Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

Veeam annonce une nouvelle solution : Veeam Recovery to Microsoft Azure pour une continuité d’activité améliorée

janvier 2018 par Patrick LEBRETON

Veeam® Software annonce la disponibilité immédiate de sa nouvelle solution Veeam Recovery to Microsoft Azure with Veeam PN (Powered Network), qui permet aux entreprises d’exploiter Microsoft Azure pour restaurer leurs données et garantir la continuité d’activité, sans nécessiter un site de restauration dédié.

Grâce à cette solution, les entreprises bénéficient d’une continuité d’activité rapide, simple à déployer et à utiliser, à un coût abordable. Elle simplifie également la configuration et le déploiement du site de restauration grâce au nouveau Veeam PN (Powered Network), solution qui simplifie et automatise la configuration d’un site de reprise après sinistre dans Azure grâce au Software-Defined Networking (SDN).

Selon Gartner, l’impact d’un temps d’arrêt non-planifié de l’environnement informatique d’une entreprise est en moyenne de 5 600 dollars par minute, soit plus de 300 000 dollars de l’heure. Les plans de sauvegarde et de restauration mis en place par de nombreuses entreprises demeurent encore insuffisants pour lutter contre ces pertes, notamment en raison du coût élevé du matériel et des logiciels dupliqués pour un site de restauration à distance.

La solution Veeam Recovery to Microsoft Azure permet de restaurer les workloads sur site vers le cloud public de façon simple et sécurisée, permettant à une entreprise de faire tourner une instance cloud Azure de façon automatique et de se connecter en toute sécurité à ses clients, partenaires et employés, quel que soit l’endroit où ils se trouvent, sans pour autant multiplier par deux le coût du système de disponibilité. La solution Veeam Recovery to Microsoft Azure with Veeam PN aide les entreprises à surmonter les dépenses d’investissement élevées et les difficultés liées à la mise en place et à la maintenance d’un site de restauration à distance.




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants