Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

Olivier Acoulon, LANDesk France : LANDesk Data Protection est la seule du marché à obtenir l’adhésion immédiate de l’utilisateur au RSSI

mai 2011 par Marc Jacob

Le marché du DLP est aujourd’hui en plein essor tant en France que dans le monde entier. Pour répondre à cette demande, LANDesk Data Protection propose une solution simple à mettre en œuvre – de 3 à 5 jours d’installation et de prise en main – efficace, et transparente pour son utilisateur comme pour l’administrateur. Pour Olivier Acoulon, Directeur Commercial, LANDesk France, la Solution LANDesk Data Protection est l’une des seules, voire la seule du marché à pouvoir obtenir simultanément l’adhésion immédiate de l’utilisateur, de l’administrateur et du responsable sécurité.

GSM : Quel est votre estimation du marché du DLP en France ?

Olivier Acoulon : Le marché du DLP est réellement en plein essor, en France comme dans le monde d’ailleurs. Ceci est évidemment du à l’incroyable progression du nomadisme professionnel, à la mobilité grandissante des collaborateurs, et aux nouvelles technologies qui le permettent. C’est pourquoi ceci est devenu un axe de développement majeur chez LANDesk. Nos offres en matière de mobilité et de sécurité des données mobiles s’enrichissent pour répondre à cette demande croissante.

GSM : Quelles sont les points forts de votre solution ?

Olivier Acoulon : Contrairement aux solutions de chiffrement du marché qui sont dans une optique de « tout ou rien » et dont le temps de chiffrement des disques durs alourdit les processus, LANDesk Data Protection ne touche absolument pas à la partie système des postes de travail. Ainsi, nous proposons une solution simple à mettre en œuvre – de 3 à 5 jours d’installation et de prise en main – efficace, et transparente pour son utilisateur comme pour l’administrateur. Sans impact pour l’utilisateur car le chiffrement des données est transparent et ne ralentit pas la machine, mais également sans impact pour l’administrateur, qui peut continuer à maintenir les postes de travail car ceux-ci ne sont pas « verrouillés » par un chiffrement total.

GSM : Comment pensez-vous proposer votre solution ?

Olivier Acoulon : Ce sont bien souvent les mêmes équipes IT qui gèrent l’administration ainsi que la sécurité des postes de travail et de leurs données. Ainsi, afin d’accompagner ses clients et de leur assurer la pérennité de leurs investissement, LANDesk Data protection a été ajouté à notre gamme de solutions LANDesk Management suite ou LANDesk Security Suite. C’est en effet au moyen de la même console LANDesk que se déploient l’agent ainsi que les politiques de sécurité associées. Cette console d’administration unique permet ainsi d’avoir une grande visibilité et un reporting global sur l’état de sécurité du poste de travail ; Ceci évidemment sans surcout d’infrastructure. Pour autant, il est tout à fait possible d’acquérir et d’utiliser LANDesk Data Protection sans utiliser nos deux solutions précédemment citées, ceci pour offrir plus de souplesse et de choix aux entreprises.

GSM : quelle cible de clientèle est concernée par votre solution ?

Olivier Acoulon : Les exemples dans l’actualité ne manquent pas : automobile, industriel, édition, etc., tous les secteurs sont touchés par ce problème de fuite de données. Et l’instantanéité des média actuels – emails, réseaux sociaux, sms- rend difficile voire impossible pour ces sociétés de garder confidentiel très longtemps le fait d’avoir subi ce type de préjudices.

C’est pourquoi chez LANDesk, nous préconisons à toute société qui possède un savoir-faire breveté, et qui investit une part considérable de ses bénéfices dans l’innovation, de mettre en place une stratégie de chiffrement de ses données.

GSM : Quels sont vos conseils en termes de déploiement d’une telle solution ?

Olivier Acoulon : Notre solution LANDesk Data Protection est une solution simple à mettre en œuvre sur une infrastructure existante – de 3 à 5 jours d’installation et de prise en main. Certaines solutions plus « archaïques » nécessitent en amont un audit laborieux de toutes les ressources documentaires de la société à sécuriser, et une classification précise. La technologie LANDesk quant à elle fait porter son chiffrement sur le fichier et non sur le disque, permettant ainsi de choisir les données à chiffrer selon l’extension du fichier, le répertoire qui les contient ou encore l’application. En effet, on peut définir comme politique que « tous les documents générées par Word ou Excel seront désormais chiffrés ». Cette protection des données basées sur des politiques « à la carte » simplifie grandement les processus de chiffrement et s’effectuent en tache de fond en toute transparence pour l’utilisateur.

GSM : Pour conclure quel serait votre message au RSSI/DSI ?

Olivier Acoulon : La Solution LANDesk Data Protection est l’une des seules, voire la seule du marché à pouvoir obtenir simultanément l’adhésion immédiate du l’utilisateur, de l’administrateur et du responsable sécurité. Nous le répétons, le chiffrement n’est plus une option, mais une étape incontournable dans la politique de sécurité IT de toute entreprise. Une solution facile à mettre en œuvre, efficace et non impactant est donc indispensable à toute société qui se soucie de l’intégrité de ses données.

www.landesk.fr

Tél. : 01 49 03 77 80
E-mail : contact@landesk.fr


Articles connexes:


Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants