Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

Théodore-Michel Vrangos, I-TRACING : Nous sommes présents auprès des RSSI pour leur apporter toute notre expertise

septembre 2019 par Marc Jacob

I-TRACING sera une des rares entreprises de services purs présentes aux Assises de la Sécurité. Elle présentera à cette occasion ses démarches, ses expériences, ses vécus, en design d’architectures de sécurité, en ingénierie et déploiements de solutions, en services managés tels que la MCO et en services de type Cyberdéfense tels que SOC, Centre de Gestion de Vulnérabilités, CERT, etc. Théodore-Michel Vrangos, co-fondateur et Président, I-TRACING considère que le rôle et les responsabilités des RSII sont capital. C’est pour cela qu’I-TRACING est à leur côté pour leurs apporter toute l’expertise nécessaire.

Global Security Mag : Qu’allez-vous présenter à l’occasion des Assises de la Sécurité ?

Théodore-Michel Vrangos : Nous sommes une des rares entreprises de conseil, ingénierie et services managés présente aux Assises. Notre vie est le service, l’expertise technique, adaptés à chaque client.

Nous présentons nos démarches, nos expériences, nos vécus, en design d’architectures de sécurité, en ingénierie et déploiements de solutions, en services managés tels que la MCO et en services de type Cyberdéfense tels que SOC, Centre de Gestion de Vulnérabilités, CERT, etc. Nous sommes un pure-player des services de cybersécurité, un acteur indépendant et français, proposant une force de 175 ingénieurs opérationnels. Et, nous intervenons auprès de plus de 180 clients, dont la majorité des très grands Groupes et ETI, en France et à l’international.

GS Mag : Quel sera le thème de votre conférence cette année ?

Théodore-Michel Vrangos : C’est un témoignage exceptionnel que nous proposons aux Assises cette année !

Nous avons coutume de présenter notre savoir-faire en donnant la parole à nos clients. Cette année notre atelier est programmé Jeudi 10 octobre 2019 de 12h00 à 12h45 en Salle Bosio 1. Il s’intitule : Protection de la donnée et chiffrement data centric : vision, ingénierie, solutions et retours d’expériences.

M. Carlos MARTIN, Directeur de la Sécurité de l’Information du Groupe Carrefour et M. David DECROIX, Responsable du Programme protection des données du Groupe Carrefour ont accepté d’apporter leur témoignage. Ils partageront avec nous leur retour d’expérience et leur vécu, après la mise en œuvre de ces principes dans plusieurs dizaines d’applications qui seront complétés par Michel VUJICIC, Directeur Associé et CTO d’I-TRACING. Nous expliquerons comment et pourquoi chiffrer les données à protéger au sein des applications, sans perturber le fonctionnement applicatif et notamment les traitements, en décrivant les implémentations de « chiffrement par défaut » ou « by design », permettant de gérer, de façon granulaire, les autorisations d’accès aux données en clair pour chacun des processus / applications / utilisateurs, par la gestion des accès aux clés.

GS Mag : Quelles sont les principales menaces que vous avez pu identifier en 2019 ?

Théodore-Michel Vrangos : Très nombreuses - trop nombreuses, devrais-je dire - pour en dresser la liste en quelques mots.
On le constate tous les jours, l’exploitation de failles et les attaques sont fréquentes, mais passent souvent inaperçues jusqu’à la demande de rançon !
Il y a très peu de temps par exemple, on apprenait que Fleury Michon avait suspendu sa production pendant cinq jours en raison d’une attaque de phishing-ransomware. Depuis, on a appris que le groupe de services d’analyses pour la pharmacie, l’agroalimentaire et l’environnement Eurofins a été victime d’une cyberattaque qui a plombé son bénéfice semestriel, en raison des perturbations et des frais liés à cette attaque au rançongiciel subie en juin. Encore plus inquiétant, un éditeur en cybersécurité a été attaqué. Je parle bien entendu d’Imperva, un des leaders mondiaux de la protection de sites et bases de données, classé dans les fameux cadrans Gartner comme une des meilleures technologies WAF et DAM, qui a annoncé en août qu’une violation de données divulguée par une « tierce partie » avait révélé les adresses électroniques, les mots de passe hachés, les clés d’API et les certificats SSL de certains utilisateurs de WAF (Web Application Firewall).

Ces attaques débutent souvent par du phishing. Pour opérer, les cybercriminels s’appuient sur la psychologie humaine, d’où l’importance de la sensibilisation, de l’awarness en cybersécurité.

GS Mag : Quid des besoins des entreprises ?

Théodore-Michel Vrangos : Je pense pour ma part que les besoins des entreprises restent souvent non couverts, malgré l’offre pléthorique des éditeurs.
Le problème crucial dont on ne voit pas l’issue, reste le besoin chronique de compétences en ingénierie et d’expertises en cybersécurité. Face aux besoins toujours croissants en cybersécurité, avec de plus en plus d’incidents les touchant, nos clients doivent affronter la forte pénurie de talents humains. Je parle des besoins humains en ingénierie et en services managés de sécurité (MSSP, CyberSOC, Gestion des vulnérabilités, etc.)

GS Mag : De quelle manière votre stratégie est-elle amenée à évoluer pour adresser ces enjeux ?

Théodore-Michel Vrangos : Nos compétences ne cessent d’évoluer. Nous ajoutons en permanence de nouvelles expertises à notre palette en tenant compte bien sûr du présent mais surtout de l’avenir, des nouvelles typologies d’attaques et de menaces ainsi que des nouveaux usages associés aux nouvelles conformités réglementaires.

Nous avons renforcé nos équipes. Nous apportons aujourd’hui à nos clients internationaux un service de CyberSOC en mode follow-the-sun 24/7. Après la création en 2017 d’une filiale à Hong Kong pour accompagner de nombreuses multinationales clientes (nous intervenons sur 30 des 40 entreprises du CAC40) sur le marché asiatique, nous avons traversé l’Atlantique pour nous implanter au Canada. En Europe, nous développons notre activité depuis notre siège, à Paris où se trouve la majorité de nos collaborateurs.

Forte de ses 175 ingénieurs, I-TRACING offre un ensemble de services avec engagements dans le domaine de la cybersécurité.

Notre Pôle CyberDefense propose des prestations d’Audit, CyberSOC, Centre de Gestion des Vulnérabilités, i-CERT….

Notre Pôle Conseil & Ingénierie de Solutions évolue en prenant en compte les nouvelles verticalités de la sécurité telles que la protection de la donnée et le chiffrement data centric, la conformité aux règlements comme le RGPD avec les solutions d’éditeurs associées ou la sécurisation des big data ou du cloud.

Notre Pôle Support et Services Managés s’est fortement renforcé via de nouvelles prestations de sécurisation des messageries, traçabilité des fraudes, sécurité des annuaires, protection des marques (DMARC), réponse à incident automatisée à la suite d’une compromission de la messagerie, etc.

GS Mag : Enfin, quel message souhaitez-vous faire passer aux RSSI ?

Théodore-Michel Vrangos : Le rôle du Responsable sécurité est aujourd’hui capital. Tous les grands groupes ont recruté des RSSI, des RSO, des Responsables de risques IT, etc. et les très grands groupes en ont un par branche, par pays ou par métier. Leur tâche est immense et complexe, avec des périmètres différents selon les entreprises, des responsabilités opérationnelles importantes et de plus en plus un reporting aux Comex.
Dans ce contexte, le principal message qui compte pour I-TRACING est de souligner l’importance du service et de l’expertise que nous apportons à nos clients et de souligner la responsabilité et l’engagement en ingénierie et en services managés de nos ingénieurs.

Rendez-vous sur le stand I-TRACING aux Assises de la Sécurité du 9 au 12 Octobre 2019.
Pour prendre rendez-vous avec nous, nous poser une question ou nous transmettre votre candidature :
infos@i-tracing.com ou +33 1 70 94 69 70.
Pour suivre notre actualité www.i-tracing.com
Pour nous retrouver sur les réseaux sociaux et


Articles connexes:


Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants