Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

McAfee : le domaine Web de Honk Kong est le plus risqué en matière de navigation

juin 2008 par McAfee

Le domaine .hk (Hongkong) a gagné 28 places au classement des domaines les plus dangereux sur le Web, comme l’indique la nouvelle étude McAfee intitulée « Mapping the Mal Web Revisited » publiée ce jour. Hongkong ravit ainsi la première place à Tokelau, une petite île de 1,500 habitants dans le Pacifique Sud.

« Exactement comme dans le monde réel, les menaces et les risques virtuels changent sans cesse », déclare Tim Dowling, vice-président de McAfee Web Security Group. « Un site Web qui est sûr aujourd’hui peut être dangereux demain. Pour surfer en toute sécurité, il ne suffit pas de se fier à ses expériences passées ou à la popularité d’un site. »

Cette deuxième édition du rapport annuel de McAfee qui présente les domaines les plus sûrs et les plus risqués du Web, souligne que 19,2 % des sites Web du domaine « .hk » présentent une menace1 pour les utilisateurs. La Chine (.cn) arrive cette année en deuxième place, avec plus de 11 %. En fin de liste, la Finlande (.fi) remplace l’Irlande (.ie) en tant que destination en ligne la plus sûre avec 0,05 %, juste après le Japon (.jp). La France (.fr) avec 1,33 % maintient son classement de 2007 à la 30ème place

Le domaine générique le plus dangereux en 2007 (.info) l’est encore plus cette année, avec 11,8 % de sites à risques. Il passe ainsi au troisième rang sur la liste générale, alors que le domaine .gov reste le domaine générique le plus sûr. Le domaine le plus courant, .com, est le neuvième plus risqué.

McAfee s’est appuyé sur McAfee SiteAdvisor pour analyser 9,9 millions de sites Web très fréquentés. Ils appartiennent à 265 domaines de pays (comme l’indique la terminaison, par exemple .fr pour la France) ou à des domaines génériques (comme .net ou .info).

SiteAdvisor a attribué un score « rouge » aux domaines qui abritent des sites Web contenant adware, spyware, virus, spam, pop-ups en surnombre ou attaques de navigateur, ou qui portent des liens vers d’autres sites classés rouges. Les domaines qui accueillent des sites Web sans danger ont reçu un score « vert ». Ensuite, les domaines ont été classés par risque 2.

Concernant les domaines nationaux, .ro (Roumanie) et .ru (Russie) restent parmi les cinq plus dangereux, 6,75 % et 6 % de leurs sites Web étant classés comme risqués. Au contraire, les domaines .jp (Japon) et .au (Australie) restent sûrs.

Voici quelques conclusions importantes de l’étude 2008 de McAfee « Mapping the Mal Web Revisited » :

- Le risque de télécharger spyware, adware, virus et autres logiciels indésirables en surfant sur le Web a augmenté de 41,5 % par rapport à 2007.

- Les sites qui proposent des sonneries de téléphone ou des économiseurs d’écran, et dispensent en prime des virus, du spyware et de l’adware, sont passés de 3,3 % à 4,7 %.

- Le risque présenté par les sites philippins (.ph) a augmenté de 270 %.

- Au contraire, les domaines .tk (Tokelau) et .ws (Iles Samoa) sont bien plus sûrs en 2008, ils sont redescendus à la 28e et à la 12e place contre la 1ère et la 3ème en 2007.

- En Europe, les risques liés au domaine .es (Espagne) a augmenté de 91 % alors que la France se maintient.

« Pour les administrateurs des domaines de premier niveau, cette étude est un avertissement », déclare Tim Dowling, vice-président McAfee Web Security Group. « Le rapport de l’an dernier a incité le responsable du domaine de Tokelau à revoir ses règles. Mais tous ne réagissent pas ainsi, et notre mission est de sensibiliser les utilisateurs aux dangers et de protéger leur navigation, qu’ils utilisent pour cela un PC ou un téléphone portable. Grâce à notre nouveau système de sécurisation des recherches et de certification de la sûreté des sites Web, nous les aidons à surfer avec moins de soucis et plus de sécurité ».


Notes :

1 Le classement des sites provient de la base de données de McAfee SiteAdvisor. Ces sites ont fait l’objet de tests pour détecter les attaques de navigateur, adware, spyware, chevaux de Troie, virus, spam, liens avec d’autres sites dangereux et pop-ups en surnombre. Dès que l’un de ces tests est positif, le site reçoit un classement rouge. Face à un site classé jaune, l’utilisateur doit faire preuve de prudence.

² Le classement publié se limite à 74 grands domaines ayant fait l’objet de nombreux tests. Il est établi en fonction du pourcentage de sites classés rouges ou jaunes




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants