Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

Nouvelle étude : les entreprises adoptant des pratiques pilotées par les données innovent deux fois plus rapidement

septembre 2021 par Splunk Inc.

Splunk Inc. dévoile son rapport État de l’innovation en matière de données (State of Data Innovation), qui révèle d’énormes écarts de rendement entre les entreprises déployant des pratiques orientées données matures par rapport aux entreprises débutantes en la matière. En moyenne, les data innovators (innovateurs en matière de données) lancent deux fois plus de produits et augmentent la productivité des employés deux fois plus vite que les organisations dont les stratégies de données sont moins matures.

Le rapport, basé sur une étude menée par l’Enterprise Strategy Group et commanditée par Splunk, contient les réponses de 1 250 responsables IT et directeurs commerciaux de France, d’Allemagne, d’Australie, du Canada, de Chine, des États-Unis, du Japon, de Nouvelle-Zélande, des Pays-Bas et du Royaume-Uni.

Doug Merritt, PDG de Splunk, déclare : « Aujourd’hui, les données constituent un atout stratégique : elles n’aident pas seulement les entreprises à survivre, elles les aident à prospérer. Les moteurs de l’ère d’innovation actuelle sont les entreprises qui ne se contentent pas simplement de stocker et de gérer les données. Les organisations qui ont investi afin de placer les données au cœur de leurs opérations sont deux fois plus innovantes et deux fois plus productives que les autres. »

Les data innovators dégagent des bénéfices commerciaux conséquents

Pour faire simple, la maturité orientée données est un catalyseur. Dans le paysage numérique actuel, les entreprises n’ont pas seulement besoin d’une visibilité complète sur leurs données, mais de la capacité à exploiter leurs données rapidement. Celles qui ont fortement investi dans les données et adopté une approche basée sur les données en récoltent les fruits, par exemple :

• Un taux d’innovation deux fois supérieur à celui des entreprises débutantes ;
• La capacité d’entrer sur de nouveaux marchés et l’augmentation de la customer wallet share (part de client) près de deux fois plus rapidement que les entreprises débutantes ;
• L’augmentation de la productivité des employés de 16 % durant l’année écoulée, soit presque deux fois plus que les entreprises débutantes (9 %) ;
• Elles sont presque deux fois plus susceptibles (66 % contre 36 %) de monétiser directement leurs données.

Certains secteurs sont plus centrés sur les données que d’autres

L’étude quantifie également l’innovation pilotée par les données dans les différents secteurs d’activité :

• 50 % des fabricants faisant preuve d’innovation pour améliorer le rendement des matériaux obtiennent des résultats très positifs ou exceptionnels ;
• Plus de 50 % des détaillants qui utilisent l’innovation pour optimiser l’inventaire ou personnaliser leurs offres, leurs recommandations de produits et leur service client obtiennent des résultats très positifs ou exceptionnels ;
• 75 % des établissements de santé privilégient les investissements dans des plateformes de données plutôt que dans des outils spécialisés et indépendants ;
• 61 % des sociétés financières utilisent l’innovation basée sur les données dans le développement de leurs produits/services, le pourcentage le plus élevé parmi les secteurs analysés ;
• 67 % des organismes gouvernementaux sont des « débutants » en matière d’innovation par les données.

Certains pays sont plus centrés sur les données que d’autres

Les approches en matière d’innovation pilotée par les données varient également selon les régions. Voici quelques résultats :

• 69 % des entreprises nord-américaines ont tendance à privilégier les investissements dans des plateformes d’innovation orientée données (plutôt que dans des outils spécialisés), un pourcentage un peu plus élevé qu’en Europe (67 %) et sensiblement plus élevé qu’en APAC (58 %) ;
• 33 % des entreprises d’Asie-Pacifique font de la meilleure utilisation des données leur priorité IT et commerciale absolue pour les deux prochaines années, un pourcentage nettement supérieur à ceux de l’Amérique du Nord (21 %) et de l’Europe (17 %) ;
• 54 % des entreprises d’Asie-Pacifique utilisent l’observabilité pour mieux innover avec leurs données, bien devant l’Amérique du Nord et l’Europe (42 % pour les deux) ;
• En moyenne, 12 % des budgets IT des entreprises européennes sont dédiés aux solutions et au personnel qui investiguent, supervisent, analysent et exploitent les données, juste derrière l’Amérique du Nord et l’APAC (14 % pour les deux) ;
• Les entreprises européennes étaient les moins susceptibles d’indiquer avoir recruté un Directeur de l’innovation pour stimuler la création de nouvelles initiatives (64 %, contre 72 % en Amérique du Nord et 75 % en APAC).

Adam Demattia, Directeur de la recherche client chez ESG, affirme : « Au cours des 18 derniers mois, dans un contexte de pandémie mondiale, la valeur de la transformation numérique et de l’innovation pilotée par les données n’a fait qu’augmenter. Les entreprises qui ont su le mieux s’adapter et accélérer leurs activités pendant cette période d’incertitude sont indubitablement celles qui ont misé sur la gestion de la performance, l’observabilité et les technologies basées sur les données. »




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants