Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

Prédictions ESET pour 2017 : ransomwares, données de santé et mobiles à surveiller

décembre 2016 par ESET

ESET publie son rapport sur les tendances cybercriminelles en 2017. Trois prédictions sont à prendre en compte par les entreprises : l’augmentation des ransomwares sous une forme évoluée, l’exploitation des vulnérabilités dans le secteur de la santé et l’augmentation des attaques sur mobiles.

Qu’il cible les utilisateurs ou les entreprises, le volume des attaques va augmenter de manière significative en 2017. Selon les experts ESET, 2017 pourrait bien être l’année du jackware. "Nous prévoyons une nouvelle tendance à l’horizon 2017 : le Ransomware of Things ou RoT, c’est-à-dire la possibilité pour les cybercriminels de détourner des objets connectés et de demander un paiement de rançon pour que l’utilisateur puisse à nouveau avoir le contrôle de son IoT," explique Benoît Grunemwald, Directeur des opérations chez ESET France.

Qu’elle concerne une infrastructure critique, un professionnel ou un particulier, l’expansion du marché des objets connectés augmente la surface d’attaque du cybercriminel. Au-delà des ordinateurs et des smartphones, les pirates cherchent à prendre le contrôle d’appareils dont la fonction principale n’est plus uniquement le traitement des données ou des communications. En effet, les moyens de pression du cybercriminel évoluent et s’étendent aux voitures dont ils peuvent empêcher le démarrage, ou aux bâtiments en prenant le contrôle de la domotique… Cette liste n’étant limitée que par l’imagination des cybercriminels.

Aussi, les pirates utiliseront les appareils connectés pour parvenir à leurs fins et continueront à causer des interruptions, des attaques par déni de service ou à chiffrer les données en échange d’une rançon.

Le secteur de la santé continue sa transformation digitale : les applications et appareils médicaux utilisés par de nombreux praticiens, patients et particuliers détiennent de nombreuses informations sensibles. La sécurité et la protection des données privées ne sont malheureusement pas une priorité lors de la conception de cette catégorie d’IoT.

L’augmentation des logiciels malveillants sur mobiles paraît inévitable au vu de leur adoption massive : d’un côté, les applications collectent et stockent des données sensibles, de l’autre, les logiciels malveillants génèrent de plus en plus de revenus et deviennent plus complexes. Pour 2017, la sécurité de ces environnements doit absolument être renforcée.

Dans ses prédictions annuelles, ESET rassemble des informations permettant de comprendre les techniques employées par les pirates, rappelle l’importance de l’éducation des utilisateurs et offre à ses lecteurs des conseils avisés pour rester protégés.

Téléchargez le rapport complet des tendances 2017 en cliquant ici ou retrouvez une version simplifiée sur WeLiveSecurity.




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants