Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

Yves Reding, EBRC : Les européens doivent construire un business modèle pour rivaliser avec les Etats-Unis et l’Asie

juin 2015 par Marc Jacob

EBRC vient de recevoir un nouvel Award à l’occasion de Data Centre Europe qui s’est tenu à Monaco les 3 et 4 juin. L’occasion de faire le point avec Yves Reding le CEO de l’opérateur luxembourgeois. Pour lui, il est nécessaire que les européens s’unissent pour construire un business modèle pouvant rivaliser avec ceux des Etats-Unis et de l’Asie.

GS Mag : Quelle est votre actualité ?

Yves Reding : EBRC se différencie sur le marché par son offre intégrée dont le data center est le socle. Ainsi, dans notre recherche de l’excellence nous avons renforcé notre couche de base en ayant obtenu la certification Tier IV Fault Tolerant pour le dernier Data Centre qui était déjà certifié Tier IV design. De plus l’ensemble de notre activité data center nous avons obtenu le "Brill award for efficient IT, EMEA Data Center Facilities Management” de l’Uptime Institute à Santa Clara le 19 mai. En faisant certifié le premier Tier IV en France nous poursuivons notre action d’évangélisation de la recherche l’excellence.

Dans ntore business pour offrir des services à valeur ajoutée comme le Cloud, le Pentest et toute la chaine de sécurité des SI, les Manages services, nous venons de remporter le « DataCloud European Cloud Enabler Award » dans la Catégorie : Cloud Service Provider Europe pour notre Cloud Service sur Data Centre Europe. Il récompense notre approche Trusted Cloud Europe qui est un cloud certifié 27001, 20000, 9001, PCI-DSS… Nous avons gagné le prix du Cloud IT Transformation à Luxembourg qui démontre notre capacité à accompagner un client dans une transformation de son IT agile. Cette transformation a été réalisée avec plusieurs sociétés du monde bancaire et des institutions financières.

GS Mag : Quelle va être votre stratégie pour le deuxième semestre ?

Yves Reding : EBRC recherche activement sur la France des partenaires stratégiques pour les aider à se développer à l’international mais aussi poursuivre notre développement en France suite à l’ouverture d’un nouveau bureau à Paris. Nous voulons décloisonner le marché IT européen.

GS Mag : Quel est votre message à nos lecteurs ?

Yves Reding : L’agenda numérique européen a été annoncé. Si les européens ne s’unissent pas, il sera très difficile de construire un modèle européen pour rivaliser avec les business modèle aujourd’hui américains et demains asiatiques.




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants