Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

Amazon, Microsoft, Google et Salesforce font appel à Thales pour sécuriser les données dans leurs services Cloud

février 2017 par Marc Jacob

Amazon Web Services (AWS), Google, Microsoft et Salesforce proposent à leurs clients de protéger leurs données et applications sensibles dans le cloud grâce à la technologie Thales.

À mesure que les organisations se tournent vers le numérique, la sécurité reste l’un des principaux freins à leur transformation numérique. En collaborant avec les fournisseurs de services cloud leaders du marché, Thales facilite la mise en œuvre de la sécurité en matière de déploiement, que ce soit dans des centres de données traditionnels ou dans le cloud, permettant aux organisations de garder le contrôle de leurs clés de chiffrement et donc de leurs données.

Thales, en collaboration avec Microsoft, est le pionnier de la technologie « bring your own key » (BYOK), qui permet aux entreprises de garder le contrôle des clés utilisées dans le cloud Azure de Microsoft. La technologie Azure Key Vault de Microsoft avec le contrôle de clés renforcées grâce au module matériel de sécurité (HSM) nShield de Thales, permet aux entreprises de protéger leurs données sensibles, de gérer leurs clés et d’en garder le contrôle. Thales a annoncé cette semaine une collaboration avec Microsoft pour fournir des services de gestion des clés pour Microsoft Azure et Microsoft Office 365. Les entreprises pourront ainsi optimiser le contrôle de leurs données et bénéficier du niveau de protection maximal, que les données soient sur site ou dans le cloud.

Les sociétés utilisant le service Amazon Web Services Key Management (AWS KMS) bénéficient d’une sécurité et d’un contrôle améliorés des clés de chiffrement qu’elles utilisent dans le cloud. Elles peuvent également révoquer ou retirer ces clés si nécessaire grâce à la technologie BYOK avec une protection matérielle garantie par les modules HSM de Thales.

Du nouveau également pour le support de la fonctionnalité Customer-Supplied Encryption Key (CSEK) de Google Cloud Platform. Les clients de Google peuvent désormais générer, protéger et fournir leurs clés de chiffrement dans le cloud à l’aide d’un module HSM nShield sur site de Thales certifié FIPS, donnant aux clients d’entreprises les moyens de déplacer leurs charges de travail et données vers Google Cloud Platform, tout en gardant le contrôle de leur matériel sur site. Grâce au logiciel de chiffrement Salesforce Shield, les entreprises peuvent procéder au chiffrement natif des données au repos via leurs applications Salesforce sans faire de compromis sur leur fonctionnalité commerciale. La gestion des clés KMaas (Key Management as a service) de Thales pour Salesforce renforce les contrôles qui permettent aux entreprises de satisfaire aux exigences de conformité et de bonnes pratiques en stockant, en gérant et en maintenant des secrets locataires utilisés pour dériver les clés de chiffrement dans un environnement hébergé par Thales.

Le support de Thales pour l’interface API RESTful fournit des fonctionnalités cryptographiques en tant que service. Grâce à elles, les sociétés peuvent fournir des services cryptographiques avec plus de facilité et de flexibilité, permettant l’intégration aux applications et le déploiement dans des environnements cloud publics, privés et hybrides. Les utilisateurs peuvent mettre en œuvre leurs fonctionnalités cryptographiques et de gestion des clés de manière indépendante et sans avoir à comprendre les détails de l’environnement HSM nShield. Le délai entre le démarrage du projet et le déploiement de l’application s’en trouve réduit au minimum.




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants