Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

Philippe Weppe, Panda Security : Mesurez la fiabilité de vos solutions… vous serez étonnés !

décembre 2007 par Emmanuelle Lamandé

Lancé au mois d’octobre, le site de Panda Security www.infecteoupas a scanné dès son premier mois d’existence 20.000 PC français. Le résultat est affolant : 58% des PC sont infectés en France, malgré l’utilisation d’un antivirus. Philippe Weppe, Directeur Général de Panda Security, lance un appel à la mobilisation générale, à l’occasion d’Infosecurity.

Global Security Mag : Depuis votre arrivée chez Panda Security, quels sont les principaux constats que vous avez pu observer en termes de marché et de besoins ?

Philippe Weppe : L’évolution technologique est nécessaire chez les éditeurs pour offrir plus de services aux clients finaux. Le marché de la sécurité a besoin de performances. C’est un marché bizarre, car on accepte que les produits de sécurité ne sécurisent pas totalement. Tout le monde fait un compromis entre la puissance de l’ordinateur et la sécurité. Il n’y a pas de compromis possible dans la sécurité. C’est ce que Panda Security démontre tous les jours.

Etes-vous infectés ou pas ? Nous avons mis en place au mois d’octobre le site www.infecteoupas. 20.000 français s’y sont connectés au mois d’octobre. Le résultat est affolant : 58% des PC sont infectés en France malgré l’utilisation d’un antivirus.

GS Mag : Face à ce constat, quelle solution propose Panda Security ?

Philippe Weppe : Panda Security est un fournisseur de solutions avancées qui reposent sur l’association de trois facteurs gagnants : un poste client en HTTPS, l’évolution du traitement de la malveillance en mode ASP, ainsi qu’une base de données collectives mondiale instantanée. Ces trois facteurs permettent d’optimiser les performances de sécurité. Notre métier s’apparente à la médecine ; nous créons un antidote.

Nous proposons des solutions à la pointe de la technologie. Notre système repose sur une technologie HIPS (technologie préventive par analyse comportementale). Il est décentralisée en mode ASP afin d’accroître les performances antivirales, Nous avons mis en place un packaging qui va analyser et nettoyer le PC en temps réel. Panda identifie plus de 3.000 nouveaux échantillons de codes malicieux chaque jour.

Pour les entreprises, nous proposons la solution Malware Radar. Nous avons audité les données de 5.000 sociétés. 95% des entreprises de plus de 100 personnes sont infectées. Sur l’ensemble des entreprises, 48% des PC entreprise sont infectés. L’infection est généralement liée à la mobilité, aux clés USB par exemple. Les employés véhiculent de la malveillance. En fonction de l’endroit où se trouve le poste, il y a plus ou moins de malveillance.

En effectuant une demande d’analyse d’infection Nanoscan ou Totalscan, nous globalisons les résultats et nous les restituons sous forme d’Index d’Infection, « l’INFEX », accessible en temps réel sur le site. Ce dernier est mesuré tous les jours. Parmi les pays les plus infestés, on retrouve la France et les USA dans le hit parade.

GS Mag : Qu’est-ce qui explique, selon vous, ce phénomène ?

Philippe Weppe : Ce phénomène est à la fois géopolitique et industriel. La France se trouve au carrefour entre les USA, les Pays Arabes,… Nous sommes une cible intéressante pour les hackers. De plus, la philosophie française de sécurité n’est pas la bonne.

GS Mag : Quels sont les pays les mieux protégés ?

Philippe Weppe : Les pays les mieux sécurisés sont l’Espagne, l’Italie, la Grande-Bretagne, Israël et la Chine. La Chine gouvernementale est très bien protégée car elle est la cible de mafias très actives.

GS Mag : Quel seront vos objectifs pour 2008 ?

Philippe Weppe : En 2008, nous nous focaliserons sur la présentation de nos solutions aux entreprises par un réseau de revendeurs à valeur ajoutée régional et local, mais également d’offrir des services d’audit à nos clients. Nous investissons, de plus, très fortement en Recherche & Développement.

GS Mag : Quel message clé souhaiteriez-vous faire passer ?

Philippe Weppe : Testez-vous. Mesurez la fiabilité de vos solutions. Demandez un audit Malware Radar, c’est le minimum à faire aujourd’hui. Plus de 10 millions de PC entreprise sont infectés en France, et autant pour les particuliers. De plus, selon Securitas, 16% de la bande passante est utilisée par la malveillance. Face à ce phénomène, il faut constamment mesurer son taux d’infection. La maladie peut apparaître n’importe quand ; elle est cachée, latente. Les gens ont rarement connaissance du fait qu’ils sont mal protégés. ¼ des français n’a pas d’antivirus. La moitié des ¾ restant est gravement atteinte Il existe des solutions, il faut juste le faire savoir.


Articles connexes:


Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants