Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

Rapport Netwrix : les organisations françaises prévoient d’investir dans la formation des équipes IT après la pandémie

juillet 2020 par Netwrix

Netwrix annonce la publication du 2020 Netwrix IT Trends report : Reshaped reality, qui révèle le changement des priorités IT des organisations, suite à l’épidémie de coronavirus, grâce à une enquête mondiale menée auprès de 937 professionnels de l’informatique. Les trois principales priorités informatiques des 102 personnes interrogées en France sont ainsi la sécurité des données (73 %), la sécurité des réseaux (55 %) et la formation du personnel informatique (56 %).

L’enquête en ligne, menée en juin 2020, a demandé aux répondants de nommer jusqu’à cinq de leurs projets informatiques pour le reste de l’année ; ils pouvaient choisir parmi une liste prédéfinie ou renseigner leurs propres projets. La liste offrait des options similaires au 2020 IT Trends Report, publié fin 2019, à l’exception de deux options : « la sécurité du réseau » et « le soutien de l’infrastructure cloud » - qui ont été ajoutées pour mieux refléter les besoins actuels. La France a été le seul pays sondé à privilégier la sécurité des données par rapport à la sécurité du réseau, et à avoir désigné la formation du personnel informatique comme l’une des trois principales priorités. Il y a 6 mois, cette dernière tâche ne figurait même pas dans le top 10.

Les chiffres français clés de ce rapport incluent notamment :

• Le nombre d’organisations françaises qui considèrent la transformation numérique comme leur priorité absolue est passé de 88 % à 27 % se positionnant à la neuvième place ;
• Près de la moitié des Français interrogés (45 %) prévoient de se concentrer sur la confidentialité des données. Avant la pandémie, seulement 25 % l’avaient sur leur liste ;
• 36 % des organisations françaises prévoient de se concentrer sur la migration vers le cloud, il y a 6 mois cette tâche ne figurait pas dans le top 10 ;
• 36 % des organisations en France prévoient d’investir en faveur d’une meilleure connaissance des employés dans la cybersécurité. Ce nombre est en baisse, puisqu’il était à 50 % avant la pandémie ;
• 27 % des entreprises françaises ont désigné le soutien de l’infrastructure cloud comme leur priorité.

« Alors que la transition vers le télétravail a rendu les organisations plus dépendantes aux processus numériques, il est devenu évident que la pénurie de compétences informatiques pose un risque réel pour la cybersécurité et la continuité des activités, analyse Pierre-Louis Lussan, Country Manager France et Directeur South-West Europe chez Netwrix. Si investir dans la connaissance des équipes informatiques est une mesure adéquate pour y répondre, les bénéfices tirés ne seront pas visibles immédiatement. Cependant, certaines tâches urgentes, telles que la protection des données sensibles contre les cybermenaces, ne peuvent pas attendre. Par conséquent, il est important que les entreprises fournissent à leurs équipes informatiques des outils faciles à utiliser, qui peuvent les aider à résoudre ces tâches sans passer un temps précieux à apprendre à les utiliser. »

D’autres chiffres globaux notables comportent également :

• Pour les RSSI dans le monde
o 90 % des RSSI déclarent que la sécurité du réseau est leur priorité absolue pour le reste de l’année ;
o La priorité de l’acquisition de talents IT pour les RSSI est passée de 12 % fin 2019 à 35 % maintenant ;
o 30 % des RSSI prévoient désormais de donner la priorité à la formation du personnel informatique - avant la pandémie, seulement 7 % l’avait désigné comme une priorité ;
o Pour 40 % des RSSI, la transformation digitale est une priorité absolue pour le reste de l’année ;
o Le projet de déploiement de solutions basées sur l’IA est passé de 13 % à 35 % pour les RSSI.

• Dans le secteur de l’éducation
o Le nombre d’organisations éducatives donnant la priorité à la formation du personnel IT est passé de 37 % avant la pandémie à 50 % désormais ;
o L’intérêt pour la sécurité des données est passé de 72 % à 57 %, mais cela reste néanmoins une tâche prioritaire pour les professionnels de l’informatique dans le secteur de l’éducation.

• Dans le secteur de la santé
o Seuls 24 % des établissements de santé considèrent désormais la conformité réglementaire comme une priorité absolue, contre 42 % avant la pandémie ;
o Le nombre d’organisations de santé qui accordent la priorité à la formation du personnel informatique a grimpé de 17 % à la fin de 2019 à 41 % maintenant.

• Dans le secteur financier
o La sécurité du réseau - option qui n’était pas disponible - dans l’enquête de 2019 – s’est hissé en tête des priorités, 92 % des organisations financières la désignant comme une tâche clé ;
o La priorité de se conformer aux règlements a augmenté, passant de 36 % en 2019 à 50 % maintenant.
o L’intérêt des organisations financières pour la confidentialité des données a diminué de moitié, passant de 63 % avant la pandémie à 31 %.




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants