Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

Les données et l’Internet des Objets : un grand pouvoir impose de grandes responsabilités

février 2016 par Vincent Harmsen, Vice Président des ventes Europe du Nord-Ouest d’Informatica

L’Internet des Objets (IoT) a commencé par faire l’objet d’une grande curiosité et de spéculations de tout ordre avant de se concrétiser et de faire aujourd’hui partie intégrante de nouvelles applications métiers. Il est donc temps de mettre en place des développements, des politiques et des standards précis pour pouvoir continuer à avancer et en tirer le meilleur parti.

Des entreprises comme GE par exemple, intègrent des capteurs dans des équipements tels que des moteurs d’avion ou encore des outils électriques. Cela permet d’améliorer considérablement l’efficacité et la connaissance des processus de production. Selon les estimations de GE, près de dix milliards de périphériques sont déjà connectés à l’Internet industriel.De nombreux développements voient également le jour dans des domaines aussi variés que la santé, la gestion urbaine ou encore la biologie marine. Même sur le plan national, des discussions se multiplient pour promouvoir l’IoT comme levier de croissance économique tout en préservant la sécurité et la confidentialité des données.

Nul besoin de préciser le pouvoir qui se cache derrière l’IoT. Mais ce pouvoir implique de grandes responsabilités. C’est là où les données entrent en jeu, car finalement l’IoT ne repose pas vraiment sur les objets, mais bien sur les données qui vont et viennent entre ces objets.

La donnée en elle même est une source d’innovation puissante et, de ce fait, elle se retrouve au cœur de multiples discussions stratégiques voire économiques. Dans un récent rapport, le « Center for Data Innovation » conclut que les données sont des ressources essentielles pour contribuer à résoudre des problématiques sociales et même favoriser la croissance économique.

Le temps est donc venu de considérer les incroyables ressources que les données générées par l’IoT peuvent représenter. L’heure doit être à la préparation et à la définition des mesures à mettre en place pour gérer le flux impressionnant de données produites. Cela requiert, à un niveau organisationnel, des stratégies orientées Big Data et des méthodologies beaucoup plus poussées que ce qui peut déjà exister dans les entreprises.

Quiconque souhaite mettre en place une approche IoT doit préalablement comprendre quelques éléments essentiels en matière de technologie d’intégration de données.

Tout d’abord, il faut garder en tête que le volume de données va continuer à croître de façon exponentielle et que la vitesse à laquelle les données sont transmises s’amplifie et devient même du « temps réel ». Les anciennes approches d’intégration de données doivent donc être réévaluées.

De même, la qualité des données doit être vérifiée, qu’elles soient en mouvement ou au repos. Elles doivent être stockées dans des « data stores » où elles pourront être analysées immédiatement. Des données de mauvaise qualité détériorent la valeur de l’IoT. Sachant que les périphériques produisent des données de toutes sortes et non structurées, il est impératif de mettre en place les politiques pour réaliser les vérifications de qualité et de gouvernance des données.

Dans de nombreux cas, les approches d’intégration de données et la technologie vont devoir combiner les données en mouvement. Cela peut être illustré par la possibilité d’utiliser les données partagées en temps réel depuis les drones qui volent au dessus de nos têtes.

L’IoT s’accommode aussi bien avec le cloud et le Big Data. En effet, la plupart des applications et des données IoT vont se montrer plus économiques lorsqu’elles sont hébergées dans le cloud. L’analyse de données en temps réel, qui permet de tirer pleinement parti des systèmes IoT, se base directement sur les technologies de Big Data émergentes.

L’IoT change la donne en matière de partage et de gestion des données en temps réel. C’est une vraie évolution dans nos vies notamment concernant la façon dont nous interagissons avec la technologie et utilisons les données pour résoudre des problématiques.

La clé pour faire en sorte que l’IoT fonctionne réside dans une stratégie d’intégration de données et d’implémentation de la technologie bien pensée. Si l’IoT doit faire partie de notre futur, il est grand temps de s’y mettre !




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants