Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

TAC 2013 : Comment la technologie peut-elle à la fois protéger les libertés et les droits et être efficace dans la lutte contre la criminalité ?

juillet 2013 par Marc Jacob

La question de la protection des libertés par la technologie a été posée lors de l’édition 2013 du TAC. Pour nos experts, cette protection ne peut se faire que par le renforcement des législations, mais aussi par la sensibilisation des internautes en matière de sécurité informatique.

Abdulah Bin Nasser Bin Khalifa Al-Thani, Ministre de l’intérieur du Qatar a expliqué que les lois vont beaucoup moins vite que les technologies. Ainsi, l’escroquerie en ligne en particulier sur les sites pornographiques est en pleine expansion. Par exemple, il arrive souvent que l’utilisateur sur de tels sites pense payer un service quelques dollars alors qu’au final il est débité de plusieurs dizaines de dollars voire plusieurs centaines de dollars. Dans ce cas précis, l’utilisateur du fait du type d’achat paie et ne se plaint pas. Il a déploré que les utilisateurs n’utilisent pas suffisamment d’outil de sécurité pour se protéger en particulier d’antivirus à jour, de Firewalls...

Pour Ivica Dacic, Ministre de l’Intérieur de la Serbie, il est nécessaire que l’on utilise plus d’outil de sécurité pour protéger les réseaux mais aussi les téléphones mobiles qui sont de véritables ordinateurs. En effet, les Smartphones recèlent aujourd’hui des bases de données privées qui sont convoités par les pirates informatiques. Il a rappelé qu’au Mobile Congress à Barcelone, les opérateurs de téléphonie mobile avaient pris la mesure des enjeux de la sécurité et se préparaient à mieux protéger leurs clients. Pour lui, les nouvelles technologies doivent être utilisées dans cet objectif.

Mickael Chertoff ancien secrétaire à la Sécurité Nationale américaine, estime que la technologie doit en effet, permettre de protéger nos données privées. Aujourd’hui, elle offre la possibilité de collecter des données, d’analyser les données privées. Il faut se poser des questions pour savoir comment protéger la vie privée des citoyens au moins concernant l’exploitation de leurs données privées. Il est donc nécessaire d’encadrer par des lois sur les collectes et les exploitations de ce type d’information.

Pourtant rappelle Alex Taylor, les nouvelles générations publient sur internet leurs données personnelles. C’est pour cela qu’il faut les sensibiliser à ces problèmes ont répondu les experts réunis à cette table ronde. Dans tous les cas, des lois pour protéger les populations doivent être renforcées a conclu Ivica Dacic.


Articles connexes:


Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants