Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

Bertrand Pailhès nommé Coordonnateur national pour la stratégie d’intelligence artificielle

septembre 2018 par Emmanuelle Lamandé

Mounir Mahjoubi, Secrétariat d’Etat auprès du Premier Ministre, chargé du Numérique annonce la nomination de Bertrand Pailhès comme coordonnateur national de la stratégie d’intelligence artificielle. Bertrand Pailhès, qui a pris ses fonctions au sein de la DINSIC, sera ainsi chargé d’assurer la mise en œuvre du plan « AI for humanity » annoncé par le Président de la République le 29 mars dernier.

Plusieurs actions ont d’ores et déjà été enclenchées :
- La définition d’une stratégie pour le développement du véhicule autonome présentée le 14 mai 2018 ;
- Le lancement le 14 juin 2018 d’un appel à manifestations d’intérêt sur le recours à l’intelligence artificielle dans les administrations ;
- Le financement de plusieurs projets IA dans le cadre du Fonds pour la Transformation de l’Action Publique [1] ;
- Le financement, annoncé le 18 juillet 2018 à l’occasion du premier conseil national de l’innovation, de deux « défis » consacrés à l’intelligence artificielle dans le cadre du fonds pour l’industrie et l’innovation [2] ;
- La publication le 25 juillet 2018 d’un appel à manifestation d’intérêt pour la constitution des instituts interdisciplinaires pour l’intelligence artificielle (3IA) ;
- Le lancement, le 18 septembre 2018, d’un appel à manifestations d’intérêt sur la constitution de plateformes de partage de données.
D’autres suivront, comme la mise en place d’un hub de données de santé d’ici la fin de l’année.

Bertrand Pailhès travaillera en étroite collaboration avec tous les ministres en charge de la mise en œuvre du plan. Il prendra part au comité de suivi du plan IA que le Secrétaire d’Etat en charge du Numérique animera désormais tous les mois pour contribuer à la bonne mise en œuvre des actions.

Bertrand Pailhès est diplômé de Télécom ParisTech et de Sciences Po Paris. Il a travaillé sur les politiques publiques numériques à l’ARCEP, la CNIL et dans les cabinets ministériels. Il a été directeur de cabinet d’Axelle Lemaire, secrétaire d’Etat chargée du numérique, entre 2015 et 2017. Bertrand Pailhès est par ailleurs membre du corps des ingénieurs des mines.


[1] Les deux projets IA financés par le FTAP sont : Intelligence Emploi, doté de 20 millions d’euros et porté par le Ministère du Travail et Pôle Emploi, ayant pour objectif de placer l’IA au cœur de la recherche d’un travail ; le Ministère de l’Action et des comptes publics s’est lui vu accordé 5.2 millions d’euros pour cibler la fraude via le data mining et l’IA.

[2] Les deux grands défis retenus sont : « comment améliorer les diagnostics médicaux par l’IA ? » et « comment sécuriser, certifier et fiabiliser les systèmes qui ont recours à l’IA ? »




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants