Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

Jerlaure conçoit un nouveau datacenter green sur trois étages

février 2013 par Emmanuelle Lamandé

Jerlaure conçoit actuellement une salle informatique d’envergure, destinée à être implantée en milieu urbain. Ce datacenter Green s’élèvera sur trois étages.

Le système de refroidissement choisi est adiabatique et indirect, c’est-à-dire que le système de climatisation fonctionne sans qu’aucun transfert thermique n’intervienne avec l’extérieur.

Limiter les atteintes à l’environnement et réduire les pertes énergétiques d’une salle informatique font partie des enjeux de 2013 qui ont été anticipés et inclus dans les problématiques de Jerlaure depuis plusieurs années maintenant. Les salles informatiques sont, autant que faire se peut, utilisées afin de récupérer les calories pour produire de l’énergie ou du chauffage.

Les systèmes de refroidissement adiabatiques direct et indirect sont en adéquation avec les dernières préconisations de l’ASHRAE, organisation internationale technique dans le domaine des génies thermiques et climatiques (chauffage, ventilation, air climatisé, production de froid). Ses publications sont aujourd’hui des références reconnues, bien au-delà du secteur des datacenters, et permettent de s’appuyer sur des graphes détaillés pour la mise en place de solutions de refroidissement adiabatique.

Ce datacenter est destiné à un usage urbain : les trois salles serveurs seront réparties sur trois étages, tandis que le sous-sol et la terrasse du bâtiment seront destinés aux installations connexes au datacenter.

Les trois salles serveurs possèdent 1,5MW de puissance et sont dotées d’un PUE de moins de 1,25, pour un niveau de disponibilité TIER III.




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants