Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

Frédéric Pierresteguy et Guillermo Martin Soto, LANDesk : facilité de déploiement et d’utilisation sont les clés de notre succès

juin 2008 par Marc Jacob

LANDesk se positionne comme le précurseur de la stratégie de convergence entre la gestion de parc et la sécurité. Fort de ce positionnement, cette société est en pleine croissance sur le marché espagnol. Frédéric Pierresteguy, Directeur Général EMEA, et Guillermo Martin Soto Regional Manager Spain et Portugal de LANDesk, présents sur Infosecurity Iberia expliquent les raisons de leurs succès qui sont la facilité de déploiement et d’utilisation de leurs solutions.

GS Mag : Comment se porte le marché espagnol de la sécurité ?

Frédéric Pierresteguy et Guillermo Martin Soto :Le marché de la sécurité est, comme dans toute l’Europe Occidentale, en pleine croissance. Il est poussé par le renforcement de la loi appelé ici LOPD sur la protection des données personnelles. Le gouvernement effectue de plus en plus de contrôle dans les entreprises qui durcissent donc leur politique de sécurité.
Pour dresser un rapide historique de l’évolution de la sécurité en Espagne, il y a encore 5 à 6 ans nous avons mis à niveau la sécurité périmétrique. Depuis 3 à 4 ans, nous nous sommes intéressés au problème de sécurité du poste de travail. Aujourd’hui, les entreprises se préoccupent de la fuite des données.

GS Mag : Comment se porte le marché espagnol de la gestion de parc ?

Frédéric Pierresteguy et Guillermo Martin Soto : La gestion de parc est une préoccupation des entreprises depuis quelques années surtout pour les grands comptes et les administrations. Le principal problème de notre secteur était le coût d’acquisition élevé des solutions avec un TCO et un ROI parfois difficile à justifier. Par contre, l’offre LANDesk permet d’adresser tous les marchés comme la gestion de parc à la sécurité sans modification de l’infrastructure des clients. Ce qui offre des possibilités de déploiement moins onéreuses et plus souples. Nos deux points forts sont la facilité de déploiement et d’utilisation. Il faut rappeler que LANDesk est le pionnier de la convergence entre la gestion de parc et la sécurité à partir d’une seule console d’administration. Nous gérons aussi bien l’inventaire, la télédistribution et la prise en main à distance, voire même la migration vers un autre OS ainsi que toute la partie sécurité : anti-virus, anti-spyware, gestion des ports USB, blocage des applications, gestion des connexions réseaux et des patchs de sécurité... _ Notre démarche a, d’ailleurs, été crédibilisée par les grands éditeurs de notre marché comme CA et Symantec qui ont développé le même type d’offres.

GS Mag : Quelle est votre stratégie marketing ?

Frédéric Pierresteguy et Guillermo Martin Soto :Sur le marché espagnol, les éditeurs passent par des intégrateurs, des grossistes et des distributeurs. Nous ne pouvons procéder ainsi, car nos solutions demandent une expertise technique importante. Nous travaillons donc avec des ESP (Expert Solution Provider), ce qui permet de raccourcir le canal de distribution et d’avoir des experts bien formés et impliqués dans chaque projet. Nous pouvons aussi garder le contact avec chaque client.
En Espagne, cette stratégie nous réussit puisque LANDesk Security Suite est présente chez de nombreux grands comptes comme par exemple une des principales Compagnies d’Assurance espagnoles qui l’a déployé sur 20.000 postes dans le monde, ou encore chez un des groupes hôteliers majeur ici qui l’utilise sur 5.000 PC ou encore dans des administrations publiques.

GS Mag : Que présentez-vous à l’occasion de cette édition ?

Frédéric Pierresteguy et Guillermo Martin : Nous présentons la version 8.8 de notre suite. Cette version prend en compte la demande de sécurité de nos clients. Elle intègre donc de la sécurité au niveau des ports USB. Nous proposons un cryptage des données. Nous avons aussi mis l’accent sur les aspects NAC avec un support amélioré d’IPSEC.

GS Mag : Quel est votre avis sur cette édition d’Infosecurity Iberia ?

Frédéric Pierresteguy et Guillermo Martin : C’est une édition assez décevante. Cependant, notre participation nous offre tout de même l’occasion de rencontrer quelques partenaires. Infosecurity Iberia reste malgré tout une vitrine qui nous permet de nous faire reconnaître en tant qu’acteur incontournable sur le marché espagnol. Nous participons d’ailleurs à la plupart des Infosecurity en Europe, mais aussi aux Assises de la sécurité, comme à tous les événements majeurs de sécurité, pour affirmer notre positionnement.


Articles connexes:


Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants