Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

Le Black Friday, une période de rabais… et d’arnaques sur internet !

novembre 2019 par Jonathan Farhi, Operational Key Accounts Manager de F-Secure France

Rendez-vous incontournable des consommateurs, 95% des Français ont déjà entendu parler du Black Friday[1] et l’engouement est tel cette année que la moitié d‘entre eux ont l’intention de profiter des offres promotionnelles de fin novembre. Une proportion qui monte même à 71% chez les 18-24 ans !

Les français consacrent un budget moyen pour le Black Friday de 233 euros par personne[2]. En 2017, les commerçants avaient observés une hausse de leur chiffre d’affaires de l’ordre de 240%. Les ventes en ligne devraient atteindre 1,3 milliard d’euros sur quatre jours et près de 5 milliards au total, les acheteurs étant plus dépensiers en magasin qu’en ligne, rappelle une étude internationale réalisée par le Centre for Retail Research (CRR)[3]

Entre 2017 et 2018, les transactions en ligne sont passées de 42,7 à 50 millions d’euros. Les raisons de ce succès ? La pression publicitaire (Google Ads…) et les rabais qui, à la différence des soldes, sont appliqués non pas sur une sélection d’articles en déstockage ou issus d’une collection précédente, mais sur tout, y compris les nouvelles collections et les articles déjà en promotion. Cet engouement augmente d’autant les risques lors des achats en lignes.

Jonathan Farhi, Operational Key Accounts Manager de F-Secure France revient sur les consignes de sécurité à appliquer lors d’achats en ligne.

‘’ Vous devez commencer par utiliser un appareil protégé par un antivirus. Cela n’évitera pas tous les criminels mais c’est un moindre mal. Ensuite il y a 3 choses à faire pour se préparer aux achats en ligne.

- Utilisez un navigateur uniquement réservé au shopping en ligne

Téléchargez un navigateur que vous n’utilisez pas habituellement. Firefox Chrome, Safari ou Internet Explorer peu importe. Commencez par rafraichir la page et utilisez-le seulement pour les achats et les sites bancaires. Désactivez Java. Si vous avez besoin d’Adobe Flash dans ce navigateur, assurez-vous d’avoir activer les “Background updates” (mises à jour d’arrière plan). Ensuite fermez le navigateur et utilisez-le seulement pour vos transactions.

- Ne laissez personne vous guider

Les réseaux sociaux et les publicités en ligne sont conçus pour vous entrainer rapidement vers des pages de paiement. Evitez de cliquer sur les liens des emails commerciaux et de faire vos achats à travers un moteur de recherche. Allez directement sur le site d’un marchant en ligne chaque fois que possible et utilisez son outil de recherche. Ensuite, lorsque vous êtes prêt à acheter, il ne vous reste plus qu’à copier-coller l’URL dans le navigateur que vous réservez au shopping en ligne. Puis, avant d’entrer des détails bancaires privés, vérifiez l’URL : présence de l’intitulé HTTPS et du petit verrou dans le navigateur OBLIGATOIRE.

- Utilisez toujours un VPN, surtout lorsque vous faites du shopping en ligne par WI-FI

Ces deux étapes ne sont pas seulement des conseils, elles doivent devenir une discipline. Elles exigent de la pratique et de la concentration. C’est vrai qu’elles ne sont pas faciles si vous ne les avez jamais faites auparavant. De plus, même si vous les maîtrisez, vous pouvez toujours être vulnérable si vous faites du shopping en ligne sur un réseau non sécurisé. C’est pourquoi vous devriez toujours lancer un VPN, surtout quand vous êtes sur le WIFI public. “

F-Secure, spécialiste depuis 30 ans de la cybersécurité promeut la transparence et la nécessité d’équiper les particuliers comme les entreprises d’un package de détection de vulnérabilité, d’anti-virus tout au long de l’année. Les recommandations de l’entreprise trouvent encore plus d’échos lors des grosses périodes d’achats en ligne, dont le Black Friday est un des moments les plus représentatifs.




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants