Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

Emmanuel Meriot, Darktrace France : « L’Enterprise Immune System », une nouvelle catégorie de cyber défense

juin 2015 par Marc Jacob

Darktrace France participera pour la première fois aux Assises de la sécurité qui se dérouleront à Monaco fin septembre. Cette jeune entreprise qui concourrait aux prix de l’Innovation organisé dans le cadre des Assises de la Sécurité par DG Conseils, propose une solution de sécurité « L’Enterprise Immune System ». Ce produit fonctionne par auto-apprentissage et permet la détection de cyber-menaces qui n’ont pas été préalablement identifiées. Pour Emmanuel Meriot, Directeur Général de Darktrace France « L’Enterprise Immune System » se présente comme une nouvelle catégorie de cyber défense.

Global Security Mag : C’est votre première participation aux Assises de la Sécurité, pourquoi venir à cet événement ?

Emmanuel Meriot : Darktrace a une forte croissance globale, en raison de la transition de l’industrie actuelle de la sécurité informatique, qui s’oriente vers des approches auto-apprenantes qui répondent aux cyber-menaces sophistiqués d’aujourd’hui. Une entreprise européenne, nous nous engageons à accélérer l’adoption de notre technologie innovante « L’Enterprise Immune System » sur le marché français et francophone, et donc nous sommes très impatients de participer aux Assises pour la première fois. Les Assises nous offre l’opportunité d’initier les participants sur l’unicité de l’approche du ‘système immunitaire’ et démontrer la valeur que nos clients tirent de notre solution.

GS Mag : Pouvez-vous nous présenter votre entreprise et ses produits ?

Emmanuel Meriot : Installé au Royaume-Uni, Darktrace est le leader d’un nouveau type de solutions appelé « Entreprise Immune System », qui a été fondé par des mathématiciens et des experts des services de renseignements. Notre approche repose sur un socle technologique innovant, basé sur des avancées récentes dans le domaine de l’auto-apprentissage et sur des mathématiques développées à l’Université de Cambridge.

La technologie de Darktrace. « L’Enterprise Immune System » est inspirée par les principes biologiques du système immunitaire du corps humain, capable d’apprendre sur des environnements complexes.

La nouvelle fonctionnalité de Darktrace est la capacité de voire l’intérieur des réseaux informatiques en temps réel, et de détecter les premiers signes des cyber-menaces, pendant que l’activité est toujours en cours et avant qu’une attaque se présente.

Le socle technologique est basé sur des mathématiques et l’apprentissage automatique, qui sont appliqués au secteur de la cyber sécurité. Il apprend tout sur l’environnement et évolue au fur et mesure avec le réseau afin d’alerter nos clients des anomalies, leur donnant la possibilité d’agir de façon proactive contre les menaces sophistiqués - qu’elles proviennent d’une source externe ou interne à l’entreprise.

GS Mag : Qu’allez-vous présenter à l’occasion des Assises de la Sécurité ?

Emmanuel Meriot : Darktrace réalisera des démonstrations « en live » de la technologie « Enterprise Immune System » tout au long des Assises, en démontrant notre interface unique de visualisation 3D des menaces, le « Threat Visualizer ».

L’atelier technique de Darktrace aux Assises présentera une opportunité unique d’apprendre plus sur les méthodes statistiques et d’apprentissage automatique utilisé par la solution, qui permettent aux clients de Darktrace d’identifier des comportements anormaux sur le SI, sans s’appuyer sur des connaissances renseignées au préalable ou des règles.

La démonstration live mettra l’accent sur l’utilisation des outils de visualisation 3D du réseau qui permettent de détecter et d’investiguer les menaces émergentes. Des exemples observés concrètement chez nos utilisateurs viendront illustrer cette approche et sa capacité à apprendre et réagir de manière autonome.

GS Mag : Comment va évoluer votre offre ?

Emmanuel Meriot : L’offre Darktrace bénéficie de la recherche et développement constante, et a déjà évolué de manière importante depuis son lancement sur le marché en 2013. Récemment Darktrace a annoncé un développement technologique inédit : l’application de « L’Enterprise Immune System » aux systèmes de contrôle industriels/SCADA, marquant le début d’une nouvelle ère en terme de protection des infrastructures critiques.
Nous continuons à investir fortement dans la recherche et développement, qui s’effectue à notre siège social à Cambridge au Royaume-Uni, pour améliorer l’efficacité de « l’Enterprise Immune System » pour détecter toute sorte de menace avancée potentielle.

GS Mag : Quelle sera votre stratégie commerciale pour 2015/16 ?

Emmanuel Meriot : « L’Enterprise Immune System » se présente comme une nouvelle catégorie de cyber défense. L’ambition de Darktrace est de tirer le secteur vers le haut, en continuant d’être porteur d’un mouvement qui se concentrerait sur la connaissance afin d’anticiper les attaques. Grâce à la forte demande globale pour « l’Enterprise Immune System, » Darktrace s’est beaucoup développé géographiquement en 2015, ouvrant un siège asiatique à Singapour qui couvre le Japon et l’Australie.
Darktrace souhaite également continuer sa croissance sur le marché français, en élevant le débat au niveau stratégique, afin que les directions françaises se sentent impliquées sur des questions de cyber sécurité, et mieux renseignées des nouvelles approches de cyber-défense émergeantes.

GS Mag : Quel est votre message aux RSSI ?

Emmanuel Meriot : Les RSSI et les DSI ont mis en place des ressources importantes sur la protection du périmètre de leurs organisations, d’une part, et sur la réaction aux cyber-attaques (« incident réponse »), d’autre part. Mais pourtant les menaces persistent sur les réseaux de la plupart des organisations.

La lacune qui existe dans l’infrastructure de sécurité d’aujourd’hui est la capacité à surveiller l’environnement depuis l’intérieur du réseau, et de voir les activités et les comportements des machines et des utilisateurs, en temps réel.

Si vous souhaitez avoir une stratégie de cyber-défense réellement proactive, il faut pouvoir anticiper les menaces sophistiquées qui existent au sein des systèmes informatiques, à votre insu. Grâce aux développements mathématiques dans le domaine de l’apprentissage automatique, les RSSI et DSI sont aujourd’hui en mesure de détecter des activités anormales – peu importe que la menace vienne de l’interne ou de l’externe - et de prendre les mesures correctives rapidement.

En détectant de véritables anomalies, en temps réel, Darktrace permet aux RSSI et DSI de passer d’un comportement défensif à une attitude proactive. Ainsi, ils peuvent faire face à la prochaine génération d’attaques toujours plus sophistiquées et les cibler de manière pragmatique et efficace, et relever le défi qui consiste à réduire au maximum les risques d’attaques, sans impacter la productivité et les performances de l’entreprise.


Articles connexes:


Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants