Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

Pour les Assises, Brainwave met de l’intelligence (artificielle) dans les revues de comptes

septembre 2019 par Marc Jacob

Pour la nouvelle des Assises de la Sécurité, Brainwave présentera en exclusivité la nouvelle version majeure de sa solution. Ainsi, elle utilise entre autre le « data visualisation » et l’analyse et l’intelligence artificielle. Sébastien Faivre, Directeur Général de Brainwave GRC considère qu’avec cette nouvelle évolution il met de l’intélligence artificielle dans les revues de comptes.

Global Security Mag : Qu’allez-vous présenter à l’occasion des Assises de la Sécurité ?

Sébastien Faivre : Les Assises ont un caractère particulier pour Brainwave, lauréat du prix de l’innovation 2011, nous considérons en effet que cet évènement fait parti des facteurs de succès de Brainwave.
Aussi, c’est avec un grand plaisir que nous présentons tous les ans en exclusivité aux Assises de la Sécurité la nouvelle version majeure de notre solution.
Spécialiste de l’analyse et de la gouvernance des droits d’accès logiques, que cela soit au niveau des infrastructures, des applications ou des données, nous avons travaillé cette année sur des thèmes chers à nos clients :
- Comment rendre les revues d’accès plus performantes et moins contraignantes grâce à la « data visualisation », l’analyse et l’intelligence artificielle.
- Reprendre le contrôle sur les droits d’accès aux plates formes bureautiques cloud : Microsoft Office 365, Google gSuite.
- Intégrer dans la gouvernance le contrôle des comptes à privilèges attribués au travers de plates-formes de PAM telles que CyberArk ou Wallix.
Ces fonctionnalités seront démontrées lors de l’évènement.

GS Mag : Quel sera le thème de votre conférence cette année ?

Sébastien Faivre : Comme tous les ans, nous privilégions les retours d’expérience. Cette année, un acteur majeur de la grande distribution fort de 2 millions de droits d’accès sur plus de 140 000 identités sera présent. Il partagera une vision stratégique et opérationnelle de son projet de gouvernance des accès mené avec Brainwave GRC.

GS Mag : Quelles sont les principales menaces que vous avez pu identifier en 2019 ?

Sébastien Faivre : Les entreprises sont confrontées à de multiples attaques, dont le point commun est l’identité. L’objectif premier est donc le vol des droits d’accès afin de pénétrer les systèmes.
Par ailleurs la transformation digitale entraine la multiplication des données non structurées et des applications sur le Cloud, de fait la menace est réelle car les informations sont maintenant accessibles à distance.

GS Mag : Quid des besoins des entreprises ?

Sébastien Faivre : Il s’agit, plus que jamais, de prévenir la diffusion fortuite de données sensibles et d’appliquer les principes de « moindre privilège » afin de limiter les risques et les impacts en cas de compromission de comptes d’accès.

De fait, les enjeux liés à la gouvernance des identités et des accès n’ont jamais été aussi fort. Nous voyons notamment ces derniers temps la multiplication de sujets de « revue des droits » que cela soit au niveau des infrastructures (comptes à privilèges), des applications ou des données.
La nouveauté réside dans le fait que les entreprises ont maintenant dissocié les besoins de « gestion des droits » et de « contrôle des droits » à la fois pour répondre à un certain niveau de maturité dans l’organisation (en cybersécurité aussi celui qui fait n’est plus celui qui contrôle), mais aussi pour gagner en efficacité et en agilité sur la partie contrôle qui est malheureusement le parent pauvre des solutions de « gestion des droits » IAM : Contrôle des comptes à privilèges, des infrastructures cloud, des droits accès aux données, …

GS Mag : Enfin, quel message souhaitez-vous faire passer aux RSSI ?

Sébastien Faivre : La gestion des droits est du ressort de la DSI, le contrôle du RSSI. Le temps où il fallait impérativement lancer un projet informatique de 2 ans et de plusieurs millions d’euros d’IAM pour en fin de chaine disposer de quelques informations de contrôle sur les droits d’accès est révolu. Des solutions pragmatiques existent pour reprendre la main dès à présent sur les contrôles d’accès logique, venez nous voir et nous vous présenterons quelques retours d’expérience qui vous permettront d’envisager l’avenir autrement !

Contact :

Sébastien FAIVRE, Directeur Général

Contact : sales@brainwavegrc.com

Webinaires : https://www.brainwavegrc.com/fr/bra...


Articles connexes:


Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants