Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

Benoit Grunemwald, ESET France : Nous souhaitons répondre aux nouvelles formes de menaces

septembre 2015 par Marc Jacob

A l’occasion de la 15ème édition des Assises de la Sécurité ESET présentera en exclusivité la nouvelle mouture de sa console d’administration, ESET Remote Administrator et la nouvelle version de la solution ESET® Mail Security pour Microsoft Exchange. Grâce à toutes ces nouveautés, Benoit Grunemwald, Directeur Commercial d’ESET France considère que les produits d’ESET souhaitent répondre de plus en plus aux nouvelles formes de menaces ainsi qu’aux nouveaux besoins des grandes entreprises.

Global Security Mag : Qu’allez-vous présenter à l’occasion des Assises de la Sécurité ?

Benoit Grunemwald : A l’occasion de cette nouvelle édition, les équipes d’ESET France présenteront en exclusivité la nouvelle mouture de la console d’administration, ESET Remote Administrator. Au programme, légèreté de la solution sur les postes de travail, simplicité de l’installation et du management des solutions, gestion aisée des sites distants, accompagnement du support en français, mais également des administrateurs et des différents gestionnaires de parcs informatiques. La console proposera aussi la gestion MDM, les rapports personnalisés, l’intégration SIEM, la compatibilité Linux, et bien d’autres fonctionnalités encore !
Les équipes d’ESET présenteront également une nouvelle version de la solution ESET® Mail Security pour Microsoft Exchange, qui sera disponible début octobre. Cette nouvelle version protège aussi bien l’OS du serveur que les courriers, et permet la gestion des quarantaines par l’utilisateur. D’autres fonctions amélioreront l’expérience utilisateur comme administrateur.

D’autres nouveautés sont très attendues comme la nouvelle version d’ESET Mobile Device Management, qui devrait sortir pour la fin de l’année. Cette dernière proposera un contrôle à distance ainsi qu’un envoi de stratégies sur les appareils mobiles Android et iOS. Toujours en décembre, l’extension ESET Virtualisation Security apportera une protection des serveurs et de toutes les machines virtuelles, sans installer d’agent antivirus sur chaque machine. Autre avantage, le moteur d’analyse étant centralisé sur l’hyperviseur, l’extension ne surexploite pas les ressources des machines virtuelles.

GS Mag : Quelle va être le thème de votre conférence cette année ?

Benoit Grunemwald : Cette année, Jean-Ian Boutin, Malware Researcher chez ESET, nous fait l’honneur de sa présence et proposera un atelier sur les nouvelles cyberattaques. Nous sommes très sollicités par les professionnels sur ces sujets car nous assistons à une diversification des cibles et des acteurs malveillants. En effet, certaines techniques utilisées par le passé à des fins d’espionnage sont maintenant utilisées dans le but d’escroquer. Bien que les ransomwares soient apparus il y a déjà plusieurs années, les tactiques utilisées par ces derniers ont évolué. Nous sommes passés d’un simple écran verrouillé à l’utilisation d’images des plus hautes autorités, en passant par l’apparition des cryptolockers. Les méthodes employées sont de plus en plus sophistiquées. La multiplication des objets connectés pour le grand public, comme les mobiles, les tablettes ou encore les montres a favorisé l’émergence de menaces visant des plateformes peu ciblées jusqu’alors comme des routeurs, des serveurs et bien d’autres encore. Cet atelier aura donc pour but de déceler l’origine de ces nouvelles menaces virales à travers une analyse poussée des chercheurs ESET. Les professionnels présents à cet atelier pourront enfin découvrir comment ces nouvelles menaces peuvent affecter leur entreprise.

GS Mag : Comment va évoluer votre offre pour 2015/2016 ?

Benoit Grunemwald : Nos produits souhaitent répondre de plus en plus aux nouvelles formes de menaces ainsi qu’aux nouveaux besoins des grandes entreprises (nouvelle console d’administration, virtualisation, EMSX, SCADA, etc.). Les petites et moyennes entreprises ne seront pas oubliées pour autant puisqu’une nouvelle console Cloud est à l’étude afin de faciliter certaines tâches. La gamme de produits ESET s’agrandit également pour répondre à de nouveaux besoins : chiffrement, authentification forte, sauvegarde, etc.

GS Mag : Quelle sera votre stratégie commerciale pour 2015/2016 ?

Benoit Grunemwald : L’évolution des solutions ESET nous a permis d’accéder à de nouveaux segments de marché. En effet, ESET protège de nombreux grands comptes depuis plusieurs années, notamment sur les environnements SCADA et d’autres plus spécifiques. Les nouvelles solutions visent maintenant les environnements virtuels ainsi que les postes Office des grands comptes. De nouveaux collaborateurs sont donc engagés : des commerciaux et des ingénieurs support / avant-vente, mais nous travaillons également avec des intégrateurs et des partenaires ayant déjà accès à ces marchés. Notre expertise nous permet, aujourd’hui, de certifier et de former nos clients ainsi que nos partenaires. Nous souhaitons également opérer un rapprochement plus important auprès des autorités afin d’atteindre les OIV.

GS Mag : Quel est votre message aux RSSI ?

Benoit Grunemwald : Notre message est simple : aujourd’hui, un simple antivirus ne suffit plus. C’est pourquoi il faut assurer la sécurité de son entreprise et être capable de répondre à toutes les problématiques actuelles. Mobilité des employés, protection des accès aux données, nouvelles formes de menaces, sécurisation des serveurs – notamment de messageries -, sauvegarde et restauration des données - en cas d’attaque de cryptolockers -, pédagogie envers les utilisateurs, etc. Aujourd’hui, nous sommes en mesure d’affirmer que nous pouvons protéger toute entreprise rencontrant ces différentes problématiques.


Articles connexes:


Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants