Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

Etude Kroll Ontrack : les données sont de plus en plus sauvegardées en 2014, mais sont malgré tout perdues

mars 2014 par Kroll Ontrack

Avoir un disque dur externe ne suffit pas. C’est l’information principale que révèle aujourd’hui la dernière étude de Kroll Ontrack. Les résultats de cette seconde étude annuelle menée auprès de clients ayant perdu des données importantes montre que la majorité des particuliers et des entreprises ont pris des mesures de sauvegarde adéquates, néanmoins une série de négligences rend ces mesures inopérantes.

Il en ressort que 65 % des personnes interrogées avaient une solution de sauvegarde en place au moment de la perte de données, contre 60 % en 2013. Parmi ces répondants, 59% ont utilisé un disque dur externe, 15% une sauvegarde Cloud et 10% un système de sauvegarde sur bande magnétique. En outre, 55% des personnes interrogées ont précisé qu’elles procédaient assidûment à une sauvegarde quotidienne.

Pourquoi donc cette perte de données malgré ces précautions ? Quelle que soit la solution ou la fréquence de sauvegarde, la perte de données peut être le résultat d’une des négligences et/ou défaillances suivantes :

- un disque externe connecté de manière occasionnelle et une sauvegarde non automatisée et effectuée à la demande

- un ordinateur éteint au moment d’une sauvegarde programmée et non configuré pour l’effectuer à un autre moment

- la défaillance d’un logiciel de sauvegarde

- une sauvegarde dont l’espace de destination est plein

- un profil de sauvegarde ne couvrant pas l’intégralité du périphérique à sauvegarder

- un fichier perdu avant la sauvegarde programmée.

« Comme le démontrent les résultats de l’étude d’une année à l’autre, la réalisation de sauvegardes n’est que la première étape d’un protocole de sauvegarde complet » souligne Antoine Valette responsable marketing chez Kroll Ontrack France. « Il est également primordial de vérifier régulièrement que votre solution de sauvegarde fonctionne efficacement et que les données sont accessibles ».

Selon l’enquête réalisée auprès de 642 clients récents de Kroll Ontrack en Amérique du Nord, en Europe et en Asie-Pacifique : 64% ont indiqué avoir perdu des données professionnelles (contre 67% en 2013) et 36% des données personnelles (contre 33% en 2013). Sur les 35 % (contre 37 % en 2013) de ceux qui n’avaient pas de solution de sauvegarde au moment de la perte, 53 % estiment qu’ils rechercheront très probablement une solution de sauvegarde, suivis par 36 % qui estiment cela assez probable. Quant à savoir quels sont les principaux obstacles qui les empêchent de rechercher une solution de sauvegarde, c’est encore le temps associé à la recherche et à l’administration d’une solution de sauvegarde qui est cité le plus fréquemment, par 49 % des personnes interrogées en 2014, contre 56 % en 2013. Viennent ensuite les dépenses liées à la solution de sauvegarde, raison citée par 27 % des personnes interrogées.

« Étant donné les améliorations qu’a connues la technologie de sauvegarde en termes de qualité et de prix, il n’est pas surprenant de voir une hausse du pourcentage de personnes qui mettent en place une solution de sauvegarde » ajoute Antoine Valette. « Ce qui est intéressant, c’est que ceux qui ont consacré du temps, de l’argent et des efforts à la mise en place de la solution ont quand même subi une perte de données, ce qui prouve qu’il faut être extrêmement vigilant pour s’assurer que la méthode de sauvegarde choisie est efficace. Si tout le reste échoue, la dernière ligne de défense doit inclure l’appel à un spécialiste de la récupération de données réputé et expérimenté ».

En préparation de la journée mondiale de la sauvegarde, le 31 mars 2014, Kroll Ontrack rappelle aux entreprises et aux particuliers qu’il est important de vérifier que leur méthode de sauvegarde fonctionne correctement et capture un instantané actuel et précis. L’entreprise recommande de mesurer les risques de perte de données grâce au calculateur de données Kroll Ontrack et prendre les mesures nécessaires pour mettre en place un système de sauvegarde en gardant à l’esprit les conseils suivants :

- Prenez le temps d’investir dans une solution de sauvegarde et d’établir un calendrier de sauvegarde.

- Vérifiez que les sauvegardes s’exécutent régulièrement, conformément au calendrier établi.

- Consultez les rapports de sauvegarde pour identifier les erreurs ou les échecs.

- Testez régulièrement les sauvegardes pour vous assurer que les données ont été correctement capturées et que les fichiers sont intacts.




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants