Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

Jorge Dinares, CEO Panda Security : Nous souhaitons devenir le leader européen des éditeurs d’antimalware

janvier 2008 par Marc Jacob

Jorge Dinares, rencontré au siège historique de Panda Security à Bilbao dans le Pays Basque espagnole, souhaite que son entreprise devienne le leader européen des éditeurs d’anti-malware face à ces concurrents américains et japonais. Pour cela, Panda Security s’est donné depuis 2007 tous les moyens : nouveaux investisseurs, nouvelle équipe et nouveaux produits.

Créé en 1990, l’éditeur espagnol, Panda Security a depuis 2007 entamé une restructuration en profondeur. Tout a commencé en juin dernier avec l’entrée au capital de 4 sociétés d’investissements : Invest Industrial, Gala Capital, HarbourVest et Atlantic qui détiennent à elles quatre 85% du capital. Le reste est détenu par les employés et d’autres actionnaires. A cette occasion, toutes les équipes de direction ont été renouvelées. Dans le même temps, le fondateur historique a obtenu un titre honorifique au sein de l’entreprise. En France, le 11 juin, Philippe Weppe a pris ses fonctions en tant que directeur de Panda Security France. Le 1re août la dénomination commercial de Panda est devenu Panda Security. Actuellement, la société est présente dans 55 pays sur tous les continents. Elle compte 1.500 représentants dont un certain nombre sont des franchisés. Selon le Gartner Panda Security serait le 4ème éditeur de solution antimalware. Fort de ce classement, Jorge Dinares souhaite que son entreprise soit l’alternative européenne aux éditeurs américain et japonais. Pour cela, il mise sur un taux de croissance 2 à 3 fois celle du marché de l’antimalware. Pour atteindre cet objectif, il va lancer de nouveaux produits et services, et déployer son entreprise dans des pays qu’il n’adresse pas pour le moment.

Pour Jorge Dinares, l’élément différenciateur de ses solutions de sécurité est la technologie TruePrevents. Cette solution est basée sur l’heuristique. Elle a été mise sur le marché depuis 3 ans déjà. Elle se positionne donc comme un précurseur dans ce domaine. Enfin d’année 2007, Panda Security a lancé Malware Radar qui permet une supervision automatisée périodique des PC. L’objectif de ce scanner est de vérifier régulièrement l’état des PC sachant que même si tous les mails et les surfs sont vérifiés par ses solutions, il se peut qu’entre deux mises à jour un malware puisse s’introduire sur les postes. En effet, selon sa maxime : « la sécurité absolue, pour moi c’est comme l’horizon ! » Ainsi, Malware Radar permet de contrôler l’état des machines de façon régulière et d’éviter des infections virales.

Pour 2008, Jorge Dinares a annoncé qu’il y aurait de nouvelles solutions qui devraient être dévoilés dans les prochaines semaines. Pour le moment, l’année de Panda Security débute avec une solution appelée « Intelligence Collective ». Le concept est d’obtenir de la part des utilisateurs de façon automatisée des informations sur les comportements anormaux de leur machine. Ces données sont collectées, compilées, analysées et permettent ainsi de repérer tout nouveau malware. Par ailleurs, il a lancé trois nouveaux produits et services :
- Panda Security For Internet Transaction (PS4 IT). Cette solution permet de savoir si le PC qui se connecte a une application web est infecté ou non et s’il a une intention de faire des actions non autorisées.
- Target Attack Alert Service TAAS qui est un service pour les banques et les entreprises qui font du commerce en ligne. Elle fournit en temps réel des alertes à ses utilisateurs banques, e-commerçants… sur les éventuels chevaux de Troie qui tenteraient de s’introduire sur leurs sites. Il permet aussi de savoir si un client de la banque a son PC infecté.
- Trust Layer est un service managé d’anti-spam. Il cible principalement le marché des ISP. Ainsi, Telefonica, l’opérateur espagnol utilise ce service qui est proposé en option à ces clients.

D’autres nouveaux produits seront aussi annoncés courant février.


Articles connexes:


Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants