Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

Raphael Basset, ERCOM : Nos solutions de communications et de collaboration réconcilient efficacité, sécurité, confidentialité et souveraineté

septembre 2018 par Marc Jacob

A l’occasion des Assises de la Sécurité, ERCOM mettra en avant toutes ses nouvelles gammes de solution de sécurité pour la mobilité avec en particulier la nouvelle génération de CRYPTOSMART, ses services de messagerie CRYPTOPASS, disponible à la souscription en ligne pour les entreprises de toutes tailles et la Qualification Standard de CRYPTOBOX, sa solution de synchronisation et partage de fichier sécurisé lancé en mode cloud managé.
Raphael Basset, VP stratégie, marketing & innovation d’ERCOM estime que ses solutions de communications et de collaboration réconcilient efficacité, sécurité, confidentialité et souveraineté.

Global Security Mag : Qu’allez-vous présenter à l’occasion des Assises de la Sécurité ?

Raphael Basset : Les Assises de la Sécurité 2018 marquent un tournant pour ERCOM. Nous avons effectué plusieurs transformations de nos produits et de nos process, pour permettre aux entreprises d’accéder facilement et largement à une cybersecurité de niveau gouvernemental. Tout d’abord, les visiteurs pourront découvrir la nouvelle génération de smartphones et tablettes sécurisés CRYPTOSMART, fruit d’un partenariat fort avec Samsung. Au-delà d’une gamme de terminaux largement renouvelée, de nombreuses améliorations seront présentées notamment en termes de simplicité de déploiement et d’opérations. Nous présenterons également notre service de messagerie sécurisée CRYPTOPASS, maintenant disponible à la souscription en ligne pour les entreprises de toutes tailles. Cette solution est opérable par l’entreprise pour gérer ses utilisateurs, et respecte les principes de privacy by design. D’autre part, cette édition 2018 coïncide avec la Qualification Standard de CRYPTOBOX, notre solution de synchronisation et partage de fichier sécurisé, que nous lançons en mode cloud managé, pour accélérer l’accès au service et simplifier l’administration.

GS Mag : Quel sera le thème de votre conférence cette année ?

Raphael Basset : Cette année, ERCOM tiendra une conférence de presse commune avec Samsung sur le thème de « la nouvelle ère de la mobilité sécurisée » où nous présenterons la solution d’avenir pour les salariés nomades. Nous invitons tous les journalistes présents aux Assises à venir nous rejoindre autour d’un petit-déjeuner jeudi 11 Octobre matin à 7h45 au NOVOTEL MONTE-CARLO.

GS Mag : Quelles sont les principales menaces que vous avez pu identifier en 2018 ?

Raphael Basset : Parmi les cyber-menaces qui pèsent sur les entreprises et administrations, la fuite de données mobiles est un sujet récurrent dans les discussions avec nos clients. En 2018, ces risques sont protéiformes : on peut citer en particulier la collecte massive des informations du carnet d’adresses mise en œuvre par de nombreuses applications grand public. La menace n’est pas nouvelle mais la prise de conscience s’amplifie. La décision récente de Continental d’interdire à ses collaborateurs l’utilisation de Whatsapp et Snapchat est un exemple flagrant. D’autres menaces autour des interceptions « over-the-air » sont aussi d’actualité : la possibilité de s’immiscer dans les conversations privées des messageries instantanées grand public, les cas de piratage ou d’usurpation de hotspots wifi publics sont fréquents, et l’espionnage russe de satellites de communications récemment dénoncé par la Ministre des Armées est un autre exemple emblématique.

GS Mag : Quid des besoins des entreprises ?

Raphael Basset : Le point commun des entreprises est la nécessité de concilier cybersécurité, expérience utilisateur, et simplicité opérationnelle, tout en augmentant le périmètre des données à protéger. Ensuite, les besoins des entreprises varient selon leur taille et leur activité. Certaines vont, par exemple, vouloir avoir la main sur la gestion de leur flotte, d’autres voudront s’en affranchir.
Nous constatons une forte demande de CRYPTOSMART pour sécuriser les communications (appel voix, SMS, email..) et les données stockées sur les smartphones et tablettes des dirigeants et collaborateurs. En déplacement, ils sont en effet davantage exposés aux risques de perte ou vol de leurs terminaux mobiles, aux fausses bornes wifi notamment dans les hôtels et aéroports, et aux « inspections minutieuses » de leurs appareils dans certains pays. Du fait de l’usage à la fois professionnel et personnel des terminaux, les entreprises attendent de pouvoir gérer de façon séparée les informations et applications professionnelles et personnelles.
Les entreprises cherchent également à se protéger contre les fuites de leurs données, carnets d’adresses clients et communications orchestrées par certaines applications populaires qui sont financées par l’exploitation commerciale des données personnelles collectées. ERCOM répond à ce besoin avec une approche combinant « privacy by design » et chiffrement de bout en bout, appliquée aux échanges de fichiers (CRYPTOBOX), aux messages instantanés et appels voix/vidéo (CRYPTOPASS).

GS Mag : De quelle manière votre stratégie est-elle amenée à évoluer pour adresser ces enjeux ?

Raphael Basset : La principale évolution est de permettre aux entreprises de protéger un volume croissant de données, de communications et de terminaux, avec des ressources DSI/RSSI limitées, voire inexistantes pour les PME. Pour répondre à ce défi, ERCOM a entrepris en 2015 l’industrialisation et la « Cloud-ification » de ses produits. Cette stratégie porte ses fruits aujourd’hui, avec la messagerie CRYPTOPASS activée en quelques minutes après avoir souscrit en ligne, la nouvelle version de CRYPTOSMART conçue pour des déploiements massifs et rapides, et enfin CRYPTOBOX une solution clé-en-main de partage de fichiers sécurisé dans le cloud et info-gérée par ERCOM.

GS Mag : Avec l’entrée en vigueur du RGPD, la « security et la privacy by design » deviennent quasi incontournables. Quel sera votre positionnement en ce domaine ?

Raphael Basset : La position d’ERCOM sur ce sujet reste en fait inchangée, puisque notre approche est « security et privacy by design » depuis l’origine, et complétée par une stratégie d’entreprise fondée sur le « trust by certification ». Par exemple le carnet d’adresses de la messagerie CRYPTOPASS reste confidentiel et stocké localement dans le smartphone par opposition à la plupart des autres solutions de messagerie instantanée. Un autre exemple est le chiffrement à deux clés et le « zero knowledge » intégrés dans CRYPTOBOX : comme en atteste la « Qualification Standard » récemment décernée par l’ANSSI. Cette approche assure à l’utilisateur et à l’administrateur un contrôle et une confidentialité totale des données échangées et stockées dans le cloud.

GS Mag : Quel est votre message aux RSSI ?

Raphael Basset : Fuite de données mobiles, confidentialité des communications internes et externes, RGPD sont des enjeux critiques pour vous ? ERCOM offre des solutions de communications et de collaboration qui réconcilient efficacité, sécurité, confidentialité et souveraineté.
Pour en savoir plus, retrouvez-nous sur le stand ERCOM situé dans la zone Hexatrust des Assises de la Sécurité ou sur notre site Internet www.ercom.fr.


Articles connexes:


Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants