Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

Jay Gardner et Ron Hardy, NetIQ : nous préférons passer du temps avec nos clients plutôt qu’avec des actionnaires

juillet 2012 par Marc Jacob

Jay Gardner, CEO et Ron Hardy VP Marketing & Product Management sont venus en France présenter la nouvelle stratégie de leur entreprise. En effet, un an après l’acquisition de Novell par Attachmate, l’entreprise s’est structurée en 4 Business Unit afin que chacune d’entre elle puisse se focaliser sur une activité spécifique. Ainsi, aujourd’hui NetIQ regroupe toute l’offre du groupe en matière d’IAM et de SIEM. Son objectif est de se faire reconnaitre comme un des principaux acteurs de ce domaine. Pour cela, elle a un certain nombre d’atouts : des produits ciblés et reconnus par les analystes, mais surtout le fait de n’être pas coté en bourse et donc d’avoir une stratégie de long terme centré sur les besoins des clients. Comme l’aiment à le dire Jay Gardner, CEO et Ron Hardy VP Marketing & Product Management de NetIQ : « Nous passons plus de temps avec nos clients qu’avec des actionnaires ! »

Ron Hardy et Jay Gardner

Attachmate, un an après l’acquisition de Novell, a décidé de créer 4 Business Unit afin de clarifier son offre tant en interne que vis-à-vis de ces clients. La Holding Attachmate Group, Inc. a été ainsi créée afin de piloter ces 4 entités : Attachmate pour la partie émulation, lutte contre la fraude… Suse pour l’offre d’OpenSource, Novell pour la partie collaboration et serveurs de fichiers, enfin NetIQ qui porte l’offre de Gestion des identités, de la Sécurité et la conformité dont le siège est à Houston (Texas). Aujourd’hui, NetIQ est forte de 1.600 collaborateurs dont 600 ingénieurs et 80 bureaux dans le monde. Un bureau est situé en France à La Défense qui est dirigé par Nicolas Bonte. « Nous souhaitions séparer les activités du Groupe Attachmate, l’activité IAM allait de paire avec celle de Novell, pour améliorer la synergie entre les deux offres que nous avons réunis les offres. Dans cette division nous sommes uniquement centrés sur la sécurité, l’IAM et la conformité » explique Jay Gardner. Aujourd’hui, l’objectif de NetIQ est d’être reconnu par le marché comme un des acteurs avec qui il faut compter sur le marché de l’IAM et du SIEM. Pour cela la société à plusieurs atouts :
- Une spécialisation de l‘offre basée sur l’IAM, la gestion des rôles et le SIEM
- Des solutions qui existent depuis plusieurs années avec une base clients importantes partout dans le monde. En France, Mazars et le PMU entre autre sont clients depuis de plusieurs années. La société vient d’obtenir trois nouveaux clients ce trimestre dont un qui a acquis l’ensemble de l’offre (IAM et SIEM) les deux autres ont porté leur choix sur l’offre de SIEM Sentinel 7.
- Des produits qui supporte toute sorte d’annuaire AD, LDAP, ED (l’OS de Novell)… afin de facilité l’intégration de nos solutions et évoluent sans cesse. Ainsi, en février 2012 la version 7 de Sentinel a été lancée et AGS 6 (Acces Governance Suite) est sortie en avril dernier.
- Un positionnement reconnu par les analystes comme le Gartner et Forrester en haut à droite de leur Carré Magic

Jay Gardner estime que les RSSI doivent sensibiliser les utilisateurs sur les risques liées à leur identité en particulier avec l’émergence du BYOD : « la gestion des rôles dans ce contexte est primordiale. Nos solutions sont ainsi particulièrement adaptées à ces enjeux. Nous avons grâce à notre offre un lien directe entre la gestion des identités et le SIEM. Ce qui nous différencie par rapport aux autres acteurs du marché. Nous sommes d’ailleurs considérés par le Gartner comme un des leaders sur ces deux marchés. »

Face à la nouvelle donne du marché avec les récentes acquisitions d’acteurs historiques, nous avons de nombreuses opportunités qui s’ouvre à nous explique Jay Gardner. Sans compter que « nous avons des consultant et intégrateurs qui considèrent que la facilité d’implantation de nos solutions est un avantage important. De plus notre positionnement uniquement dédié à la gestion des identités, fait de nous des experts dans ce domaine ce que les clients apprécient. Ainsi, le déploiement de nos solutions est plus rapide que celui de nos concurrents. Notre challenge aujourd’hui est de faire reconnaitre notre marque par les entreprises. »

Selon Ron Hardy, NetIQ a actuellement une forte croissance dans le monde. « En France, nous sommes dans une croissance à deux chiffres. Notre spécialisation est vue en France comme un atout. Ainsi, nous avons monté un réseau de partenaires important tant en France qu’à l’étranger avec par exemple Business et Décision, Atheos, Kernel Network, Atos, Deloitte, Verizon Business, BT surtout en Espagne et en Italie, TCS en Inde… » Par ailleurs, des acteurs du Cloud et des Services Providers sont intéressés par les offres afin de fournir des solutions SaaS à leur client pour faire de l’IAM ou du SIEM. 

« Nous sommes une des seules entreprises réellement privés », lancent de concert Jay Gardner et Ron Hardy. « Nous n’avons pas de contraintes de courts termes. Nous préférons nous centrer sur les objectifs de nos clients plutôt que sur celui de nos actionnaires. Ainsi nous passons plus de temps avec nos clients qu’avec nos actionnaires.




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants