Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

7è RIAMS : gestion des identités, le choix des acteurs est primordial

mai 2011 par Emmanuelle Lamandé

Un RSSI grand compte est venu témoigner de l’avancement de son projet d’IAM, lors de la 7è édition des RIAMS. Son entreprise, à dimension internationale, met actuellement en place une nouvelle solution de gestion des identités, en s’appuyant conjointement sur l’association IBM, Atheos et Euriware.

Jusque-là dotée d’un système d’annuaires et de pages jaunes et blanches basés sur la solution Calendra et openLDAP, l’entreprise a fait le choix en 2009 de refondre le système existant, certaines des briques logicielles étant devenues obsolètes. L’objectif de cette nouvelle solution est donc d’adresser l’obsolescence technologique du système, mais aussi de réduire les coûts d’exploitation et d’améliorer la qualité de service.

Partie intégrante du programme global de refonte de l’infrastructure IT, le projet IAM de l’entreprise concerne la gestion de 45 000 utilisateurs dans le monde, salariés sous contrats et sous-traitants du groupe. Après une période de pré-étude de 6 mois, la DSI a lancé une consultation début mai 2010. Après une phase de négociation, le choix s’est porté en septembre dernier sur l’association d’Euriware, IBM et Atheos, qui combinent à la fois vente de logiciel, conseil et expertise technique. La société a ainsi choisi la solution IBM Tivoli de gestion des identités TIM (Tivoli Identity Manager) et d’annuaire TDS (Tivoli Directory Server).

Parmi les principales raisons expliquant ce choix, il souligne la couverture technique du besoin et un prix compétitif, associés à un partage d’engagement clair entre les acteurs : IBM, Atheos et Euriware.

Le projet de déploiement est piloté conjointement par la DSI de l’entreprise et par Euriware. Démarré en décembre 2010, il doit aboutir à la fin de l’année 2011. La phase de développement, paramétrage et implémentation est actuellement en cours. Viendront ensuite les tests fonctionnels et les tests de charge pour une mise en production prévue en décembre.

« Les premières phases de ce projet nous ont d’ores et déjà permis d’avoir un bon aperçu de la situation préalable de l’entreprise et des écueils de notre système » explique-t-il.

Pour conclure, il souligne l’importance des équipes dans la mise en œuvre d’une telle solution. Un projet d’IAM est transverse et touche différents types de compétences, d’où importance de choisir des personnes techniquement conscientes des enjeux du projet.

« La migration vers la solution IBM, de nos 70 applications connectées sur notre ancienne solution, est le point critique de ce projet. Pour la mener à bien, il nous fallait une équipe consciente des enjeux de notre groupe » conclut-il.


Articles connexes:


Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants