avec un accent sur son SOC, ses services de lutte contre les menaces et son offre Cyber Threat Intelligence, le tout au travers leur nouveau portail collaboratif de convergence des actions SSI, thème de leur atelier : Cyboard. Cyrille Barthélémy, PDG d’Intrinsec présente sa vision de la cybersécurité.

Global Security Mag : Qu’allez-vous présenter à l’occasion des Assises de la Sécurité ?

Cyrille Barthélémy : Pour notre 4eme participation aux Assises de la Sécurité, nous allons en 1er lieu continuer de présenter notre approche globale en matière de services SSI. Notre objectif est que nos clients et prospects identifient la largeur du spectre qu’Intrinsec est en mesure d’adresser pour les accompagner dans leur démarche de gouvernance sécurité et le traitement de leurs enjeux opérationnels.

Un accent particulier sera mis sur certaines de nos offres qui connaissent un développement soutenu et apportent des réponses concrètes à des enjeux précis. Je pense notamment aux dispositifs apportant des solutions en matière de détection des incidents de sécurité (SOC) et de lutte contre un large panel de menaces. Notre offre Cyber Threat Intelligence a encore beaucoup évolué cette année sur les enjeux qu’elle adresse (fuites de données, fraudes, phishing, IoT) et c’est l’occasion pour nous de le mettre en lumière plus largement.

Enfin, et c’est le thème de notre conférence, nous présentons de manière publique notre plateforme Cyboard, qui matérialise la vision que nous développons d’une fusion entre les plateformes et nos services.

GS Mag : Quel sera le thème de votre conférence cette année ?

Cyrille Barthélémy : Le 10 octobre à 15h, il s’agira justement de faire la promotion de Cyboard. Pour notre atelier « Le pilotage collaboratif de votre sécurité en mode SaaS, désormais une réalité ! » nous serons accompagnés de 2 de nos clients (Groupe Rocher et le groupe Fromageries Bel) qui utilisent la solution en conditions réelles depuis maintenant 1 an.

Ils pourront alors confirmer les promesses que nous positionnons au travers Cyboard à savoir :
- Permettre de casser les silos qui peuvent exister entre différentes démarches SSI (audits, SOC, gestion de vulnérabilités, CERT, Threat, …) pour améliorer la vision générale.
- Améliorer la circulation de l’information en apportant une vraie collaboration entre les parties prenantes (qu’elles soient internes ou externes) au travers de plans d’incidents et plans d’actions.
- Créer une plateforme qui permette de disposer d’un espace d’innovation facilitant la mise en avant de nouveaux services, co-développés avec nos clients.

GS Mag : Quelles sont les principales menaces que vous avez pu identifier en 2018 ?

Cyrille Barthélémy : Une confirmation et accélération de certaines thématiques largement identifiées depuis des années que sont la sécurité du Cloud & des IoT ; leur adoption plus massive, en particulier les mouvements de SI complets vers le Cloud, transforme à la fois les approches en matière d’évaluation, les opportunités en matière de supervision et les modes opératoires pour la réponse.
En matière de menaces, au-delà des activités cyber-criminelles classiques, notre activité de surveillance externe a permis de mettre en avant davantage de cas de négligence liés à l’externalisation des développements, ainsi que la structuration d’actions de déstabilisation – économiques – utilisant des opérations cyber comme une composante d’action (pour de la collecte d’information ou la préparation d’actions de communication).
Nous constatons ponctuellement une augmentation de la complexité de certaines attaques touchant des structures de taille moyenne. Ceci en raison de l’industrialisation qui peut être faite de certaines tactiques d’attaques, qui complexifie la réponse à incident pour des structures historiquement moins bien préparées & outillées pour y faire face.

GS Mag : Quid des besoins des entreprises ?

Cyrille Barthélémy : En premier lieu, un besoin important d’accompagnement et de disponibilité de manière générale, en matière :
• D’accompagnement fonctionnel mêlant des aspects purement organisationnels à l’accompagnement des projets & métiers
• D’expertise opérationnelle avec un souhait de disposer de capacités assez transverses allant de la sécurisation d’architecture, à la détection et réponse aux incidents.

Les importantes migrations dans les grands cloud publics induisent également des besoins demandant une approche plus spécifique et moins tournés vers des sujets d’infrastructure mais d’exploitation des capacités de ses solutions.

GS Mag : De quelle manière votre stratégie est-elle amenée à évoluer pour adresser ces enjeux ?

Cyrille Barthélémy : La direction prise pour fusionner nos services au sein d’une plateforme unique est un élément de réponse à ces enjeux de management de différentes démarches pour en maximiser l’efficacité et garder un contrôle efficace.
Nous continuons de travailler sur l’imbrication de nos différentes expertises pour apporter plus de valeur ajoutée aux clients qui nous confient leurs démarches.
Cela peut par exemple se matérialiser par une présence plus marquée des activités de conseil dans la construction et l’exécution des services de sécurité opérationnelle pour en maximiser l’efficacité, garder un alignement constant avec les risques d’entreprise et prendre le temps de valoriser ces actions pour en démontrer continuellement l’efficacité.
Cela peut également se retrouver sur des thématiques plus ciblées, nous développons par exemple nos expertises sur la sécurité des infrastructures Azure & AWS, pour remettre en cause les modèles de menaces que nous utilisons pour conduire les pentests mais aussi définir les stratégies de détection & de réponse en mettant à profit les possibilités qu’apportent ces plateformes.

GS Mag : Avec l’entrée en vigueur du RGPD, la « security et la privacy by design » deviennent quasi incontournables. Quel sera votre positionnement en ce domaine ?

Cyrille Barthélémy : Au-delà de nos offres existantes d’accompagnement fonctionnel sur ces thématiques, cette approche se manifeste principalement chez nous par deux signaux :
• Des interactions directes plus fréquentes avec les métiers ou les directions digitales / de l’innovation : la prise en compte des problématiques liées aux données personnelles et à la sécurité remontent dans les étapes projets et permettent d’intervenir de manière intégrée et dans les étapes de design, et plus uniquement à posteriori et en marge de l’organisation principale.
• Plus d’opportunité d’accompagner des fournisseurs et sous-traitants de grands groupes pour prendre en compte les exigences de leurs clients, et assez régulièrement dans une démarche de bout en bout en partant de l’accompagnement dans leur réponse à un appel d’offre pour à la fois structurer leur prise en compte de la SSI à travers un PAS adapté, et à construire le versant cyber de leur réponse, pour les aider à l’exécuter s’ils gagnent leur marché.

GS Mag : Quel est votre message aux RSSI ?

Cyrille Barthélémy : Que nos collaborateurs, qui font le succès d’Intrinsec, seront ravis de venir les voir pour leur parler des expériences qu’ils ont avec d’autres clients et réfléchir ensemble à leurs projets, rien de plus !


Articles connexes:


Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants