Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

Théodore-Michel Vrangos, I-TRACING Group : Face aux crises, le RSSI est en première ligne il doit s’entourer d’experts en cybersécurité

septembre 2021 par Marc Jacob

A l’occasion de l’édition 2021 des Assises, I-TRACING Group présentera un grand nombre de nouveautés. En particulier des Services de CyberSOC & EDR avec un SOC ’’follow-the-sun’’, 24/7 mais aussi grâce à l’acquisition d’Idento, des services d’ingénierie en Gestion des Identités et des accès sans compter des solutions de datalake et de big data sécurité de Remote Endpoint Monitoring… En outre, elle a ajouté à ses prestations des services de Consulting et d’Analyse des risques IT, ainsi que des Services managés de sécurisation des messageries. Lors de sa conférence du 14 octobre, I-TRACING Group fera témoigner le RSSI du Groupe Hermès un de ses clients. Théodore-Michel Vrangos, Cofondateur et CEO d’I-TRACINGGroup considère que face aux crises, le RSSI est en première ligne. Avoir à ses côtés, des entreprises réellement spécialistes en cybersécurité est impératif.

Global Security Mag : Qu’allez-vous présenter à l’occasion des Assises ?

Théodore-Michel Vrangos : I-TRACING présente cette année encore un grand nombre de nouveautés. En particulier des Services de CyberSOC & EDR avec un SOC ’’follow-the-sun’’, 24/7. Notre Cyber Security Operations Center repose bien évidemment sur des solutions technologiques avancées et regroupe aussi de talentueux experts en sécurité, installés sur trois continents. Notre couverture mondiale follow-the-sun - nous sommes en effet implantés en Europe, en Asie et en Amérique du Nord - permet de fournir des services managés de surveillance et de SOC sans interruption à nos clients.
Nous avons porté à 100% notre participation dans Idento, le spécialiste français en services d’Identity and Access Management. Cela permet au Groupe I-TRACING , de proposer des services renforcés d’ingénierie en Gestion des Identités et des accès. Nous proposons aussi des solutions de datalake et de big data sécurité, de Remote Endpoint Monitoring, et de plus en plus notamment pour les clients à forte maturité des services de Montoring et Contrôle de Cloud.
Enfin, nous avons développé des services innovants de Consulting et d’Analyse des risques IT, ainsi que des Services managés de sécurisation des messageries.

GS Mag : Quel sera le thème de votre conférence cette année ?

Théodore-Michel Vrangos : Cette année, notre atelier qui se tiendra jeudi 14 octobre à 14h , salle Van Dongen, et a pour thème les services de sécurité et surveillance des applications Cloud. Un sujet vital pour les entreprises dont la transformation digitale a été un générateur impressionnant de migrations d’infrastructures, des données et des d’applications vers les cloud externes.
Michel Vujicic, Directeur associé et CTO d’I-TRACING , évoquera la mise en œuvre et les services run de surveillance, analyse, des services et flux applicatifs de cloud, etc. Puis, Julien BACHELET, Chief Information Security Officer du Groupe Hermès fera part de son retour d’expérience dans son entreprise.

GS Mag : Quelles sont les principales menaces que vous avez pu identifier en 2021 ?

Théodore-Michel Vrangos : C’est une question à laquelle nous pouvons apporter une réponse classique en citant tout l’éventail des risques et menaces actuelles tel que les ransomware, le vol de données, etc. Mais la vraie réponse à nos yeux est la rareté des compétences d’ingénieurs et la difficulté de recrutement. Autant pour nous, spécialistes en services de cybersécurité que pour nos clients.
Les besoins vont continuer de croitre, déjà nous assistons à des nouvelles sollicitations des entreprises nouvelles chaque jour. Cela créera une pression supplémentaire sur nos besoins de recrutements de qualité.
Cette rareté croissante d’expertises humaines et ingénieurs favorisera les grands spécialistes en services managés de sécurité.

GS Mag : De quelle manière votre stratégie est-elle amenée à évoluer pour adresser ces enjeux ?

Théodore-Michel Vrangos : Notre stratégie repose sur la qualité et l’expertise de nos ingénieurs et analystes. Elle est aussi une mécanique huilée en constante amélioration couvrant des services de cyberdéfense (CyberSOC, CERT, audit intrusif, …), des prestations d’ingénierie et intégration de solutions éditeurs, des services de support et maintient en conditions de sécurité. Notre stratégie internationale, de suivi de nos grands clients CAC40 et ETI en Asie et Amérique du Nord en mode 24/7 par des ingénieurs français se poursuivra par la création d’autres implantations. De même nous continuerons à faire certifier nos lignes de services par l’ANSSI.

GS Mag : Avec la pandémie, le télétravail et sa sécurisation sont devenus incontournable aujourd’hui. De quelle manière intégrez-vous ces principes au sein de votre entreprise et de votre offre ?

Théodore-Michel Vrangos : Dans le contexte de la pandémie et des différentes étapes de confinement nous avons immédiatement proposé à nos clients un renforcement de la surveillance de la sécurité dans le cadre de nos prestations de services managés tels que les CyberSOC, les Centre de Gestion des Vulnérabilités, les services managés EDR, etc.

Cette période nous a beaucoup appris, autant en matière de délivrance de nos prestations qu’en matière de gestion d’entreprise. Nous avons fait un grand saut de maturité et de croissance et le management de l’entreprise s’est très bien adapté au contexte et même au-delà, en créant des nouvelles offres, en adaptant les techniques de sécurité, en gagnant en qualité et agilité. Durant ces deux années 2020 et 2021, nous avons doublé de taille, doublé notre chiffre d’affaires, maintenu notre profitabilité, et renforcé notre actionnariat par l’arrivée de deux fonds de premier plan : EURAZEO, premier fonds français de private equity, coté à Euronext Paris et le fonds familial Sagard, très présent dans l’actionnariat des grands groupes européens.

GS Mag : Quels sont vos conseils en la matière, et plus globalement pour limiter les risques ?

Théodore-Michel Vrangos : S’internationaliser fait partie de la stratégie de croissance d’I-TRACING . Nous accompagnons des banques, des sociétés industrielles, et de grandes entreprises françaises à l’international, depuis notre siège à Paris et nos filiales de Londres, Hong Kong et Montréal. Nous allons continuer. Nous intervenons auprès d’administrations et de nombreuses entreprises du CAC 40 : 34 entreprises du CAC40 sont nos clients ! Nos compétences, notre expertise technique sur des projets complexes, la solidité et l’indépendance de nos analyses et de nos préconisations d’ingénierie, ainsi que notre engagement forfaitaire sur les résultats restent nos atouts.

GS Mag : Enfin, quel message souhaitez-vous faire passer aux RSSI ?

Théodore-Michel Vrangos :Le métier et rôle de RSSI ont beaucoup évolué au cours de ces dernières années. Aujourd’hui, dans certaines entreprises, le RSSI a intégré le Comité de Direction ou les COMEX. Sa tâche est immense et complexe avec un périmètre qui diffère selon les entreprises. Lorsque l’entreprise doit faire face à une pandémie ou vit une gestion de crise, lorsque le télétravail gagne du terrain, le RSSI est en première ligne.
Et pour le DSI et le RSSI le fait d’avoir à leurs côtés des entreprises portant solidement l’engagement de résultat est un impératif.
I-TRACING I-TRACING est cet acteur engageant et fidèle de la cybersécurité !


Articles connexes:


Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants