Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

Joachim Levy, CEO de 1702ai : Nous sommes la deuxième paire d’yeux de votre système de vidéosurveillance

août 2019 par Marc Jacob

1702ai est une société fondée à Zurich mais aussi en Israël qui compte aujourd’hui une dizaine de collaborateurs en Israël, en Suisse et aux Etats-Unis. Elle propose une solution d’analyse des flux de la vidéosurveiullancer pour détecter les armes blanches et à feu. Joachim Levy, CEO de 1702ai considère que son système est la deuxième paire d’yeux dont tout système de vidéosurveillance a besoin.

GS Mag : Pouvez-vous nous présenter votre société ?

Joachim Levy : Nous avons été créées au 1er janvier 2017, en Suisse à Zurich. Nous sommes trois co-fondateurs : Keren Levy qui est la COO, Moshe Rapporport, le CTO et moi-même qui est aussi CEO. Aujourd’hui, nous sommes 10 personnes qui sont implantées à Zurich, en Israël et aux Etats-Unis.

Tout a commencé lorsqu’il y a eu les attaques aux couteaux en Israël. En effet, nous avions créé une plateforme en réalité virtuelle pour la vidéosurveillance. Lors de son exploitation, nous avons eu une erreur de programmation qui nous a permis de détecter un couteau sur une table. Cette erreur revenait sans cesse. Un senior expert dans le domaine de la sécurité nous a demandé de nous concentrer sur cette détection Nous avons créé un détecteur de couteau qui proposait 1702 images d’où le nom de la société : 1702ai. C’est ainsi que tout à commencé. Nous avons sorti un prototype en été 2017. Nous avons montré ce logiciel à la police israélienne qui nous a demandé d’améliorer le produit. Nous avons été sollicités par l’accélérateur des services de sécurité israéliens qui travaillent en collaboration avec l’université de Tel Aviv et NEC.

Puis notre activité s’est accélérée lorsque nous avons gagné un concours à Vienne en Autriche : GOV TECH Pioneer. Nous avons eu notre premier contrat avec le gouvernement Autrichien et depuis tous les intégrateurs nous contactent pour pouvoir installer notre produit. Par la suite, nous avons créé un détecteur à arme à feux depuis 2018. Il permet de détecter les calibres 22 à six à sept mètres de distance de la caméra. Tout le processus de notre système est automatisé. Lorsqu’une arme est détectée on peut envoyer une alarme en temps réel sans utiliser internet.

Nous avons choisi de travailler exclusivement avec des intégrateurs de sécurité comme Veritas, G4S…

GS Mag : Comment fonctionne votre solution phare ?

Joachim Levy : Notre solution s’appelle Samson. C’est un détecteur d’armes blanches ou à feu qui fonctionne en temps réel et avec n’importe quelle caméra de vidéosurveillance standard qui bénéficie d’une résolution haute définition. Le détecteur fonctionne avec les solutions “embedded computing de Nvidia" (nous sommes dans leur programme d’inception) ce qui permet de nous affranchir des problèmes issus de Cloud.

Les points forts de notre solution sont nombreux. Tout d’abord elle fonctionne en temps réel sans connexion au Cloud. Elle est agnostique des marques de caméra et des systèmes de Vidéo Management. Le système fonctionne en intérieur comme en extérieur. De plus le déploiement est très simple à mettre en œuvre. Il s’installe en plug and play à l’aide d’une configuration automatique en donnant un minium d’information au logiciel. Notre système est RGPD compliant. De plus, l’utilisateur peut entrainer l’apprentissage de l’IA pour le rendre plus intelligent.

Vous pouvez trouver en cliquant sur le lien une démonstration de notgrer solution : https://1702ai.wistia.com/medias/6l...

GS Mag : Quelle est votre stratégie marketing ?

Joachim Levy : Notre solution est adaptée à tout type d’entreprise de la PME à de très grandes organisations. Nous avons aujourd’hui plusieurs clients comme le gouvernement autrichien, le plus gros intégrateur grec et quelques sociétés israéliennes qui travaillent dans le militaire. Elle est adaptée par exemple aux systèmes de sécurité des aéroports, des grands magasins, des hôtels, des écoles…

GS Mag : Quel est votre message à nos lecteurs ?

Joachim Levy : Notre système permet de rajouter une deuxième paire d’œil à vos systèmes de vidéosurveillance et regarde vos écrans en 24x7. En le combinant avec les yeux des hommes, le système devient très efficace. Bien sûr il n’empêchera pas les attaques mais vous aidera à vous protéger.


Articles connexes:


Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants