Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

Manuel Valls annonce la création du Conseil des industries de la confiance et de la sécurité

juillet 2013 par Marc Jacob

A l’occasion de l’ouverture du TAC, Manuel Valls dévoile la création du « conseil des industries de la confiance et de la sécurité »

Ce lundi, à l’occasion du 1er Forum TAC (Technology Against Crime), Manuel Valls s’est félicité d’accueillir 20 de ses homologues, 50 délégations, 30 speakers, les leaders de l’industrie de la sécurité.

Cette première journée a été l’occasion d’aborder spécifiquement la protection des libertés, des droits fondamentaux et de l’identité. Elle a également été marquée par la visite du maire de Lyon Gérard Collomb, maire de Lyon et de Mireille Ballestrazzi, présidente d’Interpol et du ministre de l’Intérieur, Manuel Valls.

Dans son discours (dont l’intégralité suit), il annoncé notamment la « création du conseil des industries de la confiance et de la sécurité, le CICS, par les quatre groupements fondateurs que sont la FIEEC, le GICAN, le GICAT et le GIFAS. Il a vocation à accueillir et informer largement tous les acteurs industriels grands et petits. Les PME sont d’ailleurs au cœur de notre réflexion car porteuses d’innovation et aussi d’exportation, vers d’autres pays, et ils sont nombreux, ayant les mêmes besoins. » Ainsi que la « création du comité de filière prévu dans le récent Livre blanc de la défense et de la sécurité nationale » qui « sera installé à la rentrée par le Premier ministre » et dont la « charte de création est aujourd’hui stabilisée ». Le comité de filière « aura pour mission de développer une vision prospective des besoins, d’identifier des technologies critiques et les domaines sur lesquels une action concertée des industriels, des organismes de recherche et des pouvoirs publics est indispensable, ou bien encore de mobiliser des financements et de développer une politique de soutien à l’exportation que je veux personnellement soutenir ».

LE TAC EN BREF : « Le Forum TAC est une initiative bienvenue car les technologies modifient le champ traditionnel de la sécurité » c’est par ces mots que le minsitre de l’Intérieur Manuel Valls, a lancé, avec quelques jours d’avance, le lancement du « Davos de la Sécurité ». C’est pour ne « pas subir les changements technologiques » mais les « intégrer dans notre stratégie de sécurité » et « protéger le futur » que le « premier flic de France » a convié des leaders de la sécurité intérieur du monde entier dans la Capitale des Gaules – et siège mondial d’Interpol – dans quelques jours pour, martèle-t-il, ne « pas subir les changements technologiques » et les « intégrer dans notre stratégie de sécurité ».

La 1ère édition du Forum TAC a reçu la visite 600 participants de 59 pays représentées par et une vingtaine de ministre de l’Intérieur (chiffres définitifs).


Articles connexes:


Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants